Accueil


C.A.P

Guide de lancement

Les Communautés d’Amour et de Partage

Messages de Jésus dans le volume #2 – « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis – Jésus »

(8 décembre 1999)

À la suite de la parution du volume « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis  Jésus », j’ai entendu plusieurs commentaires positifs de la part de personnes qui avaient donné leur « oui » au Seigneur et qui cherchaient un ou des moyens pour continuer d’avancer et de demeurer fidèles à leur « oui ».

Le 4 juillet 1999, j’ai donc fait la prière suivante :

« Par les mains du Seigneur Jésus, par l’intercession de Maman Marie, en communion avec les Saints et Saintes du Ciel et de la terre, accompagné des Saints Anges, je veux présenter au Père les lecteurs et lectrices du volume « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis - Jésus », qui sentent le besoin de partager et d’approfondir avec d’autres ce qu’ils ont appris à travers cette lecture, et de recevoir des autres le fruit de leurs réflexions.

Que l’Esprit Saint daigne déverser Sa Lumière dans le cœur des personnes désireuses d’expérimenter mutuellement cette nouvelle façon de vivre et de laisser vivre ce nouvel être d’Amour qui prend de plus en plus d’espace en elles et qui reconnaissent leur solidarité avec les autres pour se réaliser pleinement. Merci d’entendre et d’exaucer ma prière. »

Ce qui suit a été réalisé d’après les cinq messages reçus en date des 4, 6, 7, 11 juillet et 20 septembre 1999, et que vous trouverez regroupés en fonction de l’implantation des petites Communautés d’Amour et de Partage.

Ils ont été écrits dans une disposition d’écoute du Seigneur. Il faut donc les lire dans la même disposition.

Léandre Lachance


L’importance des petites communautés

But particulier : devenir un être d’Amour :

« Vous partez d’un monde structuré et opérant au niveau de l’intelligence, qui exige beaucoup de savoir et de savoir-faire axés sur la performance, la compétition, entraînant rivalités, divisions, guerres, etc. Vous entrez dans un monde qui vivra d’abord au niveau du cœur où l’intelligence, le savoir et le savoir-faire seront au service du cœur. Cet état d’être qui requiert abnégation, générosité et dévouement, entraînera l’unité, la joie et la paix. »

But général : entrer dans cette Église et cette Société Nouvelle.

« Vous vivez dans un monde qui a mis sa confiance dans la puissance de l’homme; le monde nouveau mettra sa confiance dans la Toute-puissance d’Amour de Dieu.

Avant de pouvoir vivre dans cette Société Nouvelle, il faut faire partie de cette Église nouvelle. Lorsqu’on parle d’Église, on parle de collégialité, de communauté.

L’Amour que Je déverse dans les cœurs se doit d’être partagé avec les autres, d’où l’importance de se retrouver en petites communautés pour partager et recevoir l’Amour qui a été accueilli par l’une ou l’autre des personnes.

Il n’y a qu’un seul et unique chemin pour entrer dans cette Église Nouvelle : accueillir Mon Amour, devenir l’Amour et répandre l’Amour. Ces petites communautés seront des lieux d’apprentissage pour mettre en commun ce que chaque personne expérimente au fond de son être afin de parvenir à vivre ce véritable Amour, toujours et partout. »

 

Le quoi et le comment des C.A.P.

Définition :

« Les petites communautés d’Amour et de partage seront des lieux d’apprentissage avec des personnes qui sont animées du même désir, s’abstenant de poser leur regard sur la transformation de l’autre, mais considérant uniquement leur propre transformation intérieure, afin de découvrir ce qu’elles doivent offrir à la Miséricorde du Père pour devenir des êtres pleins d’Amour qui laissent circuler l’Amour du Père librement à travers eux.

Il y a communauté lorsqu’il y a deux personnes et plus. Et pour qu’il y ait un bon partage, le groupe ne doit pas excéder quinze personnes. Ces petites Communautés d’Amour et de Partage peuvent se former à partir de l’initiative d’une ou de quelques personnes. »

Modalités

« Il est recommandé que les C.A.P. se forment le plus naturellement possible avec les gens d’un même milieu, d’une même région, d’une même ville ou village, d’un même quartier, d’un même secteur avoisinant.

