facebook live
Tous les jours
13 h 30 hae
Votre dose d'amour
quotidienne!

Demandons à Dieu une foi véritable

 

Léandre Lachance :

“ Demandons à Dieu
une foi véritable ”

Léandre Lachance (Canada) a reçu entre 1996 et 2002 de très beaux enseignements du Seigneur, regroupés dans les recueils “Pour le bonheur des Miens, Mes choisis, Jésus” (3 volumes disponibles en Europe aux Editions du Parvis). Jésus a ensuite envoyé Léandre en “mission”, à travers les conférences et les retraites auxquelles il participe. Très apprécié notamment pour sa simplicité, sa douceur et sa manière limpide d’aborder ce qui a trait à Dieu, Léandre répond à nos questions, dans le contexte particulier de l’Année de la Foi.

L’APPEL DU CIEL : Le mot “foi” revient souvent dans les 3 volumes de messages “Pour le bonheur des Miens, Mes choisis”. Jésus dit notamment ceci : “Mon enfant, donne-Moi ton peu de foi. Je le remplacerai par une foi d’apôtre et de prophète. La foi et l’amour sont inséparables. En devenant des êtres de foi, vous devenez des êtres d’amour. En devenant des êtres d’amour, vous devenez des êtres de foi…”

LÉANDRE LACHANCE : Nous ne devons pas hésiter à demander à Dieu qu’Il nous aide à avoir une véritable foi : en dépit des souffrances et des épreuves que nous vivons, nous savons que Dieu nous aime et qu’Il pourvoit au bien de tout homme, mais nous devons avoir confiance en Lui. Pour avoir une foi à toute épreuve, je crois que nous devons méditer particulièrement le fait que, quand les persécuteurs de Jésus croyaient en avoir fini avec Lui car Il était au tombeau, c’était en fait une nouvelle vie qui commençait. Nous voyons bien alors que notre foi doit être totale, en dépit des épreuves que nous traversons.

L’APPEL DU CIEL : Jésus vous a également dit : “Lorsque rien ne paraît avancer à tes yeux, c’est à ce moment-là que J’accomplis le plus. Et si Je veux t’utiliser, c’est uniquement pour que grandisse ta foi.” Cela nous montre que notre foi se fortifie dans les épreuves…

LÉANDRE LACHANCE : L’expérience m’a appris ceci : lorsque nous vivons une situation difficile, nous voulons voir les choses changer dans notre environnement extérieur. Et il arrive que rien ne change. Nous devons alors réaliser que nous avons nous aussi besoin d’être transformés, de l’intérieur. C’est dans la mesure où nous acceptons d’être transformés par Dieu et que nous persévérons dans la confiance que nous nous apercevrons des changements en nous, que nous réaliserons que nous ne considérons plus les évènements avec le même regard. Au lieu de les appréhender avec un regard purement humain, nous les envisagerons avec le regard de la foi. Et quand nous acceptons de considérer tout notre environnement avec les yeux de la foi, nous voyons que bien des choses changent.

Lorsque Dieu permet que notre foi grandisse dans les épreuves, nous devenons également témoins de Son agir. Je reçois tant de témoignages en ce sens qui émanent de gens que j’ai rencontrés il y a plusieurs années et que je revois aujourd’hui. Toutes ces transformations réellement vécues me font dire que je n’ai pas le choix de croire ou de ne pas croire : cela s’impose à moi, il s’agit d’une réalité palpable. Plus on accepte d’être “utilisé” par Dieu, plus notre foi grandit et, pour revenir au passage que vous citiez juste avant, plus notre foi grandit, plus notre amour grandit, car foi et amour sont inséparables. Nous ne pouvons pas devenir un être d’amour si nous ne sommes pas un être de foi et vice versa. Lorsque notre foi et notre amour grandissent, nous découvrons un nouveau bonheur, une nouvelle paix.

L’APPEL DU CIEL : Dans un autre message, on relève cette phrase : “Sois sans crainte, continue à avancer dans la foi pure.” Comment expliquer concrètement ce qu’est une foi pure ?

LÉANDRE LACHANCE : Je pense que cela consiste à accepter de se laisser conduire par Dieu, sans savoir où l’on va (cf. Abraham et Moïse). Beaucoup de personnes viennent me voir et me demandent conseil car elles veulent savoir où elles vont. Moi aussi, je voulais toujours savoir, au début. J’ai passé ma vie professionnelle dans le monde des affaires, où j’étais habitué à faire des plannings, des prévisionnels. Mais nous devons faire confiance à Dieu et accepter de nous laisser conduire. Méditons Sa parole : “Si vous ne redevenez pas comme des petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.En fait, nous n’avons pas besoin de savoir où nous allons, nous avons juste besoin de savoir qui nous conduit : Dieu.

