Il y a près de deux mois, je marchais et cela n’allait pas du tout moralement… j’étais très déprimée. En chemin, j’ai rencontré une amie et lui ai raconté mon état. Elle avait en main le premier volume « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » et elle l’a ouvert pour me lire deux lignes. Cela m’a tellement touchée que j’ai tout de suite fait les démarches pour me procurer les trois volumes. Je suis persuadée que c’est une grâce, car un peu plus tard, une amie m’a invitée à une retraite du même nom.
Aujourd’hui, j’ai eu de la peine parce que j’avais envoyé une invitation à ma fille pour une retraite pour les jeunes et sa réponse a été : « Ce n’est pas mon truc. » Sur l’heure, cela m’a beaucoup blessée, mais heureusement que je suis tombée sur votre prière qui dit qu’il faut accepter les autres tels qu’ils sont sans vouloir les changer. Cela m’a réconfortée.

Clic ici pour lire les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus »

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Merci de ces « Pensées du Jour » qui sont un vrai trésor. Elles me guident et correspondent à ce que je vis.
Dernièrement, ma petite-fille C.M. est mort-née dans le ventre de ma fille, sans problème apparent et à terme. C’est une grande souffrance, mais le Seigneur m’a consolée et il m’a donné sa paix. Le Oui redonné m’a beaucoup portée, ainsi que les « Pensées du Jour » précédentes et suivantes, sans oublier la prière de mes amis chrétiens. Merci de prier pour les parents qui souffrent beaucoup. Par contre, le Seigneur m’a déjà montré que C.M. nous guidait vers Lui.

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Merci de m’avoir fait parvenir le message 131 du volume 1 de « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus », qui me touche et me concerne. J’y perçois comme le reflet d’une relation humaine de qualité que je suis en train de tisser avec un ami et qui, je le sais déjà, me demandera des consentements qui sont encore impossibles à donner maintenant. Cheminement, transformation du cœur, croissance humaine et spirituelle, tout y est !
Concernant ma décision récente, mais sérieuse, de m’abandonner vraiment à Jésus, Celui-ci en profite largement, il me semble. Ces derniers jours, ma fille aînée a été amenée à se réorienter vers des études, situation tout à fait essentielle et primordiale pour assurer son avenir et celui de son bébé. Pour ses deux demandes, elle a obtenu une réponse plutôt favorable, mais elle n’aura une confirmation définitive que dans deux à trois mois. Moi qui aurais tant eu besoin d’être tout de suite rassurée sur son avenir et son devenir ! Eh bien non : je dois attendre dans la confiance ! J’ai tout de suite pensé à la relation de confiance et d’abandon qui occupe en ce moment toute mon attitude envers Jésus. Je comprends que ce n’est pas de la rigolade : il faut vraiment Lui faire confiance, et tout le temps !

Lien vers le volume 1 : http://www.fcdj.org/upload/home_books/Book_PBM1_fr_web.pdf

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Béni soit l’Éternel Dieu qui fait des merveilles dans les cœurs de Ses enfants. Jésus nous aime tant, que Sa présence se confirme au jour le jour dans le cœur de ceux qui L’accueillent et ont donné leur Oui total au Seigneur. C’est le cas de notre sœur qui, ayant reçu le Volume 1 « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus », a vu sa vie complètement changée. Elle a abandonné la vie de concubinage qu’elle menait avec un homme marié. Ce livre, la prière, la pratique des Sacrements sont restés depuis lors ses pains quotidiens. Un jour de l’année passée, son fils cadet, marié, mais vivant loin de Dieu, a connu un accident grave qui l’a retenu dans le coma pendant 41 jours. Informée, elle s’est mise à la prière jour et nuit, invoquant le Seigneur en disant : « Parce que l’Amour T’aime, tu deviens l’Amour. »
Au grand étonnement des médecins désespérés, au 41e jour, l’enfant ouvrit les yeux et aujourd’hui, il a récupéré toutes ses facultés. La maman, pendant tout ce temps, a témoigné de sa foi en Jésus, le Médecin par excellence. L’enfant vit mieux et a accueilli le Christ dans sa vie. Cette maman demande maintenant au Seigneur que tous ses enfants donnent leur Oui à Jésus. De plus, une grande famille de Choisis de Jésus est en train de naître dans cette partie du pays. Une personne déléguée est venue dernièrement à Kinshasa rencontrer le prêtre pour la deuxième fois. Elle demande de tout cœur qu’on leur envoie les volumes, cassettes et autres revues sur la Fondation. Encore une fois, nous vous disons merci pour tout ce que vous êtes pour nous sur ce chemin vers la rencontre du Seigneur Jésus.

Clic ici pour prier la Prière du Oui

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

J’ai participé à votre retraite avec un tout petit groupe à Delémont (Suisse) au mois d’août. Depuis un certain temps, je demandais au Seigneur de me trouver un autre travail au lieu d’être engagée en Église. Je m’occupe surtout de la catéchèse des enfants. Vous m’avez confirmé que le Seigneur me veut à cette place. En effet, j’ai commencé au mois de septembre dernier ma nouvelle année pastorale, mais pour la première fois, c’était sans peur, avec paix et assurance.
La semaine passée, j’ai pris des petites cartes de pensées avec moi pour le catéchisme. Lors du temps de la prière, les enfants de 9 ans ont pris chacun une carte, ils ont pu la lire aux autres. À la fin du catéchisme, un enfant est venu chez moi et m’a dit : « Cette parole sur cette carte, elle est vraiment vivante ; ça fait plusieurs jours que je demande à Jésus si c’est vrai qu’Il est toujours avec moi et la carte m’a donné la réponse. » Voici un petit clin d’œil du Seigneur.

