Volume numéro 1, message # 004

http://www.fcdj.org/file/book/Book_PBM1_fr_web.pdf#page=23

 

12 novembre 1996, 3 h 25

4. – J’aime te voir docile

 

Tu me vois, Seigneur Jésus, devant Toi. Je veux d’abord Te présenter les deux personnes avec lesquelles j’ai travaillé, il y a environ 35 ans, et que Tu m’as permis de voir très clairement en rêve.

Veuille les combler de Ton Amour et, s’il demeurait des pardons non accordés, je Te demande d’agir avec puissance dans leurs cœurs afin qu’elles soient totalement pardonnées sans condition aucune, pour le mal qu’elles m’ont fait consciemment ou non. Qu’elles soient comblées de Tes grâces et bénédictions. Je Te demande pardon pour tout le mal que j’ai pu leur faire consciemment ou non. Je m’accepte tel que je suis et je Te demande de me combler de Tes grâces et bénédictions.

Seigneur Jésus, donne-moi cette grâce de pouvoir aller Te retrouver là où Tu es dans les profondeurs de mon être afin que je puisse me mettre à Ton écoute et obéir à ce que Tu attends de moi. Ainsi pourrai-je, un jour, devenir comme Tu veux que je sois. Tu comprends mon désir peut-être mal exprimé. Par moi-même, je suis impuissant ; Toi Tu peux tout, daigne agir en moi. Je T’aime et je me sens tellement bien avec Toi.

 

« Viens dans Mes bras, Mon tout-petit. Je veux te serrer davantage contre Mon Cœur afin que Mon Cœur puisse venir dans le tien. Tu seras Mon berger pour Mes brebis qui se sont éloignées de Moi et qui désirent entrer dans Ma bergerie. J’utiliserai ton cœur pour qu’elles se sentent aimées et comprises. Comme tu le vois, c’est réellement dans les profondeurs de ton être que nos cœurs peuvent se rencontrer. Ayant la liberté d’agir, lorsque ton cœur est en présence du Mien, il se fait brûler au Feu de Mon Amour. Comme l’or a besoin d’être purifié par le feu du creuset, de même ton cœur a besoin d’être purifié par le Feu de Mon Amour. J’aime te voir docile comme c’est le cas présentement.

 

Cette docilité t’évite beaucoup de souffrances et Me permet d’agir plus rapidement, sans combats inutiles. Demande à Ma Sainte Mère de t’envelopper dans Son Grand Manteau pour te garder dans cette docilité et te protéger contre les attaques du malin. Je sens sa colère qui monte contre toi, mais tu n’as rien à craindre : Ma Sainte Mère, ta Mère, te protège. Laisse pénétrer en toi ce que Je viens de te dire, mais surtout Mes flots d’Amour qui coulent en toi, car, très bientôt, tu pourras dire comme saint Paul : “Ce n’est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi”. L’Amour que J’ai pour toi est sans limite, ne l’oublie jamais. Je t’aime. »

 

Merci Jésus. Jamais je ne pourrai assez vous remercier pour ces moments privilégiés où je suis en Votre Présence, Votre Amour et surtout Votre grande Miséricorde pour le pauvre pécheur que je suis.

Je Vous aime et je veux surtout me laisser aimer par Vous et par votre Très Sainte Mère. Quelle grande faveur Vous faites au tout-petit que je suis, avec tous mes défauts et fautes. Je sais que ce n’est par aucun de mes mérites, mais bien et uniquement par grâce et par un trop plein de Votre Amour. J’accepte de me laisser combler. Je Vous aime. Merci.