Un grand merci pour ce message qui met une joie éclatante dans mon cœur ! Je le reçois comme un cadeau d’amour de notre Seigneur. J’ai donné mon Oui inconditionnel et ce que je vis depuis la retraite de l’année dernière me dépasse complètement. Depuis, le père J.M. est devenu mon directeur spirituel. Quel bonheur et quelle richesse d’avoir accès au discernement de ce saint prêtre ! Je suis au service de Dieu. J’accueille et j’offre les demandes de Jésus avec confiance. Il sait balayer nos incapacités, nos fautes et nos lourdeurs d’un revers de main. Avec Lui, je ne crains rien, même si parfois, mon humanité pointe le bout de son nez.
Hier, Jésus m’a fait méditer sur la flèche – qui ne s’attarde pas aux détails, mais n’a qu’un seul but, aller au cœur –, et je reçois le message 178 du Volume 1 « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » comme un enseignement, un cadeau, mais aussi une confirmation de ce que mon cœur me dit.
Je vous partage ma jubilation, je suis si heureuse !

Clic ici pour lire les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus »

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Je lis tous les jours la « Pensée du Jour ». Plus j’avance avec elle, plus mes peurs disparaissent et le discernement me vient.
Je prends confiance. Il y a toujours une petite phrase ou un petit mot de joie, de consolation. Je rends grâce à Dieu qui est avec moi dans mon cœur. Béni sois-tu Seigneur !

Clic pour lire la pensée du jour.

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
logo agir de dieu retina
18 septembre 2017

Merci pour ce temps que j’ai partagé avec vous : un temps de prière, de pause, de réflexion ; et merci pour la joie dont vous rayonnez.
Depuis le rappel de mon mari auprès du Père, je peine à retrouver la joie de vivre qui nous aide à continuer notre mission sur cette terre. Alors, cette retraite m’a permis de remettre ma souffrance, mes doutes, mes soucis pour mes enfants et l’angoisse de mon avenir dans les mains du Seigneur. Et, chose merveilleuse, le Seigneur s’en occupe ! La petite lumière d’espérance brille dans mon cœur et je me raccroche aux messages qui vous ont été remis. Je vais me procurer les livres « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus », ainsi que le chant qui a ponctué ces trois jours de retraite.
Vivre la confiance, tout remettre au Père, s’appuyer sur la tendresse de Marie et demander l’aide des anges et de la multitude des Saints : telle a été la main tendue juste au bon moment dans mon désarroi et ma souffrance.
Je retrouve cet enseignement dans d’autres écrits, mais il me fallait l’entendre par quelqu’un d’autre et ce fut vous. Un long chemin est encore à faire et je sais que les difficultés ne manqueront pas, mais récemment, lors d’une messe, le texte de saint Paul aux Corinthiens (1 Co 1, 26-29) m’a bouleversée. Ce sont les paroles qui nous ont portés tout au long de notre vie de couple quand il a fallu discerner et s’engager dans les divers services.
J’espère et souhaite ardemment vous retrouver un jour pour un nouveau temps de prière et de retraite.

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Merci pour l’enseignement que je reçois chaque jour avec bonheur.
Jésus, viens toucher mon cœur et me donner la paix et le discernement. Je brûle d’envie de retrouver l’Amour, de retrouver ma foi. Merci pour tout, Jésus.

Pour lire la « Pensée du Jour » : http://www.fcdj.org/pensee_du_jour/lire_la_pensee_du_jour_1

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Si vous saviez ce que représente pour moi cette petite attention qu’est votre réponse, en ce moment où je vis une situation récurrente et totalement déboussolante ! Je ne comprends pas le message me concernant, mais je suppose que je dois discerner à travers les lignes ce qui m’est personnellement envoyé par Jésus.
Je constate qu’Il se sert de cette réponse inespérée pour me parler, bien que je considère déjà la « Pensée du Jour » comme un petit caillou blanc qu’Il pose chaque jour sur mon chemin pour m’amener où Il veut. Merci de prier pour que je lâche mes résistances ! J’ai eu une enfance insécurisante, dont les séquelles me poursuivent encore à plus de 50 ans et après de multiples guérisons intérieures.
Quant à mon amie, vous ne pouvez imaginer ce que cette Parole de Jésus va représenter pour elle ! Elle a bien besoin de ce genre d’attention, car elle vit une grande solitude actuellement… et elle est fragile. Après sa dernière visite où je lui ai remis la « Pensée du Jour », l’Ennemi l’a attaquée de nouveau à travers son voisinage et elle est dans une grande angoisse ; il a fallu que je lui rappelle la Pensée où Jésus lui indique sa sécurité. Et ça va mieux jusqu’à ce jour…

