Chronique #10 – AVOIR DES DÉSIRS ÉLEVÉS

AVOIR DES DÉSIRS ÉLEVÉS

Le désir que nous maintenons en nous et que nous cultivons par nos pensées, nos paroles et nos actions a une très grande puissance dans notre existence et en arrive à la changer complètement. Il est donc important de bien discerner s’il s’agit de bons désirs, qui vont nous faire avancer à moyen et à long terme, ou s’il s’agit de mauvais désirs qui se présentent à nous en nous apportant plaisir et satisfaction à court terme, mais qui vont nous détruire trop rapidement.

Il nous faut demeurer branchés sur le moyen et le long terme en essayant de voir, de prévoir ce que ce désir peut produire pendant une longue période; ceci nous aide à identifier les désirs que nous devons éliminer de notre esprit et ceux que nous devons cultiver.

Un autre moyen pour identifier un bon désir, c’est lorsqu’il est en accord avec nos sentiments, c’est-à-dire notre cœur, notre raison, notre intelligence et nos valeurs, pourvu qu’ils ne soient pas faussés. Une manière sûre, c’est de les vérifier avec la Parole de Dieu, telle qu’interprétée par l’Église.

Un autre moyen pour nous aider à bien discerner, c’est la prière, la pratique des sacrements et l’adoration.

Une fois le discernement fait et qu’il s’agit de bons désirs, nous avons avantage à ne pas les étouffer par des pensées négatives, comme la peur ou des blocages, en nous diminuant nous-mêmes, nous disant incapables de les réaliser.

Il se peut qu’il s’agisse de désirs trop grands pour nos faibles épaules, mais, avec le temps et la grâce de Dieu, tout est possible. « Si Dieu est avec moi, qui peut être contre moi. »

Nous avons tous des désirs d’ordre matériel et spirituel. La grande distinction entre les deux, c’est que sur le plan matériel, nous désirons toujours ce que nous n’avons pas. Une fois cela obtenu, ça ne nous apporte pas ce que nous avions espéré. Alors, quelle déception! Et nous continuons à désirer autre chose. Ces désirs sont souvent en fonction d’autrui pour améliorer notre image.

Tandis que sur le plan spirituel, c’est très différent. Nous ne pouvons désirer que ce que nous possédons déjà; si nous désirons la foi, c’est que nous la possédons déjà; si nous désirons l’amour, c’est qu’il est déjà en nous. Il en est de même pour les autres dons de l’Esprit, qu’il s’agisse de la paix, de la douceur, de la joie, de la sagesse, etc.

Plus nous les possédons, plus nous les apprécions et plus nous les désirons. Ces désirs sont souvent incompris par les autres qui ne les possèdent pas; nous devons donc oublier les opinions d’autrui pour les désirer et en jouir pleinement.

Nos désirs maintenus dans notre esprit vont faire de nous des personnages bien différents, comme nos pensées font de nous ce que nous sommes. Aussi faut-il maintenir de beaux, de bons et de grands désirs à un niveau élevé, pour nous permettre d’atteindre de nouveaux sommets!

Fermer le menu
×

Panier