Volume numéro 3, message # 008

http://www.fcdj.org/file/book/Book_PBM3_fr_web.pdf#page=29

 

Sherbrooke, 14 mai 2000

 

8. Ne Me cherche pas au niveau de ta tête ou de ta raison, Je suis au niveau de ton cœur

(Réponse à une lettre)

 

Bonjour G. Après m’être associé à toi pour présenter ta demande au Seigneur, je me place à Son écoute et j’accepte d’être Son petit messager :

 

« Ma petite G., viens plus près de Moi, ton Dieu. Ne Me cherche pas au niveau de ta tête ou de ta raison, Je suis au niveau de ton cœur. Pratique les ’deux rails’ tels qu’enseignés à la page 152, numéro 114 du livre 1, et tu Me trouveras.1

 

G., petite perle précieuse, tu fais partie de Mes nouvelles fleurs. Tu es toute belle. Si tu savais l’Amour que J’ai pour toi ! Si tu voyais Mon Cœur brûler d’Amour pour toi, tu viendrais, comme une toute-petite, te jeter dans Mes bras telle que tu es !

 

Sans rien changer, ni vouloir rien changer, tu viendrais avec tes misères, tes joies, tes peines et tes blocages, comme tu dis, et ensemble, ton cœur tout près du Mien, Je présenterais tout à la Miséricorde du Père. Tu cesserais alors de te regarder pour tourner ton regard vers Lui… pour regarder Son Amour, Sa Miséricorde, Sa Joie, Sa Paix, tout en sachant que jamais tu n’en seras digne, jamais tu ne le mériteras. Tu l’accueilleras cependant parce que Lui, dans Son plan d’Amour, veut qu’il en soit ainsi.

 

Immédiatement, en lisant, rends grâce au Père pour l’Amour qu’Il déverse dans ton cœur, même si tu ne ressens rien. Il te faut croire d’abord, voir et ressentir par la suite. Tu ressentiras dans ton cœur que Je t’aime dans la même mesure que tu auras cru que Je t’aimais. Je t’en fais la promesse. Après avoir goûté Mon Amour, tu seras un témoin de Mon Amour.

 

Permets-Moi de contempler la perle précieuse qui se cache dans la fleur nouvelle que tu es et que nous pouvons admirer dans la mesure où les pétales s’ouvrent pour accueillir Mon Amour. Ne joue plus à la grande, accepte que tu sois petite, et tu seras de plus en plus comblée.

 

Heureuse es-tu de Me permettre d’ouvrir les pétales de ton cœur pour admirer la perle enfouie dans la jolie fleur que tu es.

 

Mon Cœur est brûlant d’Amour pour toi. Oui, G., entends ce que Je murmure doucement dans ton cœur: Je t’aime, Je t’aime, Moi, ton Créateur, Je t’aime.

 

Tendrement, Je t’aime. Follement, Je t’aime. »

 

Note. Je suis tellement certain que tu ressentiras l’Amour de Jésus dans ton cœur que j’ose te demander de me le témoigner par écrit, peu importe le moment.

Fraternellement en Jésus, L.L. (Voir section Témoignages, signature : G.T., Val d’Or p. 196)

 

1 « Je te donne deux chemins où tu seras certaine de Me rencontrer : celui de l’Amour et celui de la petitesse. »