Pour vous procurer des Paquets de Pensées : http://www.fcdj.org/boutique/?category_uid=5

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Je tiens à vous remercier d’avoir eu le courage d’exprimer en toute franchise votre conception et votre philosophie de vie. Votre partage est maintenant semé dans mon cœur et il produira des fruits. Cela m’a déjà aidé. Par exemple, hier soir, je suis allé à Sherbrooke pour rencontrer mon petit dernier (25 ans) qui passe un moment difficile. Je voulais lui dire que je l’aimais et que je priais Dieu de lui donner la force d’accomplir Sa Volonté. Nous avons beaucoup discuté. À peine revenu chez moi, il m’a téléphoné pour me dire : « Papa, merci de t’être dérangé. Je t’aime beaucoup. »

http://www.fcdj.org/upload/home_books/Book_42IPS_fr_web.pdf

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Merci pour la « Pensée du Jour ». Elle est le premier remède pour aller mieux et le premier mail que je lis chaque matin. Je la partage avec d’autres personnes tous les jours.

Je voudrais vous demander de prier pour mes enfants qui vont mal, qui ont besoin de trouver et de connaître Dieu, qui ont besoin d’une formation professionnelle pour avoir un travail, et surtout, ils sont besoin de trouver la paix, la joie et l’amour de Dieu. Je vous remercie d’avance de demander à Jésus de leur montrer le chemin du bonheur.

Pour recevoir un message dans la foi : http://www.fcdj.org/recevoir-un-message

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

J’ai changé ma façon de prier après la retraite vécue avec Léandre Lachance en 2002. Maintenant, je remets à Dieu le Père toutes mes préoccupations ; Il les fait Siennes et m’aide dans la mesure de ma confiance en Lui.
Ma fille, qui est timide, avait de retard dans son travail et cela posait problème avec le gérant du magasin. Quand elle est rentrée à la maison, je lui ai dit de venir avec moi là où je prie. Lui ayant posé mon crucifix dans ses mains, je lui ai dit de le tenir bien fort et d’écouter ce que j’avais à lui dire. « On a tous l’Esprit Saint qui habite en nous, un ange gardien et maman Marie comme maman du ciel. On peut tout leur demander, mais il faut prier. Quand ton réveil sonnera le matin, mets les pieds en bas du lit et fais le Signe de croix. Demande à l’Esprit Saint de t’inspirer dans ce que tu ne comprends pas et lorsque tu n’arrives pas à t’exprimer à haute voix. Dis le « Notre Père », et même si, dans ta journée de travail, il n’y a pas d’amélioration, le soir, dis quand même merci à Dieu et le dimanche, va à la messe pour le remercier et le prier pour la semaine suivante. »
Le lendemain après-midi, le téléphone a sonné. C’était le gérant qui me disait : « Je n’y comprends rien !
Aujourd’hui, votre fille s’est exprimée à haute voix clairement et elle a rattrapé beaucoup de retard ! » Moi, je lui ai répondu que j’avais tout compris. En une semaine, elle avait rattrapé tout son retard, et huit mois plus tard, le gérant m’a dit : « Votre fille a tout compris, elle est toujours rayonnante et continuer de prier. »

Clic ici pour prier avec les Choisis de Jésus

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Merci pour la vidéo d’hommage de vos petits-enfants. Merci infiniment à chacun et à chacune pour vos partages en vérité. Quelle merveille ! Merci pour vos larmes communicatives. Je suis une grand-maman et j’ai beaucoup de joie à pleurer avec vous.
Chantons ensemble : « Parce que l’Amour m’aime, je deviens l’Amour. »

Visionner l’hommage à Élisabeth et Léandre Lachance par leurs petits-enfants : https://www.youtube.com/watch?v=Bae5nih20Mk

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Léandre partage :
Une dame d’Allemagne me dit être présente à l’une de mes conférences suite au Sacrement du pardon vécu à Medjugorje ! Après sa confession, le prêtre a ouvert le livre « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » et dans la foi, il lui a lu un passage. Elle ajoute : « Ça m’a tellement rejointe que j’ai pleuré. C’est depuis cet événement que je connais vos livres, et c’est ce qui fait que je suis ici. »
Une dame d’Autriche me dit vivre des moments de tristesse suite à sa séparation avec son mari. Sa petite fille de sept ans, qui s’entraînait à la lecture en parcourant les pensées extraites des volumes, lui dit : « Attends, maman, je vais te lire une Pensée des Choisis de Jésus et tu vas redevenir heureuse. »

Clic ici pour lire les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus »

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Inscrivez-vous à l’infolettre pour recevoir les dernières publications
Téléchargez
notre nouvelle
application
Application des Choisis de Jésus
Fermer le menu
×

Panier