C’EST NOËL À CHAQUE INSTANT !

Lettre de Noël 2008

C’EST NOËL À CHAQUE INSTANT !


 

Noël est la période de l’année où les yeux brillent de lumière. Tout le monde espère que la Joie et la Paix demeurent dans le monde et dans les cœurs. N’oublions pas que ce qui fait la beauté de Noël, c’est la naissance de JÉSUS sur cette terre. Ce que je trouve encore plus beau c’est la naissance de JÉSUS dans les cœurs. Il le fait à chaque instant si nous Lui ouvrons nos cœurs. Cette Naissance nous permet de goûter à la véritable Joie de Noël. N’est-ce pas ce que l’Ange a annoncé ?

 

« Je vous annonce une grande Joie : Aujourd’hui, un Sauveur vous est né ! » (Luc 2, 9-10)

 

 

 

۞

 

˜ Comment accueillir et vivre cette joie à tous les instants ?

 

C’est en vivant pleinement le moment présent.

 

˜ Mais, comment vivre le moment présent ?

 

C’est en nous disposant à nous libérer de deux ennemis : le passé qui nous culpabilise, et le futur qui nous inquiète.

 

˜ Comment est-ce possible d’éliminer la culpabilité lorsque le passé est marqué de multiples erreurs ?

 

En recourant au Sacrement du Pardon. Ce sacrement nous guérit, et la grâce reçue nous régénère et nous resitue sur la bonne voie.

 

˜ Comment ne pas s’inquiéter du futur ?

 

En mettant toute notre confiance en Dieu. Si nous nous inquiétons, c’est à cause de notre manque de foi. C’est la Parole de Jésus à Ses Apôtres dans la barque : Hommes de peu de foi, pourquoi vous inquiétez-vous ? + Oui, Seigneur, je T’en prie, augmente ma foi.

 

                                                                                    

 

Jésus, par la parole qui suit, nous aide à relever la tête

 

et à regarder le futur avec les yeux de la foi…

 

 

 

« Lorsque tu prends conscience de l’importance du moment présent, de l’importance des grâces et de l’Amour qui se déversent  en toi à chaque instant, ton cœur se dilate et devient donc capable de recevoir davantage pour l’instant suivant. C’est ce qui fait que tu es en état de croissance continuelle.

 

Comme tu sais que le Père ne retire jamais Ses grâces et Son Amour, mais qu’au contraire, Il en donne de plus en plus, comment oserais-tu te préoccuper ou t’inquiéter du futur, assuré d’être de plus en plus comblé à l’intérieur de toi, peu importe les apparences ou ce que tu auras à vivre à l’extérieur. »

 

(tiré de Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus :  vol. 1, message nº 219)

 

 

 

 

 

۞

 

 

 

 

 

І. REGARD SUR L’ANNÉE 2008 À LA FONDATION DES CHOISIS DE JÉSUS

 

1.  La “Pensée du Jour” se diffuse de plus en plus avec beaucoup de beaux témoignages. Elle est maintenant accessible par écoute sur Internet et par téléphone.

2.  Les livres, les CD et les paquets de cartes de pensées sont toujours diffusés un peu partout à travers le monde.

3.  Pour éliminer le problème du transport, nous avons fait éditer le volume 1, en français, en Afrique même.   

4.  Des conférences et des retraites se sont données en France, au Canada, en Allemagne, en Suisse, en Autriche, en Belgique, en Bosnie et, pour la deuxième année, en Lettonie. 

 

Voici quelques réalisations constatées en août 2008, en ce pays de la Lettonie :  

         ٠  Peu après qu’une dame de Belgique eut remis à l’éditrice Ilze Kurša-Briede, de la Lettonie, le premier livre “Pour le Bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus”, la maison d’édition Dzīvības Straumes le faisait paraître, traduit en letton. 

         ٠ Les six volumes –comprenant les trois tomes Pour le Bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ; Grand-Papa Léandre raconte ;  Pour le Bonheur du Couple et de  la Famille et 42 ingrédients pour parvenir au sommet – ont été traduits par Inese G.

         ٠ À ce jour, 16 000 volumes sont en circulation. C’est considérable en regard de ce petit peuple de 2 300 000 habitants, dont 500 000 catholiques… en comparaison de 100 000 volumes mis en circulation en Amérique, en Europe et en Afrique, édités en six langues différentes, sur une période de neuf ans.

         ٠ La transformation des cœurs fait l’objet de nombreux témoignages, tant chez les prêtres que chez les laïques. Des conversions de protestants au catholicisme, à la suite de la lecture des volumes ou des retraites que j’ai données, sont signalées. La traductrice du lieu, diplômée d’université, s’est vue transformée par l’Amour de Jésus. Il fallait voir, l’an dernier, l’absence totale d’expression sur son visage, alors que, cette année, elle rayonnait de bonheur en exerçant sa fonction de traductrice.

         ٠ Mon séjour a débuté par un dîner chez le Cardinal Janis Pujats. Je me réjouis de l’entendre donner son appui total quant à la diffusion de ces volumes. Son enthousiasme est grand, jusqu’à remettre à la présidente de ce pays, la Lettonie, les trois volumes, comme cadeau pour son soixante-dixième anniversaire de naissance, avec suggestion de lire certains messages pertinents. 

         ٠ De nombreux prêtres sont devenus des propagandistes des volumes en question. Certains en ont distribués jusqu’à 300 à leurs paroissiens.

         ٠ Le fils de la présidente du pays a offert spontanément ses services comme traducteur pour quelques conférences, ainsi que pour ma rencontre avec le Cardinal et pour une émission radiophonique. 

         ٠ Environ 200 personnes assistaient à la deuxième retraite à Riga. La majorité était composée de jeunes et 10% seulement de personnes du troisième âge.

 

 

۞

 

 

 

ІІ.  DÉCLARATION DU CARDINAL JANIS PUJATS,  VOLUME 1 EN MAIN

 

« C’est le plus beau livre que j’ai lu. Je reçois beaucoup de témoignages. Lorsque les personnes donnent leur « oui » en réponse à la question dont tu as eu à répondre dans le troisième message du volume 1 : Acceptes-tu d’être pour Moi celui qui ne vit que pour Moi? Qui renonce à son bien-être, à son image, à sa réputation, surtout à ses pensées?  Réponds-Moi!

Toute personne est libre d’y répondre par un oui ou par un non, cependant, celle qui répond « oui » va recevoir beaucoup d’Amour et de grâces en lisant ce livre. Si elle ne répond pas, elle ne bénéficiera pas du même Amour et des mêmes grâces. Il se peut que ce livre représente pour elle un livre quelconque.

Il est impossible que ce volume soit d’inspiration humaine.

Ces volumes seront traduits en plusieurs autres langues. Ils seront en demande pour plusieurs générations à venir.