Le jour où nous donnons notre “oui” total à Dieu, où nous remettons totalement notre vie entre Ses mains, nous savons alors qu’Il conduit notre vie et nous ne ressentons plus le besoin de vouloir savoir.

L’APPEL DU CIELNotre témoignage de foi est important pour susciter la conversion de notre prochain. Jésus vous dit ainsi : “Si tu n’es pas un être de foi, comment peux-tu susciter la foi chez l’autre ?”

LÉANDRE LACHANCE : On ne peut pas donner ce que l’on n’a pas. C’est dans la mesure où nous vivons réellement avec foi et amour que nous pouvons transmettre cela aux autres. Je garde aussi en mémoire un vieux dicton qui dit ceci : ce que tu es parle si fort que je n’entends pas ce que tu dis. On ne peut pas devenir un être de foi si on ne laisse pas Dieu agir en nous. Le plus important n’est pas de vouloir savoir où nous en sommes sur le chemin de la foi et de l’amour, mais de nous assurer que nous sommes bien sur ce chemin.

L’APPEL DU CIEL : Jésus vous donne également cet enseignement : “Si tu constates que tu as eu un comportement d’homme de foi, tu te dois de rendre grâce au Père en Le louant et en Le remerciant pour cette grande faveur qu’Il te fait d’être témoin de Son agir à travers toi. Si tu constates que tu as eu un comportement contraire à celui d’un homme de foi, pareil à un comportement du monde, tu t’empresses de t’en remettre à la Miséricorde du Père. Selon l’importance ou la gravité du geste, tu le porteras au sacrement de réconciliation, afin qu’il soit complètement pardonné et que s’opère en toi la transformation complète de ton être, pour devenir cet être plein d’amour, de bonté et de miséricorde qui laisse passer librement l’Amour du Père.” N’avons-nous pas trop souvent tendance à agir en homme du monde plutôt qu’en homme de foi ?

LÉANDRE LACHANCE : Agir en homme ou en femme de foi consiste à agir en conformité avec la Parole de Dieu et les enseignements de l’Église, pour répandre le bonheur, l’amour et la paix autour de soi.

Agir en homme ou en femme du monde revient à se laisser emporter par son tempérament, à se laisser influencer par ses opinions subjectives et les différents courants de pensée du monde. Je pense que Jésus veut aussi nous appeler à travers Ses enseignements à la plus grande humilité. Car nous sommes tous très vulnérables face à l’orgueil, même avec un long cheminement de foi, car l’orgueil le plus dangereux est d’ordre spirituel. C’est pourquoi Jésus nous demande de rendre grâce lorsque nous agissons en hommes de foi, parce que ce n’est pas notre agir mais Son agir. Et même lorsque nous réalisons qu’il nous est arrivé d’agir en hommes du monde, nous devons faire preuve d’humilité : plutôt que de nous culpabiliser indéfiniment, reconnaissons notre faiblesse, allons la porter à la confession et recommençons à aller de l’avant. Ainsi, nous demeurerons dans la liberté et la sainteté des enfants de Dieu.

L’APPEL DU CIEL : Il est aujourd’hui fréquent d’entendre dire que l’on veut “voir pour croire”. Vous dites au contraire que, si l’on fait confiance en la Toute Puissance de l’Amour de Dieu plutôt qu’en celle de l’homme, nous devons croire pour être capables de voir…

LÉANDRE LACHANCE : C’est la grande différence entre la société qui s’est mise en place au 20ème siècle et celle du 21ème siècle, qui se dirige vers la Civilisation de l’Amour. La société du 20ème siècle s’est construite autour du savoir, de l’avoir et du pouvoir alors que, dans la Civilisation de l’Amour, c’est l’être qui est au coeur : quel genre d’être suis-je ? Le monde a tendance à valoriser ce que l’être fait plutôt que ce qu’il est. Ceci est tellement ancré en nous que nous demandons toujours à autrui ce qu’il fait, mais pas ce qu’il est. Les personnes qui donnent leur “oui” à Dieu et qui acceptent ainsi de devenir des êtres d’amour sont en train de bâtir la nouvelle Civilisation de l’Amour.

