POUR LE BONHEUR DES MIENS, MES CHOISIS. JÉSUS

 

TOME I

NOUS SOMMES À L’AURORE DE LA PLUS
BELLE DES HISTOIRES DU MONDE

 

Pour ne pas contrevenir aux règles de la rédaction, la phrase qui titre cette chronique n’a pas été mise entre guillemets. Pourtant c’est bien une citation de… Jésus. En un sens cette phrase résume tout le livre : Il s’en vient, Il est là, Il frappe à notre porte et n’attend que notre “oui” pour entrer. Mais attention, si on ouvre c’est une tornade d’Amour qui entre avec Lui. Toc, toc, toc! Y a quelqu’un ?



POUR LE BONHEUR DES MIENS,
MES CHOISIS, JESUS (TOME 1)
Par Léandre Lachance,
Fondation des choisis de Jésus
Sherbrooke (Québec)
1999 – 277 pages

J’ai devant moi la lettre d’une abonnée de L’INFORMATEUR catholique et “fervente” lectrice de cette chronique. Dans cette missive madame R. de Saskatchewan se “plaint” que le Seigneur se fait “silencieux” avec les Canadiens. Elle “voit” que le Seigneur est volubile aux Etats-Unis, en Angleterre, en France et partout à travers le monde, mais ici rien!

Eh bien! Ma chère madame R. (et tous les autres qui ont formulé dans leur cœur la même plainte), voici l’une des réponses du Seigneur.

Oui, je dis bien une DES réponses du Seigneur. Car le Seigneur parle aux Canadiens (y compris, bien sûr, les Québécois). Je reçois des communiqués de plusieurs personnes qui sont au courant de “confidences” du Seigneur à certaines personnes privilégiées de ce grand pays et je peux vous dire qu’Il aime se confier. Et ce qu’Il dit est Super.

Mais toutes ces “communications” ne sont pas “publiables”, car elles sont “privées”, c’est-à-dire qu’elles ne concernent que les receveurs et leurs proches.

Par contre il y en a d’autres qui sont “pour tous” mais qu’on n’édite pas parce qu’on a peur de se tromper et de tromper les autres. Hésitations “louables”, mais qui nous privent de précieuses paroles d’encouragement et d’espérance dans ces temps difficiles que nous traversons.


Un livre pour tous

Je tire mon chapeau à l’éditeur du livre recensé ici qui a eu l’audace de le publier. Je rends grâce aussi au Seigneur d’avoir mis des personnes sur la route de l’auteur, comme le père David, son directeur spirituel, qui signe l’avant-propos, et l’abbé Guy Giroux qui signe la préface.

Mais surtout, je remercie “l’auteur” d’avoir été assez “petit” pour permettre au Seigneur de passer à travers lui. Je sais qu’il aurait préféré que son nom ne paraisse pas sur le livre (il Le lui avait même demandé), mais il a fait ce que le Seigneur lui demandait : “Je veux que la personne accepte de disparaître pour Me donner toute la place. Autant Je veux qu’elle soit clairement identifiée, avec tous les avantages et inconvénients que cela peut créer, tant pour le message que pour elle-même. Il est sûr que tu auras à en souffrir. Accepter de devenir un autre Christ, c’est aussi accepter de souffrir. Tu as toujours la liberté de te retirer ou de te cacher, mais Moi, Je t’exprime clairement Ma Volonté.”

Pour ceux qui ne connaissent pas l’auteur, qu’il vous suffise de savoir que c’est un homme de prière (communautaire et solitaire) depuis plusieurs années. Et que s’il publie ce livre, ce n’est pas pour une question d’argent (il est à l’aise), mais parce que c’est le Seigneur qui le lui a demandé. Et ce livre s’adresse à tous : les Canadiens et les autres. Ses choisis.

Mais qu’a-t-Il à nous dire ?

Dans ce livre, qu’est-ce que le Seigneur nous dit ? D’abord, les “habitués” de J.N.S.R, de Françoise, de Jean-Marc, Lucie etc., ne seront pas dépaysés. Ils reconnaîtront la voix du Bon Pasteur qui est claire et nette ! Ils reconnaîtront le langage de l’Amour du Père qui désire que cet Amour se propage sur toute la terre et transforme tous Ses enfants.

Ensuite, comme dans toutes les locutions récentes, Il nous prévient que Sa venue est pour bientôt, très bientôt : “Plus que jamais Je suis à la recherche de petits cœurs pour bâtir cette société d’Amour capable de M’accueillir lors de Mon grand retour qui est pour très bientôt.” (C’est moi qui souligne). (…) “Très bientôt, il n’y aura sur cette terre que des cœurs purs. Ils le seront par leur “oui”, aidé du “oui” des autres, ou par les grandes tribulations qui viendront purifier cette terre.”

Oui, d’accord, Il s’en vient. On le sait. On le sent. Simplement en regardant les “signes des temps” (guerres, violences, désacralisation, sexualité débridée, etc.), on est en mesure de constater que la “normalité” a foutu le camp pour laisser la place à une sorte d’anarchie spirituelle qui se répercute dans toutes les sphères de notre société et de notre planète.