Je suis heureux que la “Pensée du Jour” soit disponible en letton ainsi que le livre Pour le Bonheur du Couple et de la Famille. »                                                        

Plus tard, le Cardinal eut la délicatesse de m’envoyer ce mot, relatif à l’importance de la question de Jésus :

« Acceptes-tu d’être pour Moi celui qui ne vit que pour Moi? Qui renonce à son bien-être, à son image, à sa réputation, surtout à ses pensées ! Réponds-Moi ! » :

 

(Tiré de Pour le bonheur des Miens, Mes Choisis – JESUS, nº 3, vol. 1.) 

– « En lisant cette question posée à M. Lachance, j’ai senti que moi-même aussi, en tant que lecteur, je me devais de répondre à cette question affirmativement, et de tout mon cœur. Il m’a semblé que si je ne répondais pas dans l’affirmative, la suite ne serait ni compréhensible ni acceptable et ne porterait pas les fruits nécessaires.

En jugeant rationnellement, il semble que cela doit être ainsi. Si le cœur de quelqu’un ne répond pas avec abnégation, tel que proposé dès le début du livre, cela veut dire que cette personne n’est pas prête, ou pas suffisamment prête à accueillir la suite du contenu de ce livre, alors que le Seigneur demande de nous une abnégation évangélique très élevée et un renoncement aux choses mondaines, pour que notre cœur Lui appartienne pleinement.

Je considère que cette question est la clé qui révèle le contenu du livre au cœur du lecteur. »

Cardinal Janis Pujats, de Riga,

le 26 septembre 2008

 

 

 

 

 

۞

 

 

 

 

 

ІІІ.  TÉMOIGNAGE D’IVETA, membre de l’Église luthérienne :

►   Loué soit Jésus-Christ !

Aujourd’hui est un jour très particulier pour moi car, justement, il y a un an, j’ai fait une rencontre importante en lien avec vous. C’est la raison pour laquelle je voudrais vous partager ma reconnaissance pour ce qui s’est passé.

L’année dernière, le 24 août, vous étiez en Lettonie et vous avez animé une retraite dans cette paroisse. Je l’ignorais, mais la Divine Providence en avait décidé autrement. Le fait est que, longeant l’étang de Mara, je rencontrai “par hasard” des personnes connues qui allaient à la retraite et m’invitèrent à les accompagner.  Avec une certaine réticence, je consentis tout de même à participer à la retraite… sans me douter à quel point elle serait providentielle pour moi et quelles grâces m’y attendaient. Tout s’est déroulé dans le sens habituel de la louange, l’enseignement, la joie et l’unité.

Votre témoignage m’a interpellée et réchauffé le cœur, surtout par le fait que le Seigneur vous appelle “mon petit”, et la manière dont Il exprime Son Amour par ces paroles “Je t’aime tendrement, follement”. Jamais, auparavant, je n’avais entendu rien de pareil, c’est-à-dire que l’on puisse vivre en une intimité de la sorte avec Dieu, bien que j’aie senti dans mon cœur cet Amour très tendre et, en même temps, follement passionné. Ma crainte était de soupçonner qu’il y avait quelque chose de malsain en moi. J’étais trop timide pour en parler car, à mon avis, les relations avec Dieu devaient être distantes.

Donc, toujours dans un état d’étonnement, j’ai continué de participer à la retraite, jusqu’au moment où, regardant Jésus dans le tableau au-dessus de l’autel, un fleuve d’Amour m’envahit et rendit absent tout ce qui se passait autour de moi. J’ai ressenti que j’étais en train de fondre comme un morceau de beurre jaune dans le Soleil de l’Amour de Dieu. Je me sentais très bien, sauf que, subitement, du coin de l’œil, j’ai remarqué que, dans ce morceau de beurre, il y avait des taches noires, quelque chose comme du marc de thé qui, pendant la fonte, sont apparues et devenues plus évidentes. Je n’ai pas aimé cela et j’ai compris que le Seigneur me montrait ainsi mes péchés non encore confessés. Ces contrastes étaient si frappants ! Le sentiment d’un bonheur infini sous la caresse du Soleil de l’Amour de Dieu, et la conscience de mon état de pécheresse…

Je décidai de me confesser tout de suite… mais comment ? Il n’y avait que des prêtres catholiques dont je n’osais pas m’approcher car, à cette époque-là, j’appartenais encore à l’Église Luthérienne. Comme “par hasard” j’ai aperçu le prêtre Andris Kravalis qui, un jour, était venu à une réunion à l’école [supérieure] luthérienne où je faisais mes études. Au moins, je savais son nom et je connaissais certaines personnes qu’il connaissait lui aussi, et auxquelles j’aurais pu me référer si nécessaire… Cela m’a encouragée à aller vers lui avec mon besoin de me confesser.

Le prêtre a dit qu’il pouvait m’écouter et prier pour moi. Cela m’a suffi, car je savais que je disais mes péchés à Dieu Lui-même. Bien qu’étant luthérienne et non sujette à recevoir l’absolution, je crus que Dieu m’avait exaucée. Après avoir confié mon cœur à Dieu, je suis retournée dans la salle pour poursuivre la retraite où l’Amour de Dieu m’attendait déjà avec une phrase qui a été pour moi déterminante. En esprit, je L’ai entendu me dire :

“Chère petite fille, il te suffit de manger des miettes, viens t’asseoir à Ma Table!”

C’était si clair que j’ai compris à l’instant que j’étais appelée à m’associer à l’Église : la porte était ouverte et, moi seule, je devais décider d’entrer par elle ou pas. 

La suite s’est déroulée comme dans un film accéléré. J’ai retrouvé le prêtre Andris, pour « parler affaires » cette fois. Malheureusement, je ne me souviens de rien, tant j’étais bouleversée. Probablement lui ai-je parlé de mon expérience de foi. Puis, à la suite d’une autre confession, alors que le prêtre me demandait si je savais comment se passait la conversion, j’ai répondu que non. 

À la fin de cet entretien, nous nous étions déjà mis d’accord par rapport à la date, soit le 8 septembre, l’anniversaire de la Mère de Dieu. Ce jour-là, j’ai dit mon OUI à l’Église catholique.

Je suis très heureuse et reconnaissante à Dieu et à vous aussi à cause de votre témoignage qui a réchauffé mon cœur jusqu’à ce que celui-ci ait commencé à fondre. Grâce à cet événement, j’ai trouvé ma maison spirituelle, mon appartenance à la paroisse et la possibilité d’être dans l’unité, en communion avec l’Église catholique.

Cette année a été la plus heureuse de ma vie car j’ai reçu tant d’amour que je ne me souviens même plus des rigueurs de l’hiver. Pour moi, c’était un printemps permanent qui m’a réjouie avec l’odeur de ses fleurs épanouissantes. C’est ainsi que vous, monsieur Léandre, sans vous en rendre compte, vous êtes devenu quelqu’un qui m’est cher et que je porte dans mon cœur avec reconnaissance et prière. Merci pour ce que vous êtes ! Merci d’être là pour nous, les Lettons !

