Je viens d’assister à une conférence d’un homme qui a expliqué avoir vécu sa première rencontre avec Jésus après avoir entendu Léandre à Salzburg. Pendant la lecture du premier tome « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus », Jésus venait lui montrer le Père. Après la conférence, nous avons discuté et il a ajouté que c’étaient les livres les plus importants après la Bible. De mon côté, je passe de nouveau beaucoup de temps au téléphone pour conseiller les gens en détresse en les instruisant à partir des livres et en les leur recommandant. On devrait peut-être recommencer des retraites en Autriche par retransmission ? Si c’est la volonté du Seigneur !

Clic ici pour visionner une retraite donnée par Léandre Lachance

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Un grand merci à Dieu pour le bienfait, chaque jour, de Ses messages. J’ai accueilli Léandre à plusieurs reprises pour des conférences et des retraites en France, et je peux vous affirmer qu’actuellement, les grâces continuent de couler. Merci, mon Dieu, pour Ta parole toujours agissante en plénitude dans nos cœurs.

Pour lire la « Pensée du Jour » : http://www.fcdj.org/pensee_du_jour/lire_la_pensee_du_jour_1

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

J’ai changé ma façon de prier après la retraite vécue avec Léandre Lachance en 2002. Maintenant, je remets à Dieu le Père toutes mes préoccupations ; Il les fait Siennes et m’aide dans la mesure de ma confiance en Lui.
Ma fille, qui est timide, avait de retard dans son travail et cela posait problème avec le gérant du magasin. Quand elle est rentrée à la maison, je lui ai dit de venir avec moi là où je prie. Lui ayant posé mon crucifix dans ses mains, je lui ai dit de le tenir bien fort et d’écouter ce que j’avais à lui dire. « On a tous l’Esprit Saint qui habite en nous, un ange gardien et maman Marie comme maman du ciel. On peut tout leur demander, mais il faut prier. Quand ton réveil sonnera le matin, mets les pieds en bas du lit et fais le Signe de croix. Demande à l’Esprit Saint de t’inspirer dans ce que tu ne comprends pas et lorsque tu n’arrives pas à t’exprimer à haute voix. Dis le « Notre Père », et même si, dans ta journée de travail, il n’y a pas d’amélioration, le soir, dis quand même merci à Dieu et le dimanche, va à la messe pour le remercier et le prier pour la semaine suivante. »
Le lendemain après-midi, le téléphone a sonné. C’était le gérant qui me disait : « Je n’y comprends rien !
Aujourd’hui, votre fille s’est exprimée à haute voix clairement et elle a rattrapé beaucoup de retard ! » Moi, je lui ai répondu que j’avais tout compris. En une semaine, elle avait rattrapé tout son retard, et huit mois plus tard, le gérant m’a dit : « Votre fille a tout compris, elle est toujours rayonnante et continuer de prier. »

Clic ici pour prier avec les Choisis de Jésus

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Merci et gloire à Dieu pour votre fidélité à transmettre la « Pensée du Jour » !

Ce serait trop compliqué pour moi ce soir de vous présenter une situation à laquelle je suis liée depuis janvier 1988, mais elles sont trois filles, nées d’un papa mauricien et d’une maman éthiopienne séparés depuis quatre ans. Elles m’ont toujours appelée « mamie ». Quand j’ai connu la maman, qui n’avait que 16 ans, j’étais responsable de l’accueil d’urgence du Secours Catholique à Évry-ville-nouvelle en pleine construction.
Les parents étant l’un et l’autre de grands blessés de la vie, les filles n’ont guère reçu d’éducation, et celle du milieu, E., 17 ans, a été séduite par un camp avec les Béatitudes à Nouan-le-Fuzelier l’an dernier. Elle a décidé d’y retourner cette année en y ajoutant le pré-camp, mais elle se trouve maintenant bien isolée. Cependant, elle apprécie fort la « Pensée du Jour » que je lui ai transmise une fois ou l’autre et me dit : « Je la lis dans le bus en allant en cours. »
Parce que j’ai plus de 70 ans et plus assez de régularité, je vous serais reconnaissante de l’ajouter à votre liste d’envoi. D’avance, je vous en remercie de tout cœur.

Lien pour recevoir un message, dans la foi : http://www.fcdj.org/pensee_cliquable