Mais encore ?

Oui, mais encore ? Ce qu’on vient de dire dans le paragraphe ci-dessus, on le savait déjà. On n’avait pas besoin d’un autre livre pour nous le répéter. Alors pourquoi un autre livre ?

Qu’est-ce qu’il a de spécial ? C’est le message, c’est le ton, c’est Lui ! C’est Lui, le Seigneur ! Lui qui veut nous préparer à Le recevoir. Et pour le recevoir, pour que l’Amour puisse se répandre sur la terre, le mal doit disparaître : “Comme il n’y a qu’un moyen de chasser les ténèbres, celui d’y mettre la lumière, de même il n’y a qu’un seul moyen de chasser le mal, celui d’y mettre l’Amour.

Mais comme l’amour humain ne s’impose pas, l’Amour divin non plus ! Dieu ne peut nous forcer à L’aimer. Il trahirait le don de la LIBERTÉ qu’Il nous a donné. Il désire que nous venions à Lui “librement”. Avec tout ce que nous sommes. En fait, Il veut notre “oui”.

Voilà l’essentiel du message de Jésus dans ce livre. Jésus revient bientôt et Il veut des cœurs purifiés par l’Amour pour l’accueillir et Le faire connaître :

“La décision du Père est ferme : l’Amour doit circuler sur la terre comme au ciel.

Pour que l’Amour puisse circuler librement, il ne peut cohabiter avec le mal. Le mal doit disparaître.

Comme le mal s’est logé dans le cœur des hommes et des femmes, ce sont les cœurs qui doivent être purifiés.

Le Père respecte toujours la grande liberté qu’Il a donnée à Ses enfants de la terre. Un cœur ne peut être violé, il ne peut être que séduit.”


L’Amour veut nous séduire

Voilà ! Dans ce livre Jésus essaie de nous séduire pour que nous Lui disions notre “oui”. Il souffre du fait que très peu de personnes acceptent de se laisser aimer par Lui. C’est pour cela qu’Il a besoin de notre “oui” pour nous transformer, pour nous purifier, pour nous aimer :

“Le premier “oui” que vous avez à donner, est d’accepter que Dieu vous aime.

Le deuxième “oui” est celui de vous aimer tel que Dieu vous a créés.

Par la suite, ce sont des “oui” à couper les attaches suscitées par l’Ennemi et à entrer davantage dans le Cœur de Dieu. Le chemin de l’Amour est simple et facile pour celui ou celle qui s’y engage totalement.

La grande difficulté réside dans le fait de s’y engager pleinement et totalement, car il suppose le renoncement au chemin du monde.”

Mais nous sommes tellement “adultes” que nous avons de la difficulté à nous en remettre à un autre. Nous préférons décider par nous-mêmes ce que nous devons faire et où nous devons aller. Nous sommes des “p’tits boss” et nous n’acceptons pas qu’on nous dise comment conduire notre vie.

Pourtant, avec Lui, ce serait si simple. Il suffit de reconnaître qu’Il est le Père Tout-Puissant et que nous sommes Ses petits enfants… impuissants. Exactement comme un petit bébé. “Par lui-même, il ne peut rien, même pas se prendre à manger ou à boire. Il doit tout attendre de sa mère.

En même temps qu’il reçoit ce qu’il a besoin pour son corps, il reçoit pour son cœur, son âme et son esprit : l’amour. C’est son impuissance physique qui lui permet de recevoir l’amour qui lui est indispensable au développement de tout son être.

Il en est de même pour toutes les personnes qui liront ces lignes. C’est par votre impuissance devant un Dieu Tout-Puissant que vous devez tout attendre de Lui. En reconnaissant votre impuissance, en acceptant de tout attendre de Lui, vous recevez le plus beau, le plus grand, le plus important des cadeaux que vous n’aurez jamais fini de déballer : l’Amour !”

Un livre à haut risques

Ici, je dois vous faire une confidence. Depuis que j’ai lu ce livre, il y a quelques semaines j’ai pris le risque de dire “oui” à Jésus. Tels qu’Il les avait demandés. Et je me suis fait attrapé… par l’Amour. Oui ! Ça marche !!!

Je lui ai dit mon “oui” pour tout, les joies, les peines, mon travail, mon ministère, et même pour tous les petits détails de mon travail et de ma vie.

À partir de ce moment-là, j’ai décidé, comme Il l’avait demandé, de “tout attendre de Lui. Tout Lui demander. Tout accueillir. Tout accepter de bon ou mauvais, de joie, de paix, d’amour, de peine et de souffrances comme venant de Lui. Tout Lui remettre afin que le cœur soit complètement dégagé pour se laisser transformer et devenir l’Amour.”

Et si vous lisez ce livre à votre tour, j’aimerais vous avertir que vous courez, vous aussi, de forts risques de vous laisser attraper par l’Amour. Vous prenez le risque de vous laisser transformer par son Amour et de passer le reste de votre vie à Lui dire des “oui”. Et si ça vous arrive, ne venez pas me dire que je ne vous avais pas avertis.