Saluez bien votre épouse, Élisabeth, de ma part. Je voudrais demander sa prière d’intercession et la vôtre à propos de ma relation avec ma fille Linda, 18 ans. Nous avons un grand besoin d’une grâce de guérison du Seigneur pour surmonter notre éloignement et en arriver à un pardon mutuel. Le cœur me fait mal quand je la vois tellement assoiffée d’amour, mais cherchant cet amour dans une direction tellement fausse. Je ne sais pas comment lui parler, et je frappe un mur quand j’ose lui donner un conseil. Je suis désespérée.

Je suis si heureuse dans l’Église, mais si malheureuse de ne pas pouvoir partager ce bonheur à ma fille. Je crains pour elle et aussi pour mon cœur maternel qui perd parfois l’espoir que quelque chose puisse changer. Il est si difficile d’aimer sans conditions !

Merci d’avance pour vos prières. À vous et à ceux que vous aimez, je souhaite toutes les grâces de Dieu dont vous avez besoin ! Merci de ce que votre famille vous laisse partir dans une route si lointaine, afin de nous partager votre expérience de l’Amour !

Je vous attendrai l’année prochaine avec une grande impatience !

Je souhaite la protection de la Sainte Famille pour nous tous !             

Dans un amour reconnaissant et de tout mon cœur,

                                                          Iveta, de Riga

 

 

 

۞

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ІV.  AUTRES TÉMOIGNAGES

 

 

 

► Un homme se dit particulièrement interpellé par une phrase tirée du troisième volume :  Allez vous montrer aux prêtres. Dans la nuit qui suit, il fait un rêve où il distingue clairement un prêtre. Il comprend qu’il doit le rencontrer pour lui témoigner des transformations que le Seigneur a opérées en lui, à la suite de la lecture des volumes. 

 

Il accomplit donc cette démarche et apprend, par la suite, que ce prêtre, n’ayant pas poursuivi la lecture de ce livre, avait de la difficulté à accepter le mot « mon tout-petit ». La grâce l’a touché et il est devenu un fervent de ces volumes et contribué largement à sa diffusion.

► Une dame me dit avoir été invitée pour une de mes conférences, mais avait rétorqué : Je ne possède pas ces livres et n’en connais pas l’auteur. Par la suite, elle prend une revue de Medjugorje et voit ma photo. Elle lit l’article sur moi, ferme les yeux et s’endort. Dans sa nuit, elle voit une grande lumière et comprend qu’elle doit être présente à la conférence. Ce qui fut fait. 

► Bonjour et merci pour vos messages reçus chaque matin avec beaucoup d’intérêt.
En me levant, la première chose que je fais est d’ouvrir l’ordinateur et de lire le message.  C’est incroyable ces paroles d’Amour de JESUS livrées régulièrement et avec force. Cela fait chaud au cœur, surtout lorsqu’on vit seule et qu’on est âgée.

Merci JESUS. Tu ne nous abandonnes jamais.  Merci encore.

En union de prières avec JESUS et MARIE. 

 

Rose-Marie

 

                        

 

► Merci de ces pensées pourtant si simples, qui resituent toujours mon activité quotidienne très absorbante en fonction du Christ, de “Jésus”. C’est si important. Un bonjour fraternel à Léandre, 

 

P. Bertrand, recteur du sanctuaire de Notre Dame du Laus, France)

 

► Merci pour vos messages de la pensée du jour. Ils sont formidables et nous donnent de l’espérance et de la joie. Je les distribue autour de moi.

Que Dieu vous bénisse et que la Vierge vous protège !

 

    Sr M. Bernadette

 

► Cette belle phrase Parce que l’Amour m’aime, je deviens l’Amour, vous n’imaginez pas le nombre de fois que je la répète, et pas seulement à la première personne, mais en mettant les prénoms de mes proches et moins proches à la place du « je ». Force m’est de constater que le Seigneur agit bel et bien à travers ce « simple » moyen ! J’ai parfois un peu de mal à y croire. Bien à vous,     

 

Josette

 

► C’est avec joie que je recevrai le petit fascicule sur le Bonheur du Couple et de la Famille !

 

J’en profite pour témoigner de tous ces messages que nous recevons à chaque jour. Ils sont très très souvent une réponse directe et claire du Seigneur aux prières que je viens alors de Lui adresser, au moment de mes offices du matin et de ma prière personnelle que je fais monter vers Lui durant mon oraison. Soyez-en béni!

 

Dans la joie et l’espérance de nous revoir durant mes vacances chez Guy, fin août, début septembre. En Jésus, par Marie,  

 

Benoit, ptre †

 

► Mon épouse et moi commençons toujours notre journée avec la pensée du jour. Elle nous permet de nous recentrer sur l’essentiel qui est de louer Dieu qui déverse inlassablement son Amour.

D. et J.

 

►  La mission que vous accomplissez est extraordinairement belle et aide a supporter la tension quotidienne dans une société non chrétienne! Gloire à Dieu pour cette occasion !
Que votre travail soit béni !

 

Dana de la Lettonie


►  Ce fascicule Pour le bonheur du couple et de la famille m’interpelle beaucoup, puisque je vis une séparation non désirée depuis décembre et que je supporte péniblement. Je m’accroche à vos livres, c’est en ceux-ci que je retrouve le plus de réconfort, bien que je sois encore sous le choc et l’incompréhension de ce raz-de-marée qui a traversé ma vie. Merci à vous !

 

Paule

 

►  GRAND MERCI, et pour ce cadeau supplémentaire, le fascicule sur le Bonheur du Couple et de la Famille, et  pour La Pensée du Jour quotidienne! Celle-ci m’a permis d’être un petit canal pour aider déjà bon nombre d’ami(e)s. 

 

Françoise

 

►  Je voulais vous remercier de faire bénéficier, à toutes les personnes désireuses, le téléchargement du livre Pour le bonheur des Miens, Mes choisis, JÉSUS. Les paroles de Jésus me touchent beaucoup, l’enseignement qu’Il met à notre portée et que tous peuvent comprendre, les paroles qui coulent de son Cœur brûlant d’Amour pour nous ! C’est pour moi une vraie Joie de méditer chaque jour à la source de l’Amour. 

Encore merci pour votre site.

 

Irène

 

►  Mes parents et moi avons suivi une retraite de Léandre Lachance et avons appris beaucoup, et vu d’un oeil neuf comment ces ‘oui’ répétés a l’Amour permettent de nous façonner pour Sa plus grande gloire.  Grand merci, également, pour ces pensées chaque jour qui, dans la profonde Sagesse de Jésus, éclairent nos journées.                                

 

Symibe

 

 ► Je désire recevoir la pensée du jour tous les jours, car elle est le guide de ma vie. Chaque matin, je la consulte : elle me donne la lumière et me fait reposer sur le Cœur de Jésus. Je vous remercie beaucoup pour ce travail gratuit que vous faites pour nourrir les âmes qui ont besoin d’être réconfortées dans la foi. Puisse le Seigneur vous bénir et vous accorder ses grâces. Veuillez recevoir mes salutations dans le Christ.