Pour que l’Amour puisse régner, il devra y avoir beaucoup de souplesse quant aux autres points, particulièrement sur le temps mentionné comme étant un temps maximum, possiblement réduit de beaucoup, surtout dans les débuts.

Toutefois, le temps réservé pour entrer en intimité avec le Seigneur doit être respecté mais jamais débordé.

Dans la mesure du possible, ces rencontres s’effectueront sur une base hebdomadaire. »

Déroulement en trois temps :

•   « D’abord un premier temps pour entrer en relation d’intimité avec la Trinité Sainte, soit par la prière d’une durée représentant le tiers du temps de la rencontre – temps consacré pour l’Eucharistie ou l’adoration – selon les possibilités. Lorsqu’il y a adoration, elle sera en partie silencieuse et en partie animée. La base de la prière animée pourra se faire autour du mot «ARDOR» (adoration, réparation, demandes, offrandes, remerciements). »

•   « Pour le deuxième temps (temps consacré à l’enseignement, d’une durée maximum de quarante-cinq minutes), il est suggéré de le débuter par la lecture d’un extrait de la Parole de Dieu, peut-être un psaume, selon l’inspiration. La seconde lecture peut être puisée dans le livre : Pour le bonheur des Miens, Mes choisis – Jésus. Comme autre choix : un texte ou une cassette traitant de spiritualité propice à l’édification du groupe.

La tâche de l’enseignement peut s’effectuer avec la collaboration des membres. Elle peut également être réduite selon le désir de l’animateur de l’enseignement. »

•   « La troisième période sera celle du partage. Les membres pourront échanger, soit sur la compréhension des textes présentés, soit sur la façon de l’intégrer à son quotidien, soit sur une expérience exprimée par un membre à la communauté. »

 

Lieu et durée des rencontres

« Le groupe choisira un lieu propice pour ces rencontres. Les résidences privées sont des lieux très appropriés, à la condition de ne pas déranger ou d’être dérangés par les autres occupants.

Il est recommandé d’établir une alternance des résidences, tenant compte des disponibilités, et sans obligation pour personne.

Le groupe décidera de la durée de ces rencontres, pouvant varier d’une heure à trois heures, selon le désir des membres et de leurs habitudes de prières, et selon le nombre de participants.

Lorsqu’il s’agit d’une rencontre de deux heures et plus, une pause (détente et breuvage) serait de mise. »

Règles de base

« Toutes vos habitudes doivent être remises en question, en commençant par votre façon de prier, de penser, d’écouter et de parler.

  • Il y a donc une transformation importante qui doit s’opérer à partir de l’intérieur de chacune des personnes, au niveau de sa façon de penser, d’être et d’agir. Cette transformation se fait à partir d’un «oui» total, inconditionnel et irrévocable, joint à une multitude de petits «oui»; et à partir du «non» à tout ce qui est inconciliable et ferait entrave aux «oui» de se réaliser pleinement.
  • Ce «oui» sera donc la seule et unique exigence pour faire partie de ces communautés d’Amour et de partage. Pour une meilleure compréhension de ce «oui», il serait préférable que la personne ait lu les enseignements donnés jusqu’à présent par le volume et qu’elle y adhère totalement.
  • Les C.A.P. sont lancées pour répondre à un véritable besoin de la personne qui vient de donner son «oui» total, inconditionnel et irrévocable.
  • Elle a besoin du support de personnes qui ont aussi donné leur «oui» à se laisser nourrir continuellement par la prière, le jeûne, la pratique des sacrements, les longs moments d’intimité avec le Seigneur, et les bons enseignements sur cette nouvelle façon de penser, d’être et d’agir.
  • De plus, elle a besoin d’expérimenter avec d’autres personnes qui ont donné leur «oui» à cette nouvelle façon de vivre, avant de pouvoir l’intégrer au quotidien, en tous temps, en tous lieux.
  • La règle de base sera l’accueil de l’autre dans ce qu’il est, afin que chacun se sente respecté, accueilli et aimé.
  • Pour les gens qui ont donné leur «oui», les C.A.P. vont remplacer les rencontres sociales, souvent vides de sens, de valeurs ou d’amour véritable, par des rencontres qui seront de véritables nourritures pour le cœur, l’âme et l’esprit.
  • Ces petites communautés d’Amour et de partage n’ont pas pour but de remplacer une communauté ou un groupe de prière en bonne marche, ou même de le modifier. »

