Volume numéro 1, message # 081

http://www.fcdj.org/file/book/Book_PBM1_fr_web.pdf#page=131

 

2 avril 1997, 4 h 00

 

81. – Les événements heureux et malheureux doivent être accueillis, acceptés et remis entre les mains du Père, et ainsi donner toute leur richesse

 

« Mon tout-petit, viens te blottir dans Mes bras. Accepte tout ce que tu vis, que ce soit des événements heureux ou malheureux, remets-Moi tous ces événements. Ils ne sont jamais inutiles, ils ont leurs raisons d’être, soit pour toi ou pour ceux et celles qui sont greffés à ton cœur.

 

Ce n’est qu’en les acceptant que tu peux Me les présenter, afin que Je les remette au Père.

 

Comme la pluie qui tombe, après avoir produit son action sur la terre, retourne dans les nuages, les événements qui se présentent à toi, après avoir produit leurs actions chez toi et chez les autres, doivent retourner au Père.

 

En les acceptant et les offrant au Père, c’est comme la pluie qui tombe sur la bonne terre par opposition à celle qui tombe sur un sol pierreux, elle ne produit pas le même effet. Elle produit toute sa richesse seulement lorsqu’elle tombe sur de la bonne terre.

 

Il en est de même pour les événements, ils donnent toute leur richesse lorsqu’ils sont accueillis, acceptés et remis entre les mains du Père.

 

Comme la terre a besoin de la pluie pour donner sa richesse, toi tu as besoin des événements heureux ou malheureux qui se présentent à toi pour devenir pleinement Amour.

 

Accueille et accepte tout comme venant de l’Amour, afin que tu deviennes l’Amour.

 

Médite cet enseignement en relation avec ce que tu vis présentement pour constater que l’Amour t’aime et que tu deviens l’Amour.

 

Tendrement, Je t’aime. »