 

Maria

 

► Tous les jours, je suis nourrie par la Pensée, et elle me réconforte. Chaque pensée est un petit pas de plus vers Celui que l’on aime. C’est comme la goutte de pluie qui vient grossir l’océan…

Je vous remercie et vous souhaite à tous une Sainte Fête de Noël et une Nouvelle Année remplie de l’Amour de Dieu, afin de pouvoir L’aimer pour tous ceux qui ne L’aiment pas.
                                                                                                                                   Michèle

► La présente est pour vous dire combien j’apprécie le message-audio du jour rendu par Léandre ou Élisabeth, accompagné de ce feu d’artifice de couleurs extraordinaires ! Je le repasse une deuxième fois, pour profiter des deux choses à la fois. Il me semble que ça rentre mieux. Merci.

 

Anne-Marie

 

► Chers Léandre et Élisabeth et amis, 

 

Enfin, je me décide à vous écrire ce petit mot qui était dans ma pensée depuis que les messages peuvent être écoutés. Je lis le message du jour, puis je l’écoute, et c’est merveilleux la joie d’entendre à nouveau la voix de notre cher messager Léandre, de découvrir celle d’Élisabeth. Les messages pénètrent ainsi un peu plus dans mon cœur, s’inscrivent davantage dans ma mémoire. S’il arrive que l’un de mes enfants passe à la maison, je lui fais écouter : c’est plus facile que de lire. Et ce qui me touche le plus, c’est la conclusion que je reçois avec un vrai bonheur : Parce que l’Amour t’ aime, tu deviens l’Amour! 

 

Claire

 

► Quelle merveille d’arriver au travail et de découvrir la pensée du jour sur mon ordinateur ! ALLELUIA ! Ceci a été la surprise que m’a faite une amie très chère dans ma quête d’un plus de Dieu dans ma vie… Merci, Seigneur, de mettre sur notre route des gens qui sont ouverts à ton Esprit Saint et qui partagent avec le prochain « Choisis de Jésus ».  Que ma quête de Toi, ô Seigneur, soit ce OUI perpétuel, total et sans condition dont Tu as soif ! Que nos Oui abreuvent Ta Soif, ô mon Jésus, Toi qui ne demandes qu’à abreuver notre propre soif de Dieu !

Me voici désormais de la grande famille des assoiffés qui s’abreuvent à La Source pour en vivre et se laisser transformer par elle afin de devenir Celui qui est en chacun de nous !

Merci à M.-R. d’avoir su se laisser guider par l’Esprit et de vous avoir donné mon adresse. Je partage ces ‘’pensée du jour’’  avec une amie, elle-même en quête de Lumière.  Merci, Seigneur, merci Léandre, merci à vous tous, merci pour nous tous ! 

Que le Seigneur nous bénisse et que notre oui soit OUI !

 

Marie-Ève, de Toulouse

 

► Je quitte mon Île de La Réunion pour devenir Sœur consacrée au sein de Mère de Miséricorde. De ce fait, je ne pourrai plus recevoir vos messages d’Amour, de Paix et de Miséricorde, lesquels m’ont permis de comprendre l’Amour insondable de DIEU en sa Miséricorde infinie. Vos messages m’ont fait grandir sur la petite voie de ma FOI. Que Dieu vous bénisse et vous garde ! MERCI pour tout ce que vous faites !

Véronique

 

► Bonjour à chacun et chacune de vous qui travaillez à nous faire parvenir la pensée du jour. J’apprécie beaucoup ces pensées que  je veux intégrer davantage afin de devenir l’amour, comme Jésus le veut pour moi. Je deviens de plus en plus libre et
heureuse. Les deux groupes de communauté d’amour et de partage  dans la
paroisse de Girardville (Lac-St-Jean) prennent davantage conscience que Dieu les aime. Nous travaillons avec les livres de Léandre, depuis plus d’un an. Merveilleux !

sr Clémence

 

►  Ce matin, en lisant la pensée du jour, j’ai été particulièrement touché.  Ce message vient à la fois me conforter et me consoler dans ce que je vis actuellement. Jamais je n’ai eu de réponse aussi claire du Seigneur ; c’est comme s’Il m’avait envoyé ce courriel à moi personnellement ! C’est bouleversant ! Cela apaise tous les doutes qui me tourmentent, et renforce en moi l’espérance en la Divine Providence ainsi que l’abandon en la Vierge Marie, notre Maman du Ciel. Un grand merci pour tout ce que vous faites. Deo gratias.   

Alexis

 

►  Merci de partager ces flammes d’amour jaillies du Cœur de Jésus. Bravo pour tous les ‘oui’ d’amour en réponse à l’Amour. Je ferai bénéficier plusieurs parents et amis de la pensée par téléphone. Parce que l’Amour vous aime vous devenez l’Amour ; parce que l’Amour m’aime, je deviens l’Amour. Gloire à la Trinité d’Amour ! Je vous aime! 

Rita, s.s.c.j.


►  Il fut un moment, je travaillais sur un dossier très difficile et, à chaque fois que je me faisais corriger, mes conseillers me disaient que j’étais passée à côté, et je devais tout recommencer. Vu l’exigence de ces personnes, j’ai failli abandonner, alors que je travaillais pour avoir un niveau “Bac professionnel” en secrétariat-comptabilité. Cependant, à chaque fois que je lis la pensée du jour qui m’est adressée chaque jour, je me dis que je devrai me battre jusqu’au bout. Voilà, je voudrais remercier toute l’équipe de la “Fondation des choisis de Jésus” qui collabore à cette nourriture de l’âme.  Nous savons que l’être humain, faible de nature, ne peut rien réaliser sans cet Amour qui nous est donné gratuitement. Je suis maintenant capable d’affronter une situation difficile et des problèmes susceptibles de nuire à ma vie. Je vous remercie.

Liberate

 

► Comme l’Amour du Seigneur est déroutant ! Il nous aime bien au-delà de ce que l’on peut imaginer. À chaque situation pénible, son Amour me bouleverse et me donne la grâce et la force de continuer. Merci de vous faire Son porte-parole. Notre monde a tant besoin d’amour. Mille fois merci.                                                                              

 Ginette

 

► Lors de mon dernier passage à Vienne, en Autriche, j’ai rencontré une jeune demoiselle de dix ans qui se plaisait à lire les cartes de pensées.

Un jour, elle eut l’idée d’en apporter à l’école pour les distribuer à ses amis.

J’apprends qu’à la suite de son initiative, une autre jeune fille du groupe, après lecture du message, fut profondément touchée dans son cœur. Cette expérience la conduisit à demander le Baptême.

 

Léandre

 

 

 

۞

 

 

 

 

 

 

 

RÉFLEXION

 

Rappelons-nous sans cesse qu’à chaque instant de notre existence, Dieu est présent.

Sa grâce ne nous fait jamais défaut.

Le grand désir de Jésus est de naître en chacun de nous.

Qui, mieux que Marie, en ces temps de grâce,

saurait nous conduire à la rencontre de Jésus l’Amour ?

C’est le vœu que je formule à vous tous, choisis de Jésus,

en ce NOËL 2008 !

Que l’An Nouveau soit l’objet de notre louange continue

envers notre Dieu d’Amour !

