Mon mari, mes enfants et moi étions engagés au sein de notre paroisse. Mon mari était organiste et nous servions la liturgie. Il y a quelques années, par une cabale, avec calomnies, mensonges, méchancetés, nous avons été, nous et notre chorale, interdits de chants. Notre souffrance fut terrible, car c’était un lieu de conversion non seulement pour les choristes et les paroissiens, mais aussi pour les fidèles qui venaient de loin. Je croyais être guérie de cette blessure, mais la rencontre d’une personne nous ayant fait du mal a tout fait resurgir. Une nuit, j’ai demandé à Dieu de m’aider à sortir de cette tristesse et le lendemain, il me fallait assurer le catéchisme dans la joie. J’ai ouvert le Volume 3 « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » et j’ai lu un message que Jésus a donné dans un cas similaire. Au matin, mes larmes étaient séchées, Jésus m’a consolée comme Il l’avait fait pour d’autres.

Clic ici pour recevoir un message dans la foi

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Je suis heureuse de cheminer en m’appliquant à vivre, jour après jour, la spiritualité du Oui que l’on retrouve dans les messages de « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Je rends grâce à Dieu pour toutes les transformations qu’Il a opérées en moi depuis trois ans, à travers les Oui que je Lui donne et redonne sans cesse. Cette spiritualité semble facile à appliquer, mais, en réalité, c’est difficile de lâcher prise et c’est déstabilisant. Cela ne se fait pas sans combat, il y a des chutes et des relèvements. J’expérimente combien le renoncement à ma volonté propre me libère peu à peu de l’esprit de pouvoir dans l’exercice de mes responsabilités dans la paroisse. Je découvre également que plus je donne mes Oui au Seigneur, plus j’avance sur le chemin du renoncement à moi-même et plus j’accepte ce qu’Il me donne à vivre, sans révolte, même dans les moments douloureux. Plus j’entre dans ce mouvement de confiance en Sa volonté, plus j’expérimente une paix et une joie intérieures. Ma relation avec le Seigneur et mon prochain se simplifie.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : http://www.fcdj.org/social-stream/

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Inscrivez-vous à l’infolettre pour recevoir les dernières publications
Téléchargez
notre nouvelle
application
Application des Choisis de Jésus
Fermer le menu
×

Panier