Volume numéro 1, message # 003

http://www.fcdj.org/file/book/Book_PBM1_fr_web.pdf#page=21

 

11 novembre 1996, 5 h 15

 

3. – Acceptes-tu de renoncer à ton bien-être, à ton image, à ta réputation, surtout à tes pensées ?

 

Seigneur Jésus, ce matin je sens le besoin, en Te priant, d’écrire mes demandes. Je veux Te prier pour toute la famille C. que nous avons rencontrée hier. Je sens le besoin de Te prier d’une façon spéciale pour D. qui semble avoir des difficultés avec sa mémoire, sa fille, son fils. Permets que leurs souffrances ne soient pas inutiles, mais que, associées à Tes propres souffrances, déposées dans tes Saintes Plaies, elles soient transformées, (par un miracle de Ta Grâce), en grâces et bénédictions pour le salut de leurs âmes et le salut des personnes qui leur sont proches. Je Te bénis pour ce miracle de Ta Grâce. Je Te remercie d’entendre et d’exaucer ma prière.

Je veux Te confier les renseignements que j’ai oublié de transmettre au Père F. dans le dossier de l’hôpital H. Concernant ce projet de construction d’une chapelle, veuille m’inspirer ce que je dois faire.

Comme tout T’intéresse, je veux Te confier trois dossiers que j’aurai à travailler cette semaine : deux ventes que Tu connais et un règlement de zonage.

Tu vois ma limite, mon impuissance. Toi qui peux tout, veuille prendre la direction de ces dossiers. Traite-les comme Tu le veux. Je veux être Ton tout petit serviteur. Fais que je sois un instrument docile entre Tes mains.

Maintenant, à l’avance, je Te remercie, je Te loue, je Te bénis et je Te rends grâce de ce que Tu vas accomplir. Je T’aime, Jésus, et au fond de mon cœur, je n’ai qu’un seul désir : celui d’être totalement entre Tes mains pour Te prier, Te louer, Te servir et être à Ton écoute afin que Tu puisses transformer mon cœur comme Tu voudrais qu’il soit. Merci.

 

« Mon enfant d’Amour, Je suis toujours avec toi. Je ne t’abandonne jamais. Tu es précieux pour Moi. Je te prends en charge. Je prends aussi tes affaires. J’ai pris depuis longtemps ceux et celles que tu portes dans ton cœur et que tu m’as confiés. L’Amour que J’ai pour toi est sans limite. Je t’ai dit que Je voulais faire de toi un pilier dans mon Église. Demeure à Mon écoute. Je conduirai chacun de tes pas. J’ouvrirai chacun des chemins qui doivent être ouverts. Je fermerai tous les chemins qui doivent être fermés. Je suis le Tout-Puissant et Je m’occupe des moindres détails. Ce que tu vis présentement, c’est ce qu’il y a de mieux pour toi aujourd’hui, demain ce sera autre chose. Léandre, J’ai une grande demande à te faire. Acceptes-tu d’être pour Moi celui qui ne vit que pour Moi ? Qui renonce à son bien-être, à son image, à sa réputation, surtout à ses pensées ! Réponds-Moi. »

 

Sans aucune hésitation, ma réponse est un grand oui, avec autant de force que je le peux et de tout mon être. Tu connais mon impuissance. Toi, agis en moi, afin que mon oui soit comme Tu le veux et pour Ta plus grande gloire à Toi.

 

 

« Je suis fier de toi. J’aime ton “oui”. Je le ferai grandir. Je te confie à ma Sainte Mère pour qu’Elle continue à t’enseigner ce que tu dois savoir. Elle t’aime beaucoup et Elle te protège. Sois sans crainte de continuer à avancer dans la foi. Tu as tout à découvrir. Prends le temps d’intégrer en toi ce que Je viens de te donner.

Mon tout-petit, Je t’aime. »