Mais c’est quand même ce que je vous souhaite !


TOME II


Oui ou non, décidez-vous !


Encore une fois le Seigneur daigne se pencher vers Ses enfants et leur adresser une autre lettre d’amour. Jusqu’à quand dureront ces relations épistolaires privilégiées ? La réponse est dans le Cœur du Père (Jésus). Mais, peur importe la date, c’est qu’Il nous aime ! Et ce livre en est (encore) une preuve.

POUR LE BONHEUR DES MIENS,
MES CHOISIS, JESUS (TOME 2)
Par Léandre Lachance,
Fondation des choisis de Jésus
Sherbrooke (Québec)
2000 -210 pages

Avant de lire ce livre, j’ai prié l’Esprit afin qu’Il ouvre mon cœur et que mon esprit soit guidé par le Sien. Et savez-vous ce que j’ai ressenti à ce moment-là ? C’est comme si une main invisible m’enveloppait dans une grande douillette et une voix me disait : “Installe-toi bien et lis dans la paix.” Et c’est ce que j’ai fait.

Il serait faux de dire que je n’avais pas hâte de lire la suite de la lettre d’amour du Seigneur à Ses enfants. Je demandais souvent à l’éditeur : y aura-t-il une suite ?

J’avais vu et entendu tant de merveilles que le Seigneur avait accomplies dans les cœurs, avec le premier tome, que j’espérais que le bureau de poste du Ciel ne soit pas déjà fermé…

AFIN QUE LE FEU NE S’ETEIGNE

Mais Jésus sait que Ses enfants sont tellement fragiles et que l’enthousiasme du moment s’évapore tellement vite qu’Il a voulu continuer à alimenter le Feu qu’Il avait Lui-même allumé dans les cœurs avec “Son” premier livre.

Et c’est pourquoi Il a désiré nous envoyer encore quelques missives cachetées avec un timbre, tiré directement de Son Cœur de Père.

Et quelles lettres Il nous envoie ! C’est le genre de lettres d’amour que l’on garde sur son cœur et qu’on relit souvent. Comme le soldat parti au loin qui relit les lettres de sa fiancée restée au pays.

Durant les pauses, entre les bombardements, il les ressort et s’en abreuve afin de retrouver la paix face aux horreurs de la guerre. Il imagine et rêve aux joyeuses retrouvailles à la fin des hostilités.

Avec ce livre-ci, le Seigneur fait la même chose. Devant les folies de ce monde qui nous désolent et souvent nous découragent, Il veut nous dire que, pour traverser cette guerre ultime qui se déroule actuellement entre le Ciel et l’Enfer, nous devons nous tourner vers Lui et Lui donner notre OUI si nous ne voulons pas y laisser notre peau… et notre âme.

ET AVEC CE “OUI”…

Que pensez-vous qu’Il fera avec notre pauvre petit OUI ? Il fera des merveilles. D’abord notre petit OUI égoïste, une fois rendu dans Son Cœur, est d’abord purifié par le feu de Son Amour et repart ensuite pour envahir la terre afin de répandre l’Amour partout où règnent le doute, la crainte, la peur, la guerre etc. Voilà ce qu’Il veut et peut faire avec notre OUI.

Et pour nous inviter à ne pas tarder à le donner, Il nous répète que Son Royaume est tout proche : “Mon tout-petit, Mes enfants bien-aimés, soyez dans la joie et l’allégresse; relevez la tête car le Royaume de Dieu est tout proche. Il n’y a qu’un tout petit voile qui vous empêche de voir ce Royaume. C’est la transformation de votre être qui vous prépare à cette grande entrée. La porte d’entrée c’est votre cœur. Ce qui débarre cette porte, ce sont vos OUI inconditionnels et irrévocables.”

Et Jésus, comme une vraie maman, nous dit de ne pas nous en faire et de rester dans la paix près de Lui, car le Père sait ce qu’Il fait : “Mon tout petit, vous êtes de plus en plus près des grands événements qui vous conduiront à l’intérieur de cette Société Nouvelle guidée par une Église Nouvelle, c’est-à-dire entièrement renouvelée. Soyez sans crainte, car tous ces événements seront sous le contrôle du Père. Il a tout prévu; aucun détail ne Lui échappera.”

Mon souhait à la fin de cette recension : c’est que ce livre devienne une étincelle et qu’elle enflamme à son tour tout ceux qui le liront, et qu’à leur tour, ils transmettent ce feu autour d’eux afin que le Ciel soit tellement rempli de “OUI inconditionnels et irrévocables”, que saint Pierre s’arrache les cheveux parce qu’il ne sait plus où les mettre. Alors, c’est OUI ou c’est NON ?


TOME III


” Ne crains rien, Je m’occupe de tout ! “

 

Le titre de cette chronique m’est venu après avoir prié l’Esprit pour qu’Il me donne SA suggestion. Quand Il m’a inspiré la phrase qui coiffe ce texte, je n’ai pas été du tout surpris. Car, en lisant le livre que je vous présente cette fois, mon cœur me disait qu’en donnant notre OUI au Seigneur, on n’a vraiment rien à craindre… puisqu’on Lui fait confiance. C’est donc sûrement le message que Jésus veut donner à ceux qui liront ce volume. Alors, n’ayez pas peur et laissez-vous… aimer !