A suivre…

Version PDF

Fermer le menu
×

Panier

FCDJ Pensées du jour

Pensée du jour

7 août 2013
:

 

Léandre Lachance :

“ Demandons à Dieu
une foi véritable ”

Léandre Lachance (Canada) a reçu entre 1996 et 2002 de très beaux enseignements du Seigneur, regroupés dans les recueils “Pour le bonheur des Miens, Mes choisis, Jésus” (3 volumes disponibles en Europe aux Editions du Parvis). Jésus a ensuite envoyé Léandre en “mission”, à travers les conférences et les retraites auxquelles il participe. Très apprécié notamment pour sa simplicité, sa douceur et sa manière limpide d’aborder ce qui a trait à Dieu, Léandre répond à nos questions, dans le contexte particulier de l’Année de la Foi.

L’APPEL DU CIEL : Le mot “foi” revient souvent dans les 3 volumes de messages “Pour le bonheur des Miens, Mes choisis”. Jésus dit notamment ceci : “Mon enfant, donne-Moi ton peu de foi. Je le remplacerai par une foi d’apôtre et de prophète. La foi et l’amour sont inséparables. En devenant des êtres de foi, vous devenez des êtres d’amour. En devenant des êtres d’amour, vous devenez des êtres de foi…”

LÉANDRE LACHANCE : Nous ne devons pas hésiter à demander à Dieu qu’Il nous aide à avoir une véritable foi : en dépit des souffrances et des épreuves que nous vivons, nous savons que Dieu nous aime et qu’Il pourvoit au bien de tout homme, mais nous devons avoir confiance en Lui. Pour avoir une foi à toute épreuve, je crois que nous devons méditer particulièrement le fait que, quand les persécuteurs de Jésus croyaient en avoir fini avec Lui car Il était au tombeau, c’était en fait une nouvelle vie qui commençait. Nous voyons bien alors que notre foi doit être totale, en dépit des épreuves que nous traversons.

L’APPEL DU CIEL : Jésus vous a également dit : “Lorsque rien ne paraît avancer à tes yeux, c’est à ce moment-là que J’accomplis le plus. Et si Je veux t’utiliser, c’est uniquement pour que grandisse ta foi.” Cela nous montre que notre foi se fortifie dans les épreuves…

LÉANDRE LACHANCE : L’expérience m’a appris ceci : lorsque nous vivons une situation difficile, nous voulons voir les choses changer dans notre environnement extérieur. Et il arrive que rien ne change. Nous devons alors réaliser que nous avons nous aussi besoin d’être transformés, de l’intérieur. C’est dans la mesure où nous acceptons d’être transformés par Dieu et que nous persévérons dans la confiance que nous nous apercevrons des changements en nous, que nous réaliserons que nous ne considérons plus les évènements avec le même regard. Au lieu de les appréhender avec un regard purement humain, nous les envisagerons avec le regard de la foi. Et quand nous acceptons de considérer tout notre environnement avec les yeux de la foi, nous voyons que bien des choses changent.

Lorsque Dieu permet que notre foi grandisse dans les épreuves, nous devenons également témoins de Son agir. Je reçois tant de témoignages en ce sens qui émanent de gens que j’ai rencontrés il y a plusieurs années et que je revois aujourd’hui. Toutes ces transformations réellement vécues me font dire que je n’ai pas le choix de croire ou de ne pas croire : cela s’impose à moi, il s’agit d’une réalité palpable. Plus on accepte d’être “utilisé” par Dieu, plus notre foi grandit et, pour revenir au passage que vous citiez juste avant, plus notre foi grandit, plus notre amour grandit, car foi et amour sont inséparables. Nous ne pouvons pas devenir un être d’amour si nous ne sommes pas un être de foi et vice versa. Lorsque notre foi et notre amour grandissent, nous découvrons un nouveau bonheur, une nouvelle paix.

L’APPEL DU CIEL : Dans un autre message, on relève cette phrase : “Sois sans crainte, continue à avancer dans la foi pure.” Comment expliquer concrètement ce qu’est une foi pure ?

LÉANDRE LACHANCE : Je pense que cela consiste à accepter de se laisser conduire par Dieu, sans savoir où l’on va (cf. Abraham et Moïse). Beaucoup de personnes viennent me voir et me demandent conseil car elles veulent savoir où elles vont. Moi aussi, je voulais toujours savoir, au début. J’ai passé ma vie professionnelle dans le monde des affaires, où j’étais habitué à faire des plannings, des prévisionnels. Mais nous devons faire confiance à Dieu et accepter de nous laisser conduire. Méditons Sa parole : “Si vous ne redevenez pas comme des petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux.En fait, nous n’avons pas besoin de savoir où nous allons, nous avons juste besoin de savoir qui nous conduit : Dieu.