Seize objectifs pratiques

« Mon tout-petit, laisse-toi pénétrer de Mon intimité toujours de plus en plus. Cette intimité avec Moi est la base de la transformation qui s’opère en toi. Le complément c’est la relation que tu as avec les autres et qui devrait toujours être vécue dans ce climat d’Amour.

Comme il est difficile pour vous de vivre cette relation avec les personnes qui sont sur votre route, vous avez besoin de vous entraîner avec des personnes qui ont les mêmes aspirations que vous, d’où l’importance des petites Communautés d’Amour et de Partage qui vous permettront d’apprendre et d’expérimenter les points suivants :

1. Vous accepter vous-mêmes tels que vous êtes, avec vos lacunes et vos faiblesses.

2. Accueillir l’autre tel qu’il est, sans vouloir le changer.

3. Apprendre à écouter l’autre dans ce qu’il vit et ce qu’il est.

4. Accepter que vous êtes tous égaux.

5. Que chacun puisse s’exprimer selon son désir, mais sans y être forcé.

6. Que chacun soit invité à animer la rencontre, sans toutefois imposer cette responsabilité à qui que ce soit.

7. Que chacun puisse s’exprimer selon ses besoins à lui, sans se retrouver dans un cadre trop rigide.

8. Que chacun découvre l’importance de rechercher la vérité et non de chercher à avoir raison en justifiant l’opinion déjà exprimée.

9. Que chacun apprenne à avoir confiance au groupe et à chacune des personnes le composant.

10. Que chacun accepte l’autre personne qui émet une opinion contraire à la sienne, sans se sentir rejeté.

11. Apprendre à se pardonner et à pardonner aux autres.

12. Se savoir aimé et apprécié des autres personnes faisant partie de la petite communauté.

13. Témoigner aux autres, son appréciation et son Amour.

14. Découvrir l’importance de vivre ces rencontres en grande intimité avec Jésus qui s’exprime tantôt par l’un, tantôt par l’autre.

15. Être constamment guidé et inspiré par l’Esprit Saint en Lui demandant continuellement Ses lumières.

16. Tout demander et tout attendre du Père.

Voilà quelques-uns des principaux points qui devront guider ces rencontres, se rappelant que ce qui est essentiel et qui doit primer sur tout : c’est l’Amour. C’est en accueillant l’Amour du Père qu’une personne peut le vivre et le donner aux autres.

Heureux êtes-vous d’être sur ce chemin qui conduit à l’Amour en plénitude. Tendrement, Je vous aime. Tendrement, Je t’aime. »

Tout offrir à la Miséricorde du Père

Pour devenir des êtres d’amour :

« Mon tout-petit, J’ai dit à Mes apôtres que c’est à l’Amour qu’ils auraient les uns pour les autres qu’on les reconnaîtrait pour Mes disciples. C’est encore à ce signe aujourd’hui que l’on reconnaîtra que vous êtes Mes choisis. C’est également à l’Amour que vous avez pour les autres que vous pouvez constater si vous êtes un être plein d’Amour ou non.

Souvenez-vous que la solution ne viendra pas de vous, mais bien de Moi, votre Dieu. C’est uniquement, parce que l’Amour vous aime que vous pouvez devenir des êtres pleins d’Amour. Tout ce que vous ressentirez qui est contraire à l’Amour, donnez-le à la Miséricorde du Père afin qu’Il le change en Amour. »

Si vos pensées sont négatives :

« Même si vous ne dites aucune parole désagréable ou blessante pour l’autre, si vos pensées sont critiques, négatives ou imbues de préjugés envers autrui, vous empêchez l’Amour de circuler librement en vous et à travers vous. Dès que vous êtes aux prises avec de telles pensées destructrices, vous devez les donner à la Miséricorde du Père, en Lui demandant de changer votre cœur afin de le rendre capable d’accueillir l’autre tel qu’il est, pour laisser l’Amour circuler librement entre vous.