POUR LE BONHEUR DES MIENS,
MES CHOISIS, JESUS (TOME 3)
Par Léandre Lachance,
Fondation des choisis de Jésus
Sherbrooke (Québec)
2002 -224 pages

Encore une fois, la magie a fait son travail. Non, pas celle d’Harry Potter mais la “magie” de l’Amour. La magie de Jésus. Oui, comme pour les deux Volumes précédents de Léandre Lachance : Pour le Bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus (Tomes 1 et 2), le Seigneur était au rendez-vous. Il était présent (!), quand je lisais le manuscrit que m’a fait parvenir l’éditeur de monsieur Lachance*, en vue d’une éventuelle recension.

Comme pour les deux autres fois, le Seigneur s’adressait à moi, personnellement ! Que ce soit dans les conseils, dans les avertissements ou les déclarations d’amour, je reconnaissais la voix du Bon Berger, qui me parlait dans l’intimité de ma chambre. Dans l’intimité de mon cœur.

Avec les nombreux témoignages que j’ai reçus de ceux qui ont lu les deux premiers tomes, je crois que tout ceux qui lisent les livres de M. Lachance, avec le cœur, ressentent la même chose.

Ainsi, après avoir tourné la dernière page, je n’ai pu que rendre grâce au Seigneur d’avoir, encore une fois, daigné s’abaisser afin de nous déclarer Son Amour. Cet Amour qui, de nos jours, semble être accueilli par si peu de personnes.

Et, j’ai aussi rendu grâce pour la disponibilité et la simplicité de M. Lachance et, surtout, qu’il ait accepté d’être le porte-parole du Seigneur, malgré tous les désagréments que cela peut comporter. Pour lui et pour sa famille.

Ce troisième tome a pour thème : l’accomplissement des promesses : “Ce que le Seigneur a promis de faire, Il le fait…” On y retrouve le même appel à dire son OUI TOTAL, INCONDITIONNEL et IRRÉVOCABLE ! Et c’est ce OUI qui permet au Père d’agir, de réaliser Son plan d’Amour pour le monde : “Heureux êtes-vous d’être témoins de l’Agir de Dieu, et n’ayez aucune crainte de faire connaître Son Action à travers le monde. Plus Son Action sera connue, plus il y aura des personnes qui donneront leur OUI, plus il y aura de personnes transformées et plus il y aura de l’espace pour l’Action de Dieu sur la terre.”

En constatant la montée du Mal autour de nous et sur toute la terre, on a envie de se tourner vers le Ciel et de crier : “Père, quand viendras-Tu faire le ménage ? Regarde dans quelle direction se dirigent Tes enfants. Agis, Père !”

Le Père, Lui, est bien prêt à agir, à venir transformer ce monde en train d’agoniser, mais Il a besoin de nos OUI. Sans nos OUI, Il a les mains liées. Il ne peut que faire des vœux pieux ! Mais avec nos OUI, tout est possible. Il peut tout transformer.

Grâce aux OUI déjà donnés, le Père a DÉJÀ commencé la transformation, Jésus nous le confirme d’ailleurs par Léandre Lachance : “Mon tout-petit, la Toute-Puissance de l’Amour de Dieu est présentement à l’œuvre. Seuls ceux qui sont au Ciel peuvent voir l’ampleur de la transformation qui s’opère aujourd’hui. Vous qui vivez présentement sur la terre, vous ne pouvez voir ni même entrevoir la transformation en cours, tellement son envergure est considérable et sa puissance sans précédent…”

Et cette transformation, on la constate entre autres dans le compte-rendu que nous fait l’auteur de son séjour en Europe, l’année dernière, où il a donné son témoignage devant quelque 2400 personnes. Et les lettres qu’il a reçues prouvent que la transformation est en train de se réaliser. Hourra !

Et elle continuera si, par nos OUI, nous acceptons tout ce qui nous arrive : les choses heureuses, comme les choses malheureuses. Car c’est ça dire son OUI ! C’est tout accepter : le beau et le moins beau. Comme Marie qui a accepté la joie de l’Incarnation et la souffrance du Golgotha. Et sans rechigner.

Pour terminer, je vous laisse sur une parole d’espérance :

“Mes tout-petits et petites, soyez dans l’allégresse. Bientôt, Je serai là ; relevez la tête ; croyez à la Bonne Nouvelle. Venez vous réchauffer au feu de Mon Amour Feu. Le temps presse, convertissez-vous. Laissez-vous transformer et devenez des missionnaires sans frontière dans l’invisible, des témoins visibles de Mon Amour, de Ma Paix et de Ma Joie. J’ai besoin de vous, vous êtes précieux pour Moi, votre Dieu. De toute éternité, Je vous aime. Je brûle d’Amour pour chacun de vous.”

* N.B. Les écrits inspirés de M. Lachance n’ont pas été authentifiés par l’Église, au jugement de laquelle l’auteur se soumet humblement.