Le jour où nous donnons notre “oui” total à Dieu, où nous remettons totalement notre vie entre Ses mains, nous savons alors qu’Il conduit notre vie et nous ne ressentons plus le besoin de vouloir savoir.

L’APPEL DU CIELNotre témoignage de foi est important pour susciter la conversion de notre prochain. Jésus vous dit ainsi : “Si tu n’es pas un être de foi, comment peux-tu susciter la foi chez l’autre ?”

LÉANDRE LACHANCE : On ne peut pas donner ce que l’on n’a pas. C’est dans la mesure où nous vivons réellement avec foi et amour que nous pouvons transmettre cela aux autres. Je garde aussi en mémoire un vieux dicton qui dit ceci : ce que tu es parle si fort que je n’entends pas ce que tu dis. On ne peut pas devenir un être de foi si on ne laisse pas Dieu agir en nous. Le plus important n’est pas de vouloir savoir où nous en sommes sur le chemin de la foi et de l’amour, mais de nous assurer que nous sommes bien sur ce chemin.

L’APPEL DU CIEL : Jésus vous donne également cet enseignement : “Si tu constates que tu as eu un comportement d’homme de foi, tu te dois de rendre grâce au Père en Le louant et en Le remerciant pour cette grande faveur qu’Il te fait d’être témoin de Son agir à travers toi. Si tu constates que tu as eu un comportement contraire à celui d’un homme de foi, pareil à un comportement du monde, tu t’empresses de t’en remettre à la Miséricorde du Père. Selon l’importance ou la gravité du geste, tu le porteras au sacrement de réconciliation, afin qu’il soit complètement pardonné et que s’opère en toi la transformation complète de ton être, pour devenir cet être plein d’amour, de bonté et de miséricorde qui laisse passer librement l’Amour du Père.” N’avons-nous pas trop souvent tendance à agir en homme du monde plutôt qu’en homme de foi ?

LÉANDRE LACHANCE : Agir en homme ou en femme de foi consiste à agir en conformité avec la Parole de Dieu et les enseignements de l’Église, pour répandre le bonheur, l’amour et la paix autour de soi.

Agir en homme ou en femme du monde revient à se laisser emporter par son tempérament, à se laisser influencer par ses opinions subjectives et les différents courants de pensée du monde. Je pense que Jésus veut aussi nous appeler à travers Ses enseignements à la plus grande humilité. Car nous sommes tous très vulnérables face à l’orgueil, même avec un long cheminement de foi, car l’orgueil le plus dangereux est d’ordre spirituel. C’est pourquoi Jésus nous demande de rendre grâce lorsque nous agissons en hommes de foi, parce que ce n’est pas notre agir mais Son agir. Et même lorsque nous réalisons qu’il nous est arrivé d’agir en hommes du monde, nous devons faire preuve d’humilité : plutôt que de nous culpabiliser indéfiniment, reconnaissons notre faiblesse, allons la porter à la confession et recommençons à aller de l’avant. Ainsi, nous demeurerons dans la liberté et la sainteté des enfants de Dieu.

L’APPEL DU CIEL : Il est aujourd’hui fréquent d’entendre dire que l’on veut “voir pour croire”. Vous dites au contraire que, si l’on fait confiance en la Toute Puissance de l’Amour de Dieu plutôt qu’en celle de l’homme, nous devons croire pour être capables de voir…

LÉANDRE LACHANCE : C’est la grande différence entre la société qui s’est mise en place au 20ème siècle et celle du 21ème siècle, qui se dirige vers la Civilisation de l’Amour. La société du 20ème siècle s’est construite autour du savoir, de l’avoir et du pouvoir alors que, dans la Civilisation de l’Amour, c’est l’être qui est au coeur : quel genre d’être suis-je ? Le monde a tendance à valoriser ce que l’être fait plutôt que ce qu’il est. Ceci est tellement ancré en nous que nous demandons toujours à autrui ce qu’il fait, mais pas ce qu’il est. Les personnes qui donnent leur “oui” à Dieu et qui acceptent ainsi de devenir des êtres d’amour sont en train de bâtir la nouvelle Civilisation de l’Amour.

A suivre...

Version PDF

Votre dose d'amour quotidienne!

Pendant ce confinement, il est normal de se poser plusieurs questions. Les Choisis de Jésus sont là pour vous accompagner dans cette période, tous les jours, lors de Facebook Live. Joignez-vous à nous pour entendre des prières et des témoignages provenant des livres «Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus.». Ce rassemblement virtuel saura assurément alimenter vos réflexions et vous aidez à trouver réponses à vos questions!
Soyez des nôtres, tous les jours, à 13 h 30 HAE