Apprenez à regarder ce que le Père accomplit de beau chez l’autre plutôt que d’observer les lacunes et les fautes. »

S’il y a des conflits :

« Les conflits et difficultés devront être accueillis comme étant des mises en situation pour vous démontrer votre vulnérabilité, votre faiblesse, et vous inviter à vous tourner vers Moi, votre Père, pour tout Me remettre et attendre tout de Moi.

Par vous-mêmes, il est impossible d’accomplir une telle transformation, surtout si vous avez été une personne sujette à la critique, ayant eu beaucoup d’exigences pour les autres et pour vous-même. Seul l’Amour a le pouvoir d’exercer une telle transformation à la condition que vous lui donniez la liberté d’agir et de changer vos habitudes de voir, de penser et de juger les autres. »

S’il y a des difficultés profondes :

Lorsque, à l’intérieur d’une C.A.P., on se rendra compte qu’elle ne produit pas les fruits escomptés, il faudra immédiatement se tourner vers le Père pour tout Lui remettre et tout attendre de Lui, après Lui avoir tout demandé.

Chaque membre devra faire son propre examen à partir des nombreux enseignements contenus dans ces écrits. Si le constat devient trop difficile à supporter pour un membre, il est préférable qu’il se retire temporairement, en douceur, pour prendre plus de temps en intimité avec le Seigneur plutôt que de vouloir imposer sa volonté au groupe, ou d’entreprendre de changer l’une ou l’autre des personnes.

Qu’il y ait des moments plus difficiles, c’est normal pour vivre la véritable dimension du pardon et pour réaliser que l’Amour est plus fort que tout. Ce qui est moins normal, c’est la constance dans les malaises. »

En conclusion 

« En devenant des êtres d’Amour, vous répandrez l’Amour et les autres seront transformés; non par ce que vous direz, mais uniquement par ce que vous serez.

L’Amour sera au rendez-vous de chacune de ces rencontres : ainsi plus rapidement vous deviendrez l’Amour. Je serai toujours au rendez-vous pour vous exprimer Mon Amour car, follement, Je vous aime.

Heureux et heureuses êtes-vous d’être sur cette voie qui vous conduit à la plénitude de l’Amour. Soyez sans crainte, donnez votre consentement et l’Amour se charge de tout. Recevez Mon Baiser de tendresse et d’Amour. »



MUSIQUE FCDJ

démarrez la musique

Pensée du Jour

FCDJ

Pensée 3B_01: Mon enfant, pour savoir comment te comporter devant la souffrance, tu n'as qu'à regarder Mon comportement: Me suis-Je désisté? Ai-Je tenté de la diminuer? De changer le comportement des autres? Je l'ai accueillie et vécue en plénitude, afin de bien accomplir la mission qui était et demeure la Mienne. De ce modèle, tu dois t'inspirer pour bien vivre ta mission propre. Laisse-toi conduire pour entrer dans ce Monde Nouveau. Je t'aime.

FCDJ

La Pensée du Jour d'aujourd'hui est extraite du livre Pour le bonheur des Miens, Mes choisis - Jésus, de Léandre Lachance volume 3, numéro 3.

PARTAGEZ LA PENSÉE DU JOUR

FACEBOOK

TWITTER

L'AGIR DE DIEU

FCDJ

Une boussole

Je vous remercie de bien vouloir abonner mon amie à la « Pensée du Jour ». Comme ces « Pensées du Jour » répondent souvent à la situation que nous vivons lors de leur lecture ! J’en suis bouleversée et je commence toujours ma journée par ces messages qui me servent de boussole pour la journée.

Pour s'abonner à la « Pensée du Jour » : http://www.fcdj.org/abonnement_a_la_pensee_du_jour

J.M.


FCDJ

PARTAGEZ L'AGIR DE DIEU