Fermer le menu
×

Panier

FCDJ Pensées du jour

Pensée du jour

17 juillet 2012
:

 

TOME I

NOUS SOMMES À L'AURORE DE LA PLUS
BELLE DES HISTOIRES DU MONDE

 

Pour ne pas contrevenir aux règles de la rédaction, la phrase qui titre cette chronique n'a pas été mise entre guillemets. Pourtant c'est bien une citation de... Jésus. En un sens cette phrase résume tout le livre : Il s'en vient, Il est là, Il frappe à notre porte et n'attend que notre "oui" pour entrer. Mais attention, si on ouvre c'est une tornade d'Amour qui entre avec Lui. Toc, toc, toc! Y a quelqu'un ?



POUR LE BONHEUR DES MIENS,
MES CHOISIS, JESUS (TOME 1)
Par Léandre Lachance,
Fondation des choisis de Jésus
Sherbrooke (Québec)
1999 - 277 pages

J'ai devant moi la lettre d'une abonnée de L'INFORMATEUR catholique et "fervente" lectrice de cette chronique. Dans cette missive madame R. de Saskatchewan se "plaint" que le Seigneur se fait "silencieux" avec les Canadiens. Elle "voit" que le Seigneur est volubile aux Etats-Unis, en Angleterre, en France et partout à travers le monde, mais ici rien!

Eh bien! Ma chère madame R. (et tous les autres qui ont formulé dans leur cœur la même plainte), voici l'une des réponses du Seigneur.

Oui, je dis bien une DES réponses du Seigneur. Car le Seigneur parle aux Canadiens (y compris, bien sûr, les Québécois). Je reçois des communiqués de plusieurs personnes qui sont au courant de "confidences" du Seigneur à certaines personnes privilégiées de ce grand pays et je peux vous dire qu'Il aime se confier. Et ce qu'Il dit est Super.

Mais toutes ces "communications" ne sont pas "publiables", car elles sont "privées", c'est-à-dire qu'elles ne concernent que les receveurs et leurs proches.

Par contre il y en a d'autres qui sont "pour tous" mais qu'on n'édite pas parce qu'on a peur de se tromper et de tromper les autres. Hésitations "louables", mais qui nous privent de précieuses paroles d'encouragement et d'espérance dans ces temps difficiles que nous traversons.


Un livre pour tous

Je tire mon chapeau à l'éditeur du livre recensé ici qui a eu l'audace de le publier. Je rends grâce aussi au Seigneur d'avoir mis des personnes sur la route de l'auteur, comme le père David, son directeur spirituel, qui signe l'avant-propos, et l'abbé Guy Giroux qui signe la préface.

Mais surtout, je remercie "l'auteur" d'avoir été assez "petit" pour permettre au Seigneur de passer à travers lui. Je sais qu'il aurait préféré que son nom ne paraisse pas sur le livre (il Le lui avait même demandé), mais il a fait ce que le Seigneur lui demandait : "Je veux que la personne accepte de disparaître pour Me donner toute la place. Autant Je veux qu'elle soit clairement identifiée, avec tous les avantages et inconvénients que cela peut créer, tant pour le message que pour elle-même. Il est sûr que tu auras à en souffrir. Accepter de devenir un autre Christ, c'est aussi accepter de souffrir. Tu as toujours la liberté de te retirer ou de te cacher, mais Moi, Je t'exprime clairement Ma Volonté."

Pour ceux qui ne connaissent pas l'auteur, qu'il vous suffise de savoir que c'est un homme de prière (communautaire et solitaire) depuis plusieurs années. Et que s'il publie ce livre, ce n'est pas pour une question d'argent (il est à l'aise), mais parce que c'est le Seigneur qui le lui a demandé. Et ce livre s'adresse à tous : les Canadiens et les autres. Ses choisis.

Mais qu'a-t-Il à nous dire ?

Dans ce livre, qu'est-ce que le Seigneur nous dit ? D'abord, les "habitués" de J.N.S.R, de Françoise, de Jean-Marc, Lucie etc., ne seront pas dépaysés. Ils reconnaîtront la voix du Bon Pasteur qui est claire et nette ! Ils reconnaîtront le langage de l'Amour du Père qui désire que cet Amour se propage sur toute la terre et transforme tous Ses enfants.

Ensuite, comme dans toutes les locutions récentes, Il nous prévient que Sa venue est pour bientôt, très bientôt : "Plus que jamais Je suis à la recherche de petits cœurs pour bâtir cette société d'Amour capable de M'accueillir lors de Mon grand retour qui est pour très bientôt." (C'est moi qui souligne). (...) "Très bientôt, il n'y aura sur cette terre que des cœurs purs. Ils le seront par leur "oui", aidé du "oui" des autres, ou par les grandes tribulations qui viendront purifier cette terre."

Oui, d'accord, Il s'en vient. On le sait. On le sent. Simplement en regardant les "signes des temps" (guerres, violences, désacralisation, sexualité débridée, etc.), on est en mesure de constater que la "normalité" a foutu le camp pour laisser la place à une sorte d'anarchie spirituelle qui se répercute dans toutes les sphères de notre société et de notre planète.


