facebook live
Tous les jours
12 h 30 hne
Votre dose d'amour
quotidienne!
logo agir de dieu retina
13 février 2021

J’ai tellement appris et bénéficié de vos livres qu’il serait ingrat de rester dans le silence. Ma grande leçon de vie a été d’apprendre à « accepter » : m’accepter, accepter les autres, accepter les circonstances de la vie. Jusque-là, je ne l’avais pas compris. Dans ma vie, je me suis rebellée contre mes parents qui étaient en perpétuel conflit, contre la mère en moi en refusant d’avoir des enfants, contre mes supérieurs dont je ne supportais pas les jeux d’autorité. Séparée de mon mari, épuisée, je désirais prendre un autre envol. J’ai rencontré une âme sœur qui m’a rejetée, et cela m’a fait tellement mal que j’ai vécu ces dernières années dans une sorte de dépression sans savoir comment m’extraire des profondeurs de la tristesse. Enfin, j’ai rejeté l’Église et j’ai cherché Dieu et la Vérité ailleurs, dans des lectures, le bouddhisme, certaines voies spirituelles Nouvel Âge, etc.
J’ai fait beaucoup de mal, aux autres et à moi-même, en me rebellant. Tout a évolué dans ma vie sur une pente descendante. Après Noël, cependant, je suis retournée me confesser, écouter la Parole de Dieu et recevoir la communion. J’avais demandé à Marie de me conduire à la Vérité, et elle m’a d’abord conduite à lire les messages de Medjugorje, puis au confessionnal. Ensuite, j’ai ouvert le Volume 1 « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus », qu’une cousine m’avait offert il y a quelques mois. J’ai aussi découvert les autres volumes sur votre site Internet. Chaque jour, je lis et relis ces lignes. Chaque jour, je sens que Jésus me fait comprendre pourquoi j’ai souffert, et M’aide à accepter d’être purifiée. Chaque jour, je me sens mieux. Une grande blessure d’enfance a été guérie en deux jours ! La douleur du rejet de mon âme sœur et l’incompréhension qu’elle suscite sont aussi en voie de guérison.
Cela fait longtemps que, dans mon cœur, je donne tout ce que j’ai à Dieu, mais je le faisais sans donner les Oui nécessaires. Maintenant, grâce aux enseignements tirés de vos livres, j’ai compris que Dieu ne peut pas transformer ce que nous Lui donnons si nous ne nous acceptons pas nous-mêmes, que nous n’acceptons pas tout ce qui vient de positif et de négatif, et que nous n’acceptons pas Son Église et Ses sacrements.
Le plus difficile est d’accepter de se faire tout petit et d’accepter l’imperfection. Je demande à Jésus de continuer à me montrer le chemin de l’humilité et de l’abnégation. Je L’aime de tout mon cœur et de toute mon âme, et je veux faire Sa volonté.
Je vous remercie de tout ce que vos livres ont apporté dans mon cœur.

Clic ici pour vous procurer les livres « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Je suis religieuse et j’œuvrais au sein d’une paroisse où j’ai vécu une blessure d’Église qui m’a amenée à quitter mon poste d’agente de pastorale, à la suite de pressions inhumaines. Au moment où je vivais cet évènement douloureux, une de mes sœurs recevait en cadeau, par l’entremise d’un membre d’une communauté nouvelle, le premier volume « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Ce cadeau du Ciel arrivait juste au moment où j’avais grand besoin du réconfort de Dieu. Ce fut la bouée de sauvetage qui m’a guidée et préservée du naufrage qui me guettait.
Actuellement, j’ai en main les trois volumes que j’ai lus et relus et que je relis ! À travers ces livres, le Seigneur me fait expérimenter Sa proximité, Sa paix, Sa tendresse et Son amour. Que de guérisons du cœur Il opère en moi ! À travers ces volumes, le Seigneur se fait mon Pasteur de façon privilégiée. Je Le sais près de moi et avec moi. Sa présence est aussi concrète que s’Il était là physiquement.
En Marie, je veux rendre grâce au Seigneur, Le remercier, Le bénir de se faire si proche à travers les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Merci pour la transformation du cœur qu’Il opère en moi et en d’autres personnes dont je suis témoin.