 

Votre frère en JÉSUS, Léandre


Fermer le menu
×

Panier

FCDJ Pensées du jour

Pensée du jour

27 août 2012
:

Lettre de Noël 2008

C’EST NOËL À CHAQUE INSTANT !


 

Noël est la période de l’année où les yeux brillent de lumière. Tout le monde espère que la Joie et la Paix demeurent dans le monde et dans les cœurs. N’oublions pas que ce qui fait la beauté de Noël, c’est la naissance de JÉSUS sur cette terre. Ce que je trouve encore plus beau c’est la naissance de JÉSUS dans les cœurs. Il le fait à chaque instant si nous Lui ouvrons nos cœurs. Cette Naissance nous permet de goûter à la véritable Joie de Noël. N’est-ce pas ce que l’Ange a annoncé ?

 

« Je vous annonce une grande Joie : Aujourd’hui, un Sauveur vous est né ! » (Luc 2, 9-10)

 

 

 

۞

 

˜ Comment accueillir et vivre cette joie à tous les instants ?

 

C’est en vivant pleinement le moment présent.

 

˜ Mais, comment vivre le moment présent ?

 

C’est en nous disposant à nous libérer de deux ennemis : le passé qui nous culpabilise, et le futur qui nous inquiète.

 

˜ Comment est-ce possible d’éliminer la culpabilité lorsque le passé est marqué de multiples erreurs ?

 

En recourant au Sacrement du Pardon. Ce sacrement nous guérit, et la grâce reçue nous régénère et nous resitue sur la bonne voie.

 

˜ Comment ne pas s’inquiéter du futur ?

 

En mettant toute notre confiance en Dieu. Si nous nous inquiétons, c’est à cause de notre manque de foi. C’est la Parole de Jésus à Ses Apôtres dans la barque : Hommes de peu de foi, pourquoi vous inquiétez-vous ? + Oui, Seigneur, je T’en prie, augmente ma foi.

 

                                                                                    

 

Jésus, par la parole qui suit, nous aide à relever la tête

 

et à regarder le futur avec les yeux de la foi…

 

 

 

« Lorsque tu prends conscience de l’importance du moment présent, de l’importance des grâces et de l’Amour qui se déversent  en toi à chaque instant, ton cœur se dilate et devient donc capable de recevoir davantage pour l’instant suivant. C’est ce qui fait que tu es en état de croissance continuelle.

 

Comme tu sais que le Père ne retire jamais Ses grâces et Son Amour, mais qu’au contraire, Il en donne de plus en plus, comment oserais-tu te préoccuper ou t’inquiéter du futur, assuré d’être de plus en plus comblé à l’intérieur de toi, peu importe les apparences ou ce que tu auras à vivre à l’extérieur. »

 

(tiré de Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus :  vol. 1, message nº 219)

 

 

 

 

 

۞

 

 

 

 

 

І. REGARD SUR L’ANNÉE 2008 À LA FONDATION DES CHOISIS DE JÉSUS

 

1.  La "Pensée du Jour" se diffuse de plus en plus avec beaucoup de beaux témoignages. Elle est maintenant accessible par écoute sur Internet et par téléphone.

2.  Les livres, les CD et les paquets de cartes de pensées sont toujours diffusés un peu partout à travers le monde.

3.  Pour éliminer le problème du transport, nous avons fait éditer le volume 1, en français, en Afrique même.   

4.  Des conférences et des retraites se sont données en France, au Canada, en Allemagne, en Suisse, en Autriche, en Belgique, en Bosnie et, pour la deuxième année, en Lettonie. 

 

Voici quelques réalisations constatées en août 2008, en ce pays de la Lettonie :  

         ٠  Peu après qu’une dame de Belgique eut remis à l’éditrice Ilze Kurša-Briede, de la Lettonie, le premier livre "Pour le Bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus", la maison d’édition Dzīvības Straumes le faisait paraître, traduit en letton. 

         ٠ Les six volumes –comprenant les trois tomes Pour le Bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ; Grand-Papa Léandre raconte ;  Pour le Bonheur du Couple et de  la Famille et 42 ingrédients pour parvenir au sommet – ont été traduits par Inese G.

         ٠ À ce jour, 16 000 volumes sont en circulation. C’est considérable en regard de ce petit peuple de 2 300 000 habitants, dont 500 000 catholiques… en comparaison de 100 000 volumes mis en circulation en Amérique, en Europe et en Afrique, édités en six langues différentes, sur une période de neuf ans.

         ٠ La transformation des cœurs fait l’objet de nombreux témoignages, tant chez les prêtres que chez les laïques. Des conversions de protestants au catholicisme, à la suite de la lecture des volumes ou des retraites que j’ai données, sont signalées. La traductrice du lieu, diplômée d’université, s’est vue transformée par l’Amour de Jésus. Il fallait voir, l’an dernier, l’absence totale d’expression sur son visage, alors que, cette année, elle rayonnait de bonheur en exerçant sa fonction de traductrice.

         ٠ Mon séjour a débuté par un dîner chez le Cardinal Janis Pujats. Je me réjouis de l’entendre donner son appui total quant à la diffusion de ces volumes. Son enthousiasme est grand, jusqu’à remettre à la présidente de ce pays, la Lettonie, les trois volumes, comme cadeau pour son soixante-dixième anniversaire de naissance, avec suggestion de lire certains messages pertinents. 

         ٠ De nombreux prêtres sont devenus des propagandistes des volumes en question. Certains en ont distribués jusqu’à 300 à leurs paroissiens.

         ٠ Le fils de la présidente du pays a offert spontanément ses services comme traducteur pour quelques conférences, ainsi que pour ma rencontre avec le Cardinal et pour une émission radiophonique. 

         ٠ Environ 200 personnes assistaient à la deuxième retraite à Riga. La majorité était composée de jeunes et 10% seulement de personnes du troisième âge.

 

 

۞

 

 

 

ІІ.  DÉCLARATION DU CARDINAL JANIS PUJATS,  VOLUME 1 EN MAIN

 

« C’est le plus beau livre que j’ai lu. Je reçois beaucoup de témoignages. Lorsque les personnes donnent leur « oui » en réponse à la question dont tu as eu à répondre dans le troisième message du volume 1 : Acceptes-tu d’être pour Moi celui qui ne vit que pour Moi? Qui renonce à son bien-être, à son image, à sa réputation, surtout à ses pensées?  Réponds-Moi!

Toute personne est libre d’y répondre par un oui ou par un non, cependant, celle qui répond « oui » va recevoir beaucoup d’Amour et de grâces en lisant ce livre. Si elle ne répond pas, elle ne bénéficiera pas du même Amour et des mêmes grâces. Il se peut que ce livre représente pour elle un livre quelconque.

Il est impossible que ce volume soit d’inspiration humaine.

Ces volumes seront traduits en plusieurs autres langues. Ils seront en demande pour plusieurs générations à venir.