Mais encore ?

Oui, mais encore ? Ce qu'on vient de dire dans le paragraphe ci-dessus, on le savait déjà. On n'avait pas besoin d'un autre livre pour nous le répéter. Alors pourquoi un autre livre ?

Qu'est-ce qu'il a de spécial ? C'est le message, c'est le ton, c'est Lui ! C'est Lui, le Seigneur ! Lui qui veut nous préparer à Le recevoir. Et pour le recevoir, pour que l'Amour puisse se répandre sur la terre, le mal doit disparaître : "Comme il n'y a qu'un moyen de chasser les ténèbres, celui d'y mettre la lumière, de même il n'y a qu'un seul moyen de chasser le mal, celui d'y mettre l'Amour.

Mais comme l'amour humain ne s'impose pas, l'Amour divin non plus ! Dieu ne peut nous forcer à L'aimer. Il trahirait le don de la LIBERTÉ qu'Il nous a donné. Il désire que nous venions à Lui "librement". Avec tout ce que nous sommes. En fait, Il veut notre "oui".

Voilà l'essentiel du message de Jésus dans ce livre. Jésus revient bientôt et Il veut des cœurs purifiés par l'Amour pour l'accueillir et Le faire connaître :

"La décision du Père est ferme : l'Amour doit circuler sur la terre comme au ciel.

Pour que l'Amour puisse circuler librement, il ne peut cohabiter avec le mal. Le mal doit disparaître.

Comme le mal s'est logé dans le cœur des hommes et des femmes, ce sont les cœurs qui doivent être purifiés.

Le Père respecte toujours la grande liberté qu'Il a donnée à Ses enfants de la terre. Un cœur ne peut être violé, il ne peut être que séduit."


L'Amour veut nous séduire

Voilà ! Dans ce livre Jésus essaie de nous séduire pour que nous Lui disions notre "oui". Il souffre du fait que très peu de personnes acceptent de se laisser aimer par Lui. C'est pour cela qu'Il a besoin de notre "oui" pour nous transformer, pour nous purifier, pour nous aimer :

"Le premier "oui" que vous avez à donner, est d'accepter que Dieu vous aime.

Le deuxième "oui" est celui de vous aimer tel que Dieu vous a créés.

Par la suite, ce sont des "oui" à couper les attaches suscitées par l'Ennemi et à entrer davantage dans le Cœur de Dieu. Le chemin de l'Amour est simple et facile pour celui ou celle qui s'y engage totalement.

La grande difficulté réside dans le fait de s'y engager pleinement et totalement, car il suppose le renoncement au chemin du monde."

Mais nous sommes tellement "adultes" que nous avons de la difficulté à nous en remettre à un autre. Nous préférons décider par nous-mêmes ce que nous devons faire et où nous devons aller. Nous sommes des "p'tits boss" et nous n'acceptons pas qu'on nous dise comment conduire notre vie.

Pourtant, avec Lui, ce serait si simple. Il suffit de reconnaître qu'Il est le Père Tout-Puissant et que nous sommes Ses petits enfants... impuissants. Exactement comme un petit bébé. "Par lui-même, il ne peut rien, même pas se prendre à manger ou à boire. Il doit tout attendre de sa mère.

En même temps qu'il reçoit ce qu'il a besoin pour son corps, il reçoit pour son cœur, son âme et son esprit : l'amour. C'est son impuissance physique qui lui permet de recevoir l'amour qui lui est indispensable au développement de tout son être.

Il en est de même pour toutes les personnes qui liront ces lignes. C'est par votre impuissance devant un Dieu Tout-Puissant que vous devez tout attendre de Lui. En reconnaissant votre impuissance, en acceptant de tout attendre de Lui, vous recevez le plus beau, le plus grand, le plus important des cadeaux que vous n'aurez jamais fini de déballer : l'Amour !"

Un livre à haut risques

Ici, je dois vous faire une confidence. Depuis que j'ai lu ce livre, il y a quelques semaines j'ai pris le risque de dire "oui" à Jésus. Tels qu'Il les avait demandés. Et je me suis fait attrapé... par l'Amour. Oui ! Ça marche !!!

Je lui ai dit mon "oui" pour tout, les joies, les peines, mon travail, mon ministère, et même pour tous les petits détails de mon travail et de ma vie.

À partir de ce moment-là, j'ai décidé, comme Il l'avait demandé, de "tout attendre de Lui. Tout Lui demander. Tout accueillir. Tout accepter de bon ou mauvais, de joie, de paix, d'amour, de peine et de souffrances comme venant de Lui. Tout Lui remettre afin que le cœur soit complètement dégagé pour se laisser transformer et devenir l'Amour."

Et si vous lisez ce livre à votre tour, j'aimerais vous avertir que vous courez, vous aussi, de forts risques de vous laisser attraper par l'Amour. Vous prenez le risque de vous laisser transformer par son Amour et de passer le reste de votre vie à Lui dire des "oui". Et si ça vous arrive, ne venez pas me dire que je ne vous avais pas avertis.

