Volume numéro 2, message # 065

http://www.fcdj.org/file/book/Book_PBM2_fr_web.pdf#page=101

 

8 août 1999, 6 h 05

 

65. – Je t’inspirerai

 

Père Éternel, je veux Vous remercier pour les merveilles que Vous avez accomplies hier à Québec, au Montmartre Canadien, à l’occasion de Votre Fête.

Merci pour cette grande faveur que Vous nous faites d’être témoins de Votre agir.

Merci de nous utiliser pour déverser Votre Amour.

Merci des merveilles que Vous accomplissez à travers le volume Pour le bonheur des Miens, Mes choisis JÉSUS.

Je n’ai pas l’impression d’avoir été suffisamment à Votre écoute avant de présenter l’exposé, de manière à livrer, en toute fidélité, la commande que Vous me demandiez de livrer.

Je dépose le tout dans Votre Cœur de Miséricorde et je Vous demande de venir prendre possession de mon être et de m’inspirer totalement dans les exposés futurs que j’aurai à donner. Ainsi, selon le temps qui me sera alloué, je pourrai répondre à l’essentiel de Votre désir à Vous. Veuillez transformer mes manquements en grâces et bénédictions sur Votre peuple choisi des derniers temps.

Je me place à Votre écoute. Merci d’entendre et d’exaucer ma pauvre prière. Je Vous aime.

 

«Mon fils bien-aimé, c’est Moi, en tant que Père, qui te remercie d’accepter d’être un tout petit instrument entre Mes mains. Le petit instrument que tu es, et qui serait sans valeur s’il agissait seul, Moi, Je veux l’utiliser pour que d’autres donnent leur consentement et que J’en fasse des instruments entre Mes mains pour différentes missions: ainsi, sera changée la face de la terre, une Terre Nouvelle par une Église complètement renouvelée. Sois sans crainte, ce ne sera jamais trop lourd pour toi; J’ai la situation bien en main et Je m’occupe des moindres détails.

 

Encore et toujours, accepte de te laisser guider. À chaque fois que tu rencontres un groupe ou même une personne, demande-Moi ce que Je veux que tu dises et Je t’inspirerai. Après avoir parlé, ne te laisse pas influencer par l’Ennemi qui a deux tactiques pour tenter de neutraliser ce que Je désire de toi: soit en te suggérant que ce que tu as dit n’est pas bon et ne correspond pas à ce que le Père t’avait demandé, ou n’a pas été livré dans l’essentiel du message, tentant ainsi, par toutes sortes de moyens, de te décourager pour que tu abandonnes; soit en t’affirmant que c’est toi qui es bon, c’est toi qui as bien parlé, afin de te gonfler d’orgueil. Il se présentera tantôt d’une manière, tantôt de l’autre.

 

S’il ne réussit pas dans l’une ou l’autre de ces deux tactiques, il en inventera d’autres en essayant de créer des peurs ou de créer de la division en toi ou autour de toi. Une fois averti des dangers qui te guettent, ne perds pas de temps avec l’Ennemi. Continue à Me regarder, à regarder Ma Miséricorde, Ma Joie, Ma Paix et Mon Amour. C’est en demeurant les yeux fixés sur Moi que tu es de plus en plus témoin de Mon agir et que tu peux être de plus en plus utilisé par Moi.

 

Je suis avec toi et Je te donne tout ce dont tu as besoin pour continuer à avancer sur le chemin qui est le tien, et à accomplir la mission que Je te confie par Amour pour Mes enfants.

 

Reçois Mon Baiser de Père envers Son fils bien-aimé et toute Sa tendresse avec l’Amour que ton cœur peut accueillir en ce moment. Ma toute petite Servante Marie a mission de t’accompagner, de guider tes pas. Elle est là à côté de toi; de l’autre côté, c’est Mon Fils unique, Jésus, qui est toujours tout près de toi.

 

Si tes yeux s’ouvraient et que tu voyais les Saints et Saintes et cette grande Armée d’Anges, tu saurais que tu n’es pas seul, mais bien entouré. Sois sans crainte, continue à avancer dans la foi pure.

 

Je te donne Ma bénédiction de Père avec Mon Amour. »