Chronique #7 – A VOIR UN BUT ET DES OBJECTIFS DÉFINIS

A VOIR UN BUT ET DES OBJECTIFS DÉFINIS

Pour bien canaliser nos énergies, mettre en action notre esprit créateur et accepter de faire plus que la moyenne des gens, il est très important d’avoir un but et des objectifs bien définis, très clairs.  Autrement dit : « Sache exactement ce que tu veux, quand tu le veux et comment tu le veux. »

Est-ce que tu veux réussir dans la vie ou réussir ta vie?  Beaucoup de gens, en voulant réussir dans la vie, ont raté leur vie.

À court terme, il est plus facile et même possible d’avoir un succès éclatant en mettant toutes ses énergies dans une seule chose, soit les sports, soit les affaires, mais à moyen et long terme, ça peut très bien conduire à l’échec. Prenons l’exemple que je connais le mieux : un individu qui veut réussir en affaires et qui oublie de s’occuper de son conditionnement physique, intellectuel, familial ou social, en arrive à un échec dans l’une ou l’autre des sphères de sa vie, ce qui le conduit souvent à un échec total, même en affaires.

Tu peux te demander quels moyens prendre pour arriver à garder cet équilibre de vie ? Je n’en connais qu’un seul et c’est en se rapprochant de Dieu pour bénéficier de Sa Sagesse.

Donc, si tu veux réussir ta vie, tu dois te fixer un but qui se concilie avec tes valeurs, tout en respectant l’ordre établi par le Créateur, lesquelles, je dirais, sont étalées sur quatre thèmes très simples à retenir.

LE PREMIER : Dieu, ton Créateur, est Celui qui t’a fait et qui a fait toutes choses, qui te permet d’être ce que tu es, d’accomplir ce que tu réalises présentement. Sans Lui, tu ne serais même pas là. 

LE SECOND : L’homme ou la société tout entière qui a un pouvoir sur les choses, les animaux et les plantes. Il faut se rappeler qu’après Dieu, nous nous devons d’abord à notre conjoint, ensuite à nos enfants, après à notre entourage le plus immédiat et à la société tout entière. Cet ordre est très important, il ne faut jamais l’inverser : notre propre bonheur et celui de notre famille en dépendent.

LE TROISIÈME : Il y a les biens matériels qui permettent à l’homme de se loger, de se vêtir, de se nourrir, de s’offrir du confort, de l’aisance, des distractions, etc.

LE QUATRIÈME : L’argent qui n’a aucune valeur en soi, mais qui est simplement une invention des hommes pour faciliter l’échange des biens matériels.

Beaucoup de gens arrivent dans la vie du travail en inversant cette échelle. Ils placent l’argent au premier rang et en font leur dieu. En deuxième, ils placent les biens matériels, la grosse maison, le chalet, le bateau, etc. En troisième, arrive l’humain. On s’occupera des humains quand on aura satisfait son besoin d’argent et de biens matériels, hélas!

Et comme il n’y a pas un être intelligent qui peut placer Dieu en quatrième place, ils tentent de vivre comme si Dieu n’existait pas!

En établissant ton but et en prenant tes décisions, tu te dois de respecter cette échelle des valeurs. Tu peux désirer des biens matériels et de l’argent, pourvu que ce ne soit pas au détriment de l’homme, ou contraire à l’ordre établi par le Créateur. Le mieux, c’est de considérer l’argent comme étant un genre de récompense pour les services que tu as rendus aux autres ou à l’humanité tout entière.

Plus ton but est élevé, plus il respecte les différentes sphères de ta vie et de tes valeurs, plus grandes seront ta motivation, ta détermination, ta persévérance, etc. Un but doit être quelque chose qui fait vibrer tout ton être au moment où tu y penses ou alors que tu en parles. Il doit être clair, il doit être écrit, il doit être relu et présent dans ton esprit. Il doit être le centre de toutes tes décisions.

Lorsqu’on te présente quelque chose, si c’est compatible avec ton but, tu dis oui, si c’est incompatible, tu dis non. Un but bien défini, clair et précis, aide à prendre des décisions rapidement et permet d’atteindre des objectifs, peu importe les tâtonnements au départ.

À titre d’exemple, prenons deux personnes demeurant à Sherbrooke et qui n’ont rien à faire. L’une sans avoir de but attend des occasions pour voyager; elle rencontre quelqu’un qui lui offre d’aller à Montréal, elle accepte; une fois rendue là, elle s’interroge, ne sachant que faire: elle revient et un autre lui offre d’aller à Québec, elle accepte encore, et, une fois parvenue à destination, elle ne sait que faire et revient. Elle peut ainsi passer beaucoup de temps à prendre des « tours » en revenant toujours au point de départ, sans être plus avancée.

L’autre personne a un but et désire profiter de ses journées libres pour visiter le vieux Québec. Les décisions sont faciles à prendre si elle rencontre quelqu’un qui va dans la direction de Québec. Peu importe le chemin, elle accepte parce que ça la rapproche de son but. Si c’est le contraire, elle refuse.

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que même sans moyen ni argent, elle va atteindre Québec plus rapidement que celle qui aurait sa voiture et beaucoup d’argent sans savoir où elle va.

Pour réaliser quelque chose dans la vie et atteindre de nouveaux sommets, il est donc plus important d’avoir un but et un objectif que d’avoir de l’argent et des biens.

Fermer le menu
×

Panier