Mais c'est quand même ce que je vous souhaite !


TOME II


Oui ou non, décidez-vous !


Encore une fois le Seigneur daigne se pencher vers Ses enfants et leur adresser une autre lettre d'amour. Jusqu'à quand dureront ces relations épistolaires privilégiées ? La réponse est dans le Cœur du Père (Jésus). Mais, peur importe la date, c'est qu'Il nous aime ! Et ce livre en est (encore) une preuve.

POUR LE BONHEUR DES MIENS,
MES CHOISIS, JESUS (TOME 2)
Par Léandre Lachance,
Fondation des choisis de Jésus
Sherbrooke (Québec)
2000 -210 pages

Avant de lire ce livre, j'ai prié l'Esprit afin qu'Il ouvre mon cœur et que mon esprit soit guidé par le Sien. Et savez-vous ce que j'ai ressenti à ce moment-là ? C'est comme si une main invisible m'enveloppait dans une grande douillette et une voix me disait : "Installe-toi bien et lis dans la paix." Et c'est ce que j'ai fait.

Il serait faux de dire que je n'avais pas hâte de lire la suite de la lettre d'amour du Seigneur à Ses enfants. Je demandais souvent à l'éditeur : y aura-t-il une suite ?

J'avais vu et entendu tant de merveilles que le Seigneur avait accomplies dans les cœurs, avec le premier tome, que j'espérais que le bureau de poste du Ciel ne soit pas déjà fermé...

AFIN QUE LE FEU NE S'ETEIGNE

Mais Jésus sait que Ses enfants sont tellement fragiles et que l'enthousiasme du moment s'évapore tellement vite qu'Il a voulu continuer à alimenter le Feu qu'Il avait Lui-même allumé dans les cœurs avec "Son" premier livre.

Et c'est pourquoi Il a désiré nous envoyer encore quelques missives cachetées avec un timbre, tiré directement de Son Cœur de Père.

Et quelles lettres Il nous envoie ! C'est le genre de lettres d'amour que l'on garde sur son cœur et qu'on relit souvent. Comme le soldat parti au loin qui relit les lettres de sa fiancée restée au pays.

Durant les pauses, entre les bombardements, il les ressort et s'en abreuve afin de retrouver la paix face aux horreurs de la guerre. Il imagine et rêve aux joyeuses retrouvailles à la fin des hostilités.

Avec ce livre-ci, le Seigneur fait la même chose. Devant les folies de ce monde qui nous désolent et souvent nous découragent, Il veut nous dire que, pour traverser cette guerre ultime qui se déroule actuellement entre le Ciel et l'Enfer, nous devons nous tourner vers Lui et Lui donner notre OUI si nous ne voulons pas y laisser notre peau... et notre âme.

ET AVEC CE "OUI"...

Que pensez-vous qu'Il fera avec notre pauvre petit OUI ? Il fera des merveilles. D'abord notre petit OUI égoïste, une fois rendu dans Son Cœur, est d'abord purifié par le feu de Son Amour et repart ensuite pour envahir la terre afin de répandre l'Amour partout où règnent le doute, la crainte, la peur, la guerre etc. Voilà ce qu'Il veut et peut faire avec notre OUI.

Et pour nous inviter à ne pas tarder à le donner, Il nous répète que Son Royaume est tout proche : "Mon tout-petit, Mes enfants bien-aimés, soyez dans la joie et l'allégresse; relevez la tête car le Royaume de Dieu est tout proche. Il n'y a qu'un tout petit voile qui vous empêche de voir ce Royaume. C'est la transformation de votre être qui vous prépare à cette grande entrée. La porte d'entrée c'est votre cœur. Ce qui débarre cette porte, ce sont vos OUI inconditionnels et irrévocables."

Et Jésus, comme une vraie maman, nous dit de ne pas nous en faire et de rester dans la paix près de Lui, car le Père sait ce qu'Il fait : "Mon tout petit, vous êtes de plus en plus près des grands événements qui vous conduiront à l'intérieur de cette Société Nouvelle guidée par une Église Nouvelle, c'est-à-dire entièrement renouvelée. Soyez sans crainte, car tous ces événements seront sous le contrôle du Père. Il a tout prévu; aucun détail ne Lui échappera."

Mon souhait à la fin de cette recension : c'est que ce livre devienne une étincelle et qu'elle enflamme à son tour tout ceux qui le liront, et qu'à leur tour, ils transmettent ce feu autour d'eux afin que le Ciel soit tellement rempli de "OUI inconditionnels et irrévocables", que saint Pierre s'arrache les cheveux parce qu'il ne sait plus où les mettre. Alors, c'est OUI ou c'est NON ?


TOME III


" Ne crains rien, Je m'occupe de tout ! "

 

Le titre de cette chronique m'est venu après avoir prié l'Esprit pour qu'Il me donne SA suggestion. Quand Il m'a inspiré la phrase qui coiffe ce texte, je n'ai pas été du tout surpris. Car, en lisant le livre que je vous présente cette fois, mon cœur me disait qu'en donnant notre OUI au Seigneur, on n'a vraiment rien à craindre... puisqu'on Lui fait confiance. C'est donc sûrement le message que Jésus veut donner à ceux qui liront ce volume. Alors, n'ayez pas peur et laissez-vous... aimer !