Je suis heureux que la "Pensée du Jour" soit disponible en letton ainsi que le livre Pour le Bonheur du Couple et de la Famille. »                                                        

Plus tard, le Cardinal eut la délicatesse de m’envoyer ce mot, relatif à l’importance de la question de Jésus :

« Acceptes-tu d’être pour Moi celui qui ne vit que pour Moi? Qui renonce à son bien-être, à son image, à sa réputation, surtout à ses pensées ! Réponds-Moi ! » :

 

(Tiré de Pour le bonheur des Miens, Mes Choisis - JESUS, nº 3, vol. 1.) 

- « En lisant cette question posée à M. Lachance, j’ai senti que moi-même aussi, en tant que lecteur, je me devais de répondre à cette question affirmativement, et de tout mon cœur. Il m’a semblé que si je ne répondais pas dans l’affirmative, la suite ne serait ni compréhensible ni acceptable et ne porterait pas les fruits nécessaires.

En jugeant rationnellement, il semble que cela doit être ainsi. Si le cœur de quelqu’un ne répond pas avec abnégation, tel que proposé dès le début du livre, cela veut dire que cette personne n’est pas prête, ou pas suffisamment prête à accueillir la suite du contenu de ce livre, alors que le Seigneur demande de nous une abnégation évangélique très élevée et un renoncement aux choses mondaines, pour que notre cœur Lui appartienne pleinement.

Je considère que cette question est la clé qui révèle le contenu du livre au cœur du lecteur. »

Cardinal Janis Pujats, de Riga,

le 26 septembre 2008

 

 

 

 

 

۞

 

 

 

 

 

ІІІ.  TÉMOIGNAGE D’IVETA, membre de l’Église luthérienne :

►   Loué soit Jésus-Christ !

Aujourd’hui est un jour très particulier pour moi car, justement, il y a un an, j'ai fait une rencontre importante en lien avec vous. C’est la raison pour laquelle je voudrais vous partager ma reconnaissance pour ce qui s'est passé.

L'année dernière, le 24 août, vous étiez en Lettonie et vous avez animé une retraite dans cette paroisse. Je l’ignorais, mais la Divine Providence en avait décidé autrement. Le fait est que, longeant l’étang de Mara, je rencontrai “par hasard” des personnes connues qui allaient à la retraite et m'invitèrent à les accompagner.  Avec une certaine réticence, je consentis tout de même à participer à la retraite… sans me douter à quel point elle serait providentielle pour moi et quelles grâces m'y attendaient. Tout s'est déroulé dans le sens habituel de la louange, l’enseignement, la joie et l’unité.

Votre témoignage m'a interpellée et réchauffé le cœur, surtout par le fait que le Seigneur vous appelle “mon petit”, et la manière dont Il exprime Son Amour par ces paroles “Je t'aime tendrement, follement”. Jamais, auparavant, je n'avais entendu rien de pareil, c’est-à-dire que l’on puisse vivre en une intimité de la sorte avec Dieu, bien que j'aie senti dans mon cœur cet Amour très tendre et, en même temps, follement passionné. Ma crainte était de soupçonner qu’il y avait quelque chose de malsain en moi. J'étais trop timide pour en parler car, à mon avis, les relations avec Dieu devaient être distantes.

Donc, toujours dans un état d'étonnement, j'ai continué de participer à la retraite, jusqu'au moment où, regardant Jésus dans le tableau au-dessus de l'autel, un fleuve d’Amour m’envahit et rendit absent tout ce qui se passait autour de moi. J'ai ressenti que j'étais en train de fondre comme un morceau de beurre jaune dans le Soleil de l'Amour de Dieu. Je me sentais très bien, sauf que, subitement, du coin de l’œil, j'ai remarqué que, dans ce morceau de beurre, il y avait des taches noires, quelque chose comme du marc de thé qui, pendant la fonte, sont apparues et devenues plus évidentes. Je n'ai pas aimé cela et j'ai compris que le Seigneur me montrait ainsi mes péchés non encore confessés. Ces contrastes étaient si frappants ! Le sentiment d'un bonheur infini sous la caresse du Soleil de l'Amour de Dieu, et la conscience de mon état de pécheresse...

Je décidai de me confesser tout de suite… mais comment ? Il n'y avait que des prêtres catholiques dont je n'osais pas m'approcher car, à cette époque-là, j'appartenais encore à l'Église Luthérienne. Comme “par hasard” j'ai aperçu le prêtre Andris Kravalis qui, un jour, était venu à une réunion à l'école [supérieure] luthérienne où je faisais mes études. Au moins, je savais son nom et je connaissais certaines personnes qu'il connaissait lui aussi, et auxquelles j'aurais pu me référer si nécessaire... Cela m'a encouragée à aller vers lui avec mon besoin de me confesser.

Le prêtre a dit qu'il pouvait m'écouter et prier pour moi. Cela m'a suffi, car je savais que je disais mes péchés à Dieu Lui-même. Bien qu’étant luthérienne et non sujette à recevoir l’absolution, je crus que Dieu m'avait exaucée. Après avoir confié mon cœur à Dieu, je suis retournée dans la salle pour poursuivre la retraite où l'Amour de Dieu m'attendait déjà avec une phrase qui a été pour moi déterminante. En esprit, je L'ai entendu me dire :

“Chère petite fille, il te suffit de manger des miettes, viens t'asseoir à Ma Table!”

C'était si clair que j'ai compris à l'instant que j'étais appelée à m'associer à l’Église : la porte était ouverte et, moi seule, je devais décider d’entrer par elle ou pas. 

La suite s'est déroulée comme dans un film accéléré. J'ai retrouvé le prêtre Andris, pour « parler affaires » cette fois. Malheureusement, je ne me souviens de rien, tant j'étais bouleversée. Probablement lui ai-je parlé de mon expérience de foi. Puis, à la suite d’une autre confession, alors que le prêtre me demandait si je savais comment se passait la conversion, j'ai répondu que non. 

À la fin de cet entretien, nous nous étions déjà mis d'accord par rapport à la date, soit le 8 septembre, l'anniversaire de la Mère de Dieu. Ce jour-là, j'ai dit mon OUI à l'Église catholique.

Je suis très heureuse et reconnaissante à Dieu et à vous aussi à cause de votre témoignage qui a réchauffé mon cœur jusqu'à ce que celui-ci ait commencé à fondre. Grâce à cet événement, j'ai trouvé ma maison spirituelle, mon appartenance à la paroisse et la possibilité d'être dans l’unité, en communion avec l'Église catholique.

Cette année a été la plus heureuse de ma vie car j'ai reçu tant d'amour que je ne me souviens même plus des rigueurs de l'hiver. Pour moi, c'était un printemps permanent qui m'a réjouie avec l'odeur de ses fleurs épanouissantes. C'est ainsi que vous, monsieur Léandre, sans vous en rendre compte, vous êtes devenu quelqu'un qui m'est cher et que je porte dans mon cœur avec reconnaissance et prière. Merci pour ce que vous êtes ! Merci d’être là pour nous, les Lettons !