Clic ici pour recevoir un message dans la foi

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Retour sur une retraite paroissiale vécue avec la spiritualité des Choisis de Jésus à l’île Maurice :

La retraite s’est bien passée ! Comme à l’accoutumée, tous les retraitants sont repartis enivrés d’Amour. J’aimerais toutefois revenir sur une personne en particulier, pour qui j’avais ressenti le besoin de l’inviter à cette retraite. Il a passé sept ans au séminaire avant d’abandonner, parce qu’il était le souffre-douleur de ses camarades. Cette expérience l’a plus ou moins éloigné de l’Église et il a vécu jusqu’à ce moment une souffrance énorme. D’un autre côté, il s’est beaucoup consacré aux activités sociales, en particulier pour les plus nécessiteux.
Tout au long de la retraite, il posait beaucoup de questions… À la fin de la retraite, il a témoigné en quelques mots combien les paroles de Léandre l’ont touché et combien l’Amour de Dieu l’a renversé. C’est rempli d’émotions qu’il nous a parlé. Gloire à Dieu !
Une dame nous disait qu’elle avait chez elle, depuis 2007, le premier volume et qu’elle ne l’avait jamais lu. Elle s’est sentie toute honteuse… et elle a décidé de s’y engager.
Une autre dame est venue pour la seconde fois et a tout autant apprécié que la première fois. Elle a partagé un témoignage dans le cadre de sa vie professionnelle qui en a touché plus d’un.

Clic ici pour lire les volumes.

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

J’ai assisté à une conférence donnée par l’auteur des volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Je l’ai écouté avec beaucoup d’émotion et j’ai retrouvé la foi que j’avais perdue il y a quelques années. J’avais quitté l’Église et je m’étais tournée vers divers mouvements, y compris la franc-maçonnerie… Un an après ce jour-là, un homme qui était là aussi, derrière moi, et qui priait le « Notre Père » à voix très forte est devenu mon associé dans la vie professionnelle. Il m’a fait confiance contre toute attente, sans me connaître davantage, parce qu’il m’avait vue là.

Clic ici pour visionner une retraite donnée Léandre Lachance

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
logo agir de dieu retina
13 septembre 2019

Une personne écrit à Léandre :

Aujourd’hui est un jour très particulier pour moi, car il y a justement un an, j’ai eu une rencontre très importante qui était d’une certaine façon liée à vous. C’est pourquoi, je voudrais vous partager ma reconnaissance pour ce qui s’est passé. L’année dernière, le 24 août, vous étiez en Lettonie et vous avez animé une retraite dans notre paroisse. Je ne le savais pas et je n’avais pas prévu y participer. La Providence divine en avait décidé autrement. J’étais en train de longer le bord de l’étang de Mara, lorsque j’ai rencontré « par hasard » des personnes connues qui allaient à la retraite. Elles m’ont invitée à venir avec elles. J’ai pensé : « D’accord, j’y vais pour écouter un peu. » C’est ainsi que je suis venue à cette retraite sans me douter qu’elle serait si providentielle pour moi et des grâces qui m’y étaient préparées. Tout s’est déroulé comme d’habitude – la louange, puis l’enseignement, la joie et le sentiment d’unité. Votre témoignage m’a interpellée et a réchauffé mon cœur, surtout le fait que le Seigneur vous appelle « mon petit » et la manière dont Il exprime Son amour par des paroles comme « Je t’aime tendrement, follement ! » Jamais avant, je n’avais entendu une chose pareille – qu’on puisse être dans une telle intimité avec Dieu, bien que j’aie senti dans mon cœur cet Amour très tendre et en même temps follement passionné. Ce qui me faisait peur et me rendait confuse, car je pensais qu’il y avait peut-être quelque chose qui n’était pas bien en moi. J’étais trop timide pour en parler, car à mon avis, les relations avec Dieu devaient être distantes. Donc, comme dans une sorte d’étonnement, j’ai continué à participer à la retraite, jusqu’à la situation (je ne me souviens plus de ce qui se passait à ce moment-là) où, en regardant Jésus dans le tableau de l’autel, j’ai commencé à recevoir un tel fleuve d’Amour qui m’a séparée de ce qui se passait autour de moi. J’ai ressenti que j’étais en train de fondre comme un morceau de beurre jaune dans le Soleil de l’Amour de Dieu. Je me sentais très bien, mais tout à coup, dans ce morceau de beurre, j’ai remarqué qu’il y avait des taches noires, comme du marc de thé, qui pendant la fonte sont apparues et devenues plus évidentes. Je n’ai pas aimé cela et j’ai compris que le Seigneur me montrait ainsi que c’étaient mes péchés encore non confessés. Ces contrastes étaient si frappants ! Le sentiment d’un bonheur infini en fondant dans le Soleil de l’Amour de Dieu et la conscience de mon état de pécheresse…
J’ai décidé de me confesser tout de suite, mais comment ? Il n’y avait que des prêtres catholiques dont je n’osais pas m’approcher, car à cette époque-là j’appartenais encore à l’Église Luthérienne. Comme « par hasard », j’ai aperçu le prêtre qui, un jour, était venu à une réunion à l’école supérieure luthérienne où je faisais mes études. Au moins, je savais son nom et je connaissais certaines personnes qu’il connaissait lui aussi, et auxquelles j’aurais pu me référer si c’était nécessaire. Cela m’a encouragée à aller vers lui avec mon besoin de me confesser. Le prêtre a dit qu’il pouvait m’écouter et prier pour moi. Cela m’a suffi, car je savais que je disais mes péchés à Dieu Lui-même ; et bien que, étant luthérienne, je n’aie pas pu recevoir l’absolution, je croyais que Dieu m’avait exaucée. Après avoir épanché mon cœur devant Dieu, je suis retournée dans la salle pour continuer à participer à la retraite où l’Amour de Dieu m’attendait déjà avec une phrase qui a été pour moi déterminante. Je L’ai entendu me dire : « Chère petite fille, il te suffit de manger des miettes, viens t’asseoir à table ! » C’était si clair, que j’ai compris à l’instant que j’étais appelée à m’associer à l’Église : la porte était ouverte ! Moi seule, je devais décider d’entrer par elle ou pas.
La suite s’est déroulée comme dans un film accéléré. J’ai retrouvé le prêtre, maintenant pour « parler affaires ». Malheureusement, je ne me souviens de rien de ce dont on a parlé, tant j’étais bouleversée. Probablement que je lui ai parlé de mon expérience de foi. Je me rappelle une phrase : le prêtre m’ayant demandé si je savais comment se passait la conversion à une autre confession, j’ai répondu « non ». À la fin de cet entretien, nous nous étions déjà mis d’accord par rapport à la date : le 8 septembre, l’anniversaire de la Maman de Dieu. C’est ce jour-là que j’ai dit mon Oui dans l’Église catholique.
Je suis très heureuse et reconnaissante. Grâce à cet événement, j’ai trouvé ma maison spirituelle, l’appartenance à la paroisse et la possibilité d’être dans l’unité de la table de l’Église, avec la Communion. Cette année a été la plus heureuse dans ma vie, car j’ai reçu tant d’Amour que je ne me souviens même plus comment a été l’hiver : pour moi, c’était un printemps permanent qui m’a réjouie avec l’odeur de ses fleurs épanouissantes.
C’est ainsi que vous, Léandre, sans vous en rendre compte, vous êtes devenu quelqu’un qui m’est cher et que je porte dans mon cœur avec reconnaissance et prière.