POUR LE BONHEUR DES MIENS,

MES CHOISIS, JESUS (TOME 3)
Par Léandre Lachance,
Fondation des choisis de Jésus
Sherbrooke (Québec)
2002 -224 pages

Encore une fois, la magie a fait son travail. Non, pas celle d'Harry Potter mais la "magie" de l'Amour. La magie de Jésus. Oui, comme pour les deux Volumes précédents de Léandre Lachance : Pour le Bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus (Tomes 1 et 2), le Seigneur était au rendez-vous. Il était présent (!), quand je lisais le manuscrit que m'a fait parvenir l'éditeur de monsieur Lachance*, en vue d'une éventuelle recension.

Comme pour les deux autres fois, le Seigneur s'adressait à moi, personnellement ! Que ce soit dans les conseils, dans les avertissements ou les déclarations d'amour, je reconnaissais la voix du Bon Berger, qui me parlait dans l'intimité de ma chambre. Dans l'intimité de mon cœur.

Avec les nombreux témoignages que j'ai reçus de ceux qui ont lu les deux premiers tomes, je crois que tout ceux qui lisent les livres de M. Lachance, avec le cœur, ressentent la même chose.

Ainsi, après avoir tourné la dernière page, je n'ai pu que rendre grâce au Seigneur d'avoir, encore une fois, daigné s'abaisser afin de nous déclarer Son Amour. Cet Amour qui, de nos jours, semble être accueilli par si peu de personnes.

Et, j'ai aussi rendu grâce pour la disponibilité et la simplicité de M. Lachance et, surtout, qu'il ait accepté d'être le porte-parole du Seigneur, malgré tous les désagréments que cela peut comporter. Pour lui et pour sa famille.

Ce troisième tome a pour thème : l'accomplissement des promesses : "Ce que le Seigneur a promis de faire, Il le fait..." On y retrouve le même appel à dire son OUI TOTAL, INCONDITIONNEL et IRRÉVOCABLE ! Et c'est ce OUI qui permet au Père d'agir, de réaliser Son plan d'Amour pour le monde : "Heureux êtes-vous d'être témoins de l'Agir de Dieu, et n'ayez aucune crainte de faire connaître Son Action à travers le monde. Plus Son Action sera connue, plus il y aura des personnes qui donneront leur OUI, plus il y aura de personnes transformées et plus il y aura de l'espace pour l'Action de Dieu sur la terre."

En constatant la montée du Mal autour de nous et sur toute la terre, on a envie de se tourner vers le Ciel et de crier : "Père, quand viendras-Tu faire le ménage ? Regarde dans quelle direction se dirigent Tes enfants. Agis, Père !"

Le Père, Lui, est bien prêt à agir, à venir transformer ce monde en train d'agoniser, mais Il a besoin de nos OUI. Sans nos OUI, Il a les mains liées. Il ne peut que faire des vœux pieux ! Mais avec nos OUI, tout est possible. Il peut tout transformer.

Grâce aux OUI déjà donnés, le Père a DÉJÀ commencé la transformation, Jésus nous le confirme d'ailleurs par Léandre Lachance : "Mon tout-petit, la Toute-Puissance de l'Amour de Dieu est présentement à l'œuvre. Seuls ceux qui sont au Ciel peuvent voir l'ampleur de la transformation qui s'opère aujourd'hui. Vous qui vivez présentement sur la terre, vous ne pouvez voir ni même entrevoir la transformation en cours, tellement son envergure est considérable et sa puissance sans précédent..."

Et cette transformation, on la constate entre autres dans le compte-rendu que nous fait l'auteur de son séjour en Europe, l'année dernière, où il a donné son témoignage devant quelque 2400 personnes. Et les lettres qu'il a reçues prouvent que la transformation est en train de se réaliser. Hourra !

Et elle continuera si, par nos OUI, nous acceptons tout ce qui nous arrive : les choses heureuses, comme les choses malheureuses. Car c'est ça dire son OUI ! C'est tout accepter : le beau et le moins beau. Comme Marie qui a accepté la joie de l'Incarnation et la souffrance du Golgotha. Et sans rechigner.

Pour terminer, je vous laisse sur une parole d'espérance :

"Mes tout-petits et petites, soyez dans l'allégresse. Bientôt, Je serai là ; relevez la tête ; croyez à la Bonne Nouvelle. Venez vous réchauffer au feu de Mon Amour Feu. Le temps presse, convertissez-vous. Laissez-vous transformer et devenez des missionnaires sans frontière dans l'invisible, des témoins visibles de Mon Amour, de Ma Paix et de Ma Joie. J'ai besoin de vous, vous êtes précieux pour Moi, votre Dieu. De toute éternité, Je vous aime. Je brûle d'Amour pour chacun de vous."

* N.B. Les écrits inspirés de M. Lachance n'ont pas été authentifiés par l'Église, au jugement de laquelle l'auteur se soumet humblement.