Saluez bien votre épouse, Élisabeth, de ma part. Je voudrais demander sa prière d’intercession et la vôtre à propos de ma relation avec ma fille Linda, 18 ans. Nous avons un grand besoin d’une grâce de guérison du Seigneur pour surmonter notre éloignement et en arriver à un pardon mutuel. Le cœur me fait mal quand je la vois tellement assoiffée d'amour, mais cherchant cet amour dans une direction tellement fausse. Je ne sais pas comment lui parler, et je frappe un mur quand j’ose lui donner un conseil. Je suis désespérée.

Je suis si heureuse dans l'Église, mais si malheureuse de ne pas pouvoir partager ce bonheur à ma fille. Je crains pour elle et aussi pour mon cœur maternel qui perd parfois l'espoir que quelque chose puisse changer. Il est si difficile d’aimer sans conditions !

Merci d'avance pour vos prières. À vous et à ceux que vous aimez, je souhaite toutes les grâces de Dieu dont vous avez besoin ! Merci de ce que votre famille vous laisse partir dans une route si lointaine, afin de nous partager votre expérience de l'Amour !

Je vous attendrai l'année prochaine avec une grande impatience !

Je souhaite la protection de la Sainte Famille pour nous tous !             

Dans un amour reconnaissant et de tout mon cœur,

                                                          Iveta, de Riga

 

 

 

۞

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ІV.  AUTRES TÉMOIGNAGES

 

 

 

► Un homme se dit particulièrement interpellé par une phrase tirée du troisième volume :  Allez vous montrer aux prêtres. Dans la nuit qui suit, il fait un rêve où il distingue clairement un prêtre. Il comprend qu’il doit le rencontrer pour lui témoigner des transformations que le Seigneur a opérées en lui, à la suite de la lecture des volumes. 

 

Il accomplit donc cette démarche et apprend, par la suite, que ce prêtre, n’ayant pas poursuivi la lecture de ce livre, avait de la difficulté à accepter le mot « mon tout-petit ». La grâce l’a touché et il est devenu un fervent de ces volumes et contribué largement à sa diffusion.

► Une dame me dit avoir été invitée pour une de mes conférences, mais avait rétorqué : Je ne possède pas ces livres et n’en connais pas l’auteur. Par la suite, elle prend une revue de Medjugorje et voit ma photo. Elle lit l’article sur moi, ferme les yeux et s’endort. Dans sa nuit, elle voit une grande lumière et comprend qu’elle doit être présente à la conférence. Ce qui fut fait. 

► Bonjour et merci pour vos messages reçus chaque matin avec beaucoup d'intérêt.
En me levant, la première chose que je fais est d’ouvrir l'ordinateur et de lire le message.  C’est incroyable ces paroles d'Amour de JESUS livrées régulièrement et avec force. Cela fait chaud au cœur, surtout lorsqu'on vit seule et qu'on est âgée.

Merci JESUS. Tu ne nous abandonnes jamais.  Merci encore.

En union de prières avec JESUS et MARIE. 

 

Rose-Marie

 

                        

 

► Merci de ces pensées pourtant si simples, qui resituent toujours mon activité quotidienne très absorbante en fonction du Christ, de "Jésus". C'est si important. Un bonjour fraternel à Léandre, 

 

P. Bertrand, recteur du sanctuaire de Notre Dame du Laus, France)

 

► Merci pour vos messages de la pensée du jour. Ils sont formidables et nous donnent de l'espérance et de la joie. Je les distribue autour de moi.

Que Dieu vous bénisse et que la Vierge vous protège !

 

    Sr M. Bernadette

 

► Cette belle phrase Parce que l’Amour m’aime, je deviens l’Amour, vous n’imaginez pas le nombre de fois que je la répète, et pas seulement à la première personne, mais en mettant les prénoms de mes proches et moins proches à la place du « je ». Force m’est de constater que le Seigneur agit bel et bien à travers ce « simple » moyen ! J’ai parfois un peu de mal à y croire. Bien à vous,     

 

Josette

 

► C’est avec joie que je recevrai le petit fascicule sur le Bonheur du Couple et de la Famille !

 

J'en profite pour témoigner de tous ces messages que nous recevons à chaque jour. Ils sont très très souvent une réponse directe et claire du Seigneur aux prières que je viens alors de Lui adresser, au moment de mes offices du matin et de ma prière personnelle que je fais monter vers Lui durant mon oraison. Soyez-en béni!

 

Dans la joie et l’espérance de nous revoir durant mes vacances chez Guy, fin août, début septembre. En Jésus, par Marie,  

 

Benoit, ptre †

 

► Mon épouse et moi commençons toujours notre journée avec la pensée du jour. Elle nous permet de nous recentrer sur l’essentiel qui est de louer Dieu qui déverse inlassablement son Amour.

D. et J.

 

►  La mission que vous accomplissez est extraordinairement belle et aide a supporter la tension quotidienne dans une société non chrétienne! Gloire à Dieu pour cette occasion !
Que votre travail soit béni !

 

Dana de la Lettonie


►  Ce fascicule Pour le bonheur du couple et de la famille m'interpelle beaucoup, puisque je vis une séparation non désirée depuis décembre et que je supporte péniblement. Je m'accroche à vos livres, c'est en ceux-ci que je retrouve le plus de réconfort, bien que je sois encore sous le choc et l'incompréhension de ce raz-de-marée qui a traversé ma vie. Merci à vous !

 

Paule

 

►  GRAND MERCI, et pour ce cadeau supplémentaire, le fascicule sur le Bonheur du Couple et de la Famille, et  pour La Pensée du Jour quotidienne! Celle-ci m'a permis d'être un petit canal pour aider déjà bon nombre d'ami(e)s. 

 

Françoise

 

►  Je voulais vous remercier de faire bénéficier, à toutes les personnes désireuses, le téléchargement du livre Pour le bonheur des Miens, Mes choisis, JÉSUS. Les paroles de Jésus me touchent beaucoup, l’enseignement qu'Il met à notre portée et que tous peuvent comprendre, les paroles qui coulent de son Cœur brûlant d'Amour pour nous ! C'est pour moi une vraie Joie de méditer chaque jour à la source de l'Amour. 

Encore merci pour votre site.

 

Irène

 

►  Mes parents et moi avons suivi une retraite de Léandre Lachance et avons appris beaucoup, et vu d'un oeil neuf comment ces ‘oui’ répétés a l'Amour permettent de nous façonner pour Sa plus grande gloire.  Grand merci, également, pour ces pensées chaque jour qui, dans la profonde Sagesse de Jésus, éclairent nos journées.                                

 

Symibe

 

 ► Je désire recevoir la pensée du jour tous les jours, car elle est le guide de ma vie. Chaque matin, je la consulte : elle me donne la lumière et me fait reposer sur le Cœur de Jésus. Je vous remercie beaucoup pour ce travail gratuit que vous faites pour nourrir les âmes qui ont besoin d'être réconfortées dans la foi. Puisse le Seigneur vous bénir et vous accorder ses grâces. Veuillez recevoir mes salutations dans le Christ.

 

Maria

 

► Tous les jours, je suis nourrie par la Pensée, et elle me réconforte. Chaque pensée est un petit pas de plus vers Celui que l'on aime. C'est comme la goutte de pluie qui vient grossir l'océan...