Pour recevoir un message dans la foi : http://www.fcdj.org/recevoir-un-message

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le Seigneur comble ceux qui ont de grands désirs dans le cœur ! Par la prière, les rencontres, les échanges, le Seigneur nous a aidés à discerner avec plus de clarté notre appel en « Foyer d’Amour. » C’est en méditant les messages que Jésus vous a donnés, que nous avons désiré nous mettre entièrement à Sa disposition pour qu’Il puisse réaliser en nous et à travers nous Son œuvre d’amour. Au Burkina aussi, nos amis se nourrissent des messages. Ils nous ont dit quel bien vos livres leur procuraient ; un prêtre s’en inspire même pour ses homélies. Nous avons cherché une confirmation auprès de responsables de l’Église d’Afrique qui nous encouragent et nous disent que notre projet porte une grande espérance ! Le vicaire général de Cotonou, à qui nous sommes allés demander conseil lors de son passage à Paris, nous a longuement bénis, ainsi que notre projet.
Voilà ce que je voulais vous partager, au nom de nous tous : « Foyer d’Amour » étant un fruit certain de « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Nous voudrions vous demander de remercier Jésus avec nous de nous avoir appelés parmi Ses Choisis. Demandez-Lui aussi pour nous la grâce de devenir par Lui, avec Lui et en Lui, des êtres d’Amour, pour la gloire de la Trinité Sainte, pour le bien de nos frères et pour qu’Il fasse de nous des saints selon Son Cœur.

Clic ici pour lire les livres

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Je suis très heureuse de rendre grâce à notre Seigneur Jésus pour ce qu’Il vous a inspiré de m’écrire par cette très belle Pensée. Le discernement n’est pas très aisé lorsque l’on vit des situations difficiles… avec du recul et l’aide du Seigneur, j’espère y arriver sans me tourmenter.
Je commence juste à comprendre la situation qui m’est donnée de vivre. Les personnes placées sur mon chemin, par providence ou par la communion des saints, m’ont permis d’accueillir l’instant présent et de cheminer avec le Seigneur.
Lors de la première retraite que j’ai suivie avec vous, je n’ai pas été suffisamment éclairée. La deuxième a été plus éclairante, même si c’était par DVD). J’ai compris mes erreurs ! La première erreur était de me précipiter dans des actions sans prendre le temps d’accueillir dans la sérénité ce que je vivais. La seconde erreur a été d’omettre d’accueillir et d’offrir. Je n’ai donc pas bien été arrosée par ce qui venait de la Source. Désormais, je prends du temps pour et avec le Seigneur, je n’essaie plus de changer les choses par moi-même, j’essaie plutôt d’observer les situations « en bonne détective » pour en parler au Seigneur.
Votre message m’a fait un grand bien et je vous en remercie. Toutes les confirmations que j’ai reçues me guident pour continuer à avancer avec le Seigneur dans Son Amour. Je ressens encore beaucoup de maladresses, j’oublie encore parfois d’accueillir une souffrance qui se présente à moi et de l’offrir immédiatement avec amour. Mais je crois que c’est en forgeant que l’on devient forgeron ou, pour reprendre les paroles du Seigneur, c’est en se laissant dépouiller et en étant à Son école qu’on devient un être d’Amour.

Clic ici pour visionner une retraite donnée par Léandre Lachance

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Inscrivez-vous à l’infolettre pour recevoir les dernières publications
Téléchargez
notre nouvelle
application
Application des Choisis de Jésus
Fermer le menu
×

Panier