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Voici un petit compte-rendu de notre week-end de retraite.
Nous étions 25 présents, dont trois adolescents de 16 et 17 ans. Ceux qui revenaient pour la deuxième ou troisième fois sont surpris par la richesse de l’enseignement et certains contenus qui les touchent plus que la fois dernière.
Pendant le déroulement de la retraite, quatre dames sont venues me voir pour une écoute et obtenir des conseils. De grandes souffrances les habitent et pour certaines depuis plusieurs dizaines d’années. L’acceptation de la souffrance et le plongeon dans la barque sont les deux actions difficiles à réaliser et j’ai compris, à la fin de la retraite, qu’elles avaient réussi à faire le pas !
Un homme, qui est revenu pour la seconde fois, s’est confessé et m’a demandé s’il était normal qu’il ait envie de pleurer à la messe, après la confession et à d’autres moments, tant il sent son cœur rempli par l’Amour que le Père y déverse.
Comme dans chaque retraite, des personnes m’ont dit qu’elles ne s’étaient pas confessées depuis 15 ans ou davantage et m’ont remercié de leur avoir donné cette opportunité. Elles redécouvrent ce Sacrement. Je suis surpris en voyant leur visage après la confession : leurs yeux pétillaient et leurs traits marqués par la vie étaient détendus ; on sentait la joie qui les habitait. Béni soit le Seigneur !
Encore un grand merci d’avoir mis tous vos enseignements sur DVD. Ils continuent de réjouir ceux et celles qui les écoutent et les regardent.

Clic ici pour visionner une retraite donnée par Léandre Lachance

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Je bénis le Seigneur et me réjouis grandement pour toutes les merveilles qui font suite à cette retraite ! Ce grand succès ne me surprend pas tellement, car plus on approfondit la spiritualité du Oui, plus on avance avec une grande assurance sur la voie de l’Amour. Nous découvrons de plus en plus combien est immense l’Amour de notre Père du Ciel. Ces résultats m’encouragent à refaire l’expérience dans notre belle province qui en a tellement besoin.
Justement aujourd’hui, une dame qui a participé à la dernière retraite m’a téléphoné, car elle voulait prendre contact avec le père M.G.; elle m’a confié qu’avant la retraite, elle ne se confessait plus et n’en voyait aucune nécessité. Elle a finalement redécouvert ce beau et grand sacrement. Elle en était très heureuse et elle voulait continuer sa confession… C’est beau, n’est-ce pas !
Que le Ciel tout entier vous accompagne dans cette grande mission pour laquelle le Père vous a choisis afin de réaliser son grand plan d’Amour pour toute l’humanité.

Pour connaître les dates des prochaines retraites et conférences : http://www.fcdj.org/conferences/conferences

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

J’ai participé à une retraite où je me suis procuré le premier volume « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». J’ai maintenant 85 ans et j’ai été attiré par ce livre parce que j’étais dans les affaires et très absorbé par elles, tout comme l’auteur qui a écrit tous ces messages sous inspiration du Seigneur. Lorsque je travaillais, je faisais quelques petites prières d’abandon.
À la lecture de ces trois volumes, je me rends compte que les questions posées à Jésus sont les mêmes que celle que je me pose. Les effets produits par ces écrits sont humainement inimaginables. Ces volumes sont devenus mes livres de chevet et tous les jours je lis trois à quatre pages, c’est un besoin impérieux dont je ne puis me passer. Je reconnais que Jésus m’a transformé, bien qu’il me reste beaucoup à faire pour ce qui est de la transparence de l’Amour. Il m’a libéré, si bien que mon désir est de L’aimer toujours plus et d’aimer mon prochain.

Découvrez la biographie de Léandre Lachance : http://www.fcdj.org/upload/home_books/Biographie_Leandre_Lachance_BH_Imprime-01.pdf  

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Merci pour cette Pensée quotidienne qui me soutient et me conduit. Cet été, je ne peux partir en retraite, alors je la ferai avec les retraites enregistrées qui se trouvent sur votre site Internet.
Merci à notre Seigneur de rejoindre des milliers de personnes par cette « Pensée du Jour » au cœur de nos vies.

Lien vers les retraites enregistrées : http://www.fcdj.org/videotheque/videos_integrales

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Merci infiniment de prendre le temps de prier pour moi, car vous êtes sûrement très sollicité ! C’était une très grande joie de vous rencontrer. La foi est un lien si fort ! Merci aussi pour le message numéro 174.
Depuis, j’ai pu écouter toutes les conférences sur DVD (retraite à l’Horeb). Le lien étroit des messages avec la petite voie de sainte Thérèse de Lisieux dont vous parlez m’avait déjà marquée à la lecture du Volume 1 « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ».
Votre expérience familiale avec une de vos filles m’a redonné du courage ! Je médite en ce moment le deuxième volume du même titre. Quelle grâce extraordinaire que d’être spectateur de l’Action divine !

Lien vers les retraites en DVD : http://www.fcdj.org/videotheque/videos_integrales

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Cher Léandre, nous te remercions vivement, au nom de l’ensemble des retraitants, pour la retraite donnée à La Neylière. Merci, car nous avons un peu mieux compris les Oui à donner. En rentrant à la maison, j’ai reçu deux courriels de ma sœur qui se disait disposée à discuter d’une affaire qui était bloquée depuis cinq ou six ans !
Merci Seigneur pour Ton amour !

Clic ici pour prier la Prière du Oui

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Inscrivez-vous à l’infolettre pour recevoir les dernières publications
Téléchargez
notre nouvelle
application
Application des Choisis de Jésus
Fermer le menu
×

Panier