Je vous remercie et vous souhaite à tous une Sainte Fête de Noël et une Nouvelle Année remplie de l'Amour de Dieu, afin de pouvoir L'aimer pour tous ceux qui ne L'aiment pas.
                                                                                                                                   Michèle

► La présente est pour vous dire combien j'apprécie le message-audio du jour rendu par Léandre ou Élisabeth, accompagné de ce feu d'artifice de couleurs extraordinaires ! Je le repasse une deuxième fois, pour profiter des deux choses à la fois. Il me semble que ça rentre mieux. Merci.

 

Anne-Marie

 

► Chers Léandre et Élisabeth et amis, 

 

Enfin, je me décide à vous écrire ce petit mot qui était dans ma pensée depuis que les messages peuvent être écoutés. Je lis le message du jour, puis je l'écoute, et c'est merveilleux la joie d'entendre à nouveau la voix de notre cher messager Léandre, de découvrir celle d’Élisabeth. Les messages pénètrent ainsi un peu plus dans mon cœur, s’inscrivent davantage dans ma mémoire. S’il arrive que l’un de mes enfants passe à la maison, je lui fais écouter : c'est plus facile que de lire. Et ce qui me touche le plus, c'est la conclusion que je reçois avec un vrai bonheur : Parce que l’Amour t' aime, tu deviens l’Amour! 

 

Claire

 

► Quelle merveille d’arriver au travail et de découvrir la pensée du jour sur mon ordinateur ! ALLELUIA ! Ceci a été la surprise que m’a faite une amie très chère dans ma quête d’un plus de Dieu dans ma vie… Merci, Seigneur, de mettre sur notre route des gens qui sont ouverts à ton Esprit Saint et qui partagent avec le prochain « Choisis de Jésus ».  Que ma quête de Toi, ô Seigneur, soit ce OUI perpétuel, total et sans condition dont Tu as soif ! Que nos Oui abreuvent Ta Soif, ô mon Jésus, Toi qui ne demandes qu’à abreuver notre propre soif de Dieu !

Me voici désormais de la grande famille des assoiffés qui s’abreuvent à La Source pour en vivre et se laisser transformer par elle afin de devenir Celui qui est en chacun de nous !

Merci à M.-R. d’avoir su se laisser guider par l’Esprit et de vous avoir donné mon adresse. Je partage ces ‘’pensée du jour’’  avec une amie, elle-même en quête de Lumière.  Merci, Seigneur, merci Léandre, merci à vous tous, merci pour nous tous ! 

Que le Seigneur nous bénisse et que notre oui soit OUI !

 

Marie-Ève, de Toulouse

 

► Je quitte mon Île de La Réunion pour devenir Sœur consacrée au sein de Mère de Miséricorde. De ce fait, je ne pourrai plus recevoir vos messages d'Amour, de Paix et de Miséricorde, lesquels m'ont permis de comprendre l'Amour insondable de DIEU en sa Miséricorde infinie. Vos messages m'ont fait grandir sur la petite voie de ma FOI. Que Dieu vous bénisse et vous garde ! MERCI pour tout ce que vous faites !

Véronique

 

► Bonjour à chacun et chacune de vous qui travaillez à nous faire parvenir la pensée du jour. J'apprécie beaucoup ces pensées que  je veux intégrer davantage afin de devenir l'amour, comme Jésus le veut pour moi. Je deviens de plus en plus libre et
heureuse. Les deux groupes de communauté d'amour et de partage  dans la
paroisse de Girardville (Lac-St-Jean) prennent davantage conscience que Dieu les aime. Nous travaillons avec les livres de Léandre, depuis plus d'un an. Merveilleux !

sr Clémence

 

►  Ce matin, en lisant la pensée du jour, j'ai été particulièrement touché.  Ce message vient à la fois me conforter et me consoler dans ce que je vis actuellement. Jamais je n'ai eu de réponse aussi claire du Seigneur ; c'est comme s'Il m'avait envoyé ce courriel à moi personnellement ! C'est bouleversant ! Cela apaise tous les doutes qui me tourmentent, et renforce en moi l'espérance en la Divine Providence ainsi que l'abandon en la Vierge Marie, notre Maman du Ciel. Un grand merci pour tout ce que vous faites. Deo gratias.   

Alexis

 

►  Merci de partager ces flammes d'amour jaillies du Cœur de Jésus. Bravo pour tous les ‘oui’ d'amour en réponse à l'Amour. Je ferai bénéficier plusieurs parents et amis de la pensée par téléphone. Parce que l'Amour vous aime vous devenez l’Amour ; parce que l'Amour m'aime, je deviens l'Amour. Gloire à la Trinité d'Amour ! Je vous aime! 

Rita, s.s.c.j.


►  Il fut un moment, je travaillais sur un dossier très difficile et, à chaque fois que je me faisais corriger, mes conseillers me disaient que j’étais passée à côté, et je devais tout recommencer. Vu l'exigence de ces personnes, j'ai failli abandonner, alors que je travaillais pour avoir un niveau "Bac professionnel" en secrétariat-comptabilité. Cependant, à chaque fois que je lis la pensée du jour qui m'est adressée chaque jour, je me dis que je devrai me battre jusqu'au bout. Voilà, je voudrais remercier toute l'équipe de la "Fondation des choisis de Jésus" qui collabore à cette nourriture de l'âme.  Nous savons que l'être humain, faible de nature, ne peut rien réaliser sans cet Amour qui nous est donné gratuitement. Je suis maintenant capable d'affronter une situation difficile et des problèmes susceptibles de nuire à ma vie. Je vous remercie.

Liberate

 

► Comme l'Amour du Seigneur est déroutant ! Il nous aime bien au-delà de ce que l'on peut imaginer. À chaque situation pénible, son Amour me bouleverse et me donne la grâce et la force de continuer. Merci de vous faire Son porte-parole. Notre monde a tant besoin d'amour. Mille fois merci.                                                                              

 Ginette

 

► Lors de mon dernier passage à Vienne, en Autriche, j’ai rencontré une jeune demoiselle de dix ans qui se plaisait à lire les cartes de pensées.

Un jour, elle eut l’idée d’en apporter à l’école pour les distribuer à ses amis.

J’apprends qu’à la suite de son initiative, une autre jeune fille du groupe, après lecture du message, fut profondément touchée dans son cœur. Cette expérience la conduisit à demander le Baptême.

 

Léandre

 

 

 

۞

 

 

 

 

 

 

 

RÉFLEXION

 

Rappelons-nous sans cesse qu’à chaque instant de notre existence, Dieu est présent.

Sa grâce ne nous fait jamais défaut.

Le grand désir de Jésus est de naître en chacun de nous.

Qui, mieux que Marie, en ces temps de grâce,

saurait nous conduire à la rencontre de Jésus l’Amour ?

C’est le vœu que je formule à vous tous, choisis de Jésus,

en ce NOËL 2008 !

Que l’An Nouveau soit l’objet de notre louange continue

envers notre Dieu d’Amour !

 

Votre frère en JÉSUS, Léandre