Clic ici pour visionner une retraite donnée par Léandre Lachance

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Je suis très ravi de visiter votre site Internet et surtout de comprendre ce que fait la Fondation des Choisis de Jésus.
Merci pour le message 108, qui est très réconfortant et encourageant pour les laïcs au service de notre mère l’Église. Les catéchistes de ma paroisse étaient très heureux de partager ce message avec moi hier, lors de notre rencontre mensuelle autour de notre curé.

Clic ici pour découvrir le site Internet des Choisis de Jésus

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Moi qui aime Dieu, je viens de découvrir une personne que Dieu a choisie pour communiquer le vrai message d’amour à transmettre à toute la terre. Je vous invite à ne pas tarder et à consulter ce que Jésus lui communique, car Il le communique pour nous tous. C’est tellement merveilleux le bonheur que ça m’apporte ! C’est le complément à tout ce que j’ai appris jusqu’à présent.
Il a un site web et tous les messages qu’il reçoit de Jésus y sont disponibles gratuitement. Il a publié les messages en trois volumes intitulés « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ».
Deux merveilleux CD de chants pour accompagner ces messages ont aussi été produits. Il faut absolument connaître ces messages de Jésus. Ils sont pour nous, l’Église d’aujourd’hui, pour que nous fassions la mission que Dieu attend de nous : devenir des êtres d’Amour, aimer les autres, propager Son Amour. Nous nous devons d’aller à l’école de l’Amour où Dieu nous attend, le Cœur plein d’Amour, pour nous et pour toutes les personnes de la terre.
S’il vous plaît, n’hésitez pas… Vous jugerez ensuite par vous-mêmes. Jésus nous aime et souhaite que tout le monde réponde à Son invitation. Il a tant de bonheur à nous donner !

Découvrir notre site web : http://www.fcdj.org/

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

J’ai participé à votre retraite avec un tout petit groupe à Delémont (Suisse) au mois d’août. Depuis un certain temps, je demandais au Seigneur de me trouver un autre travail au lieu d’être engagée en Église. Je m’occupe surtout de la catéchèse des enfants. Vous m’avez confirmé que le Seigneur me veut à cette place. En effet, j’ai commencé au mois de septembre dernier ma nouvelle année pastorale, mais pour la première fois, c’était sans peur, avec paix et assurance.
La semaine passée, j’ai pris des petites cartes de pensées avec moi pour le catéchisme. Lors du temps de la prière, les enfants de 9 ans ont pris chacun une carte, ils ont pu la lire aux autres. À la fin du catéchisme, un enfant est venu chez moi et m’a dit : « Cette parole sur cette carte, elle est vraiment vivante ; ça fait plusieurs jours que je demande à Jésus si c’est vrai qu’Il est toujours avec moi et la carte m’a donné la réponse. » Voici un petit clin d’œil du Seigneur.

Pour vous procurer des Paquets de Pensées : http://www.fcdj.org/boutique/?category_uid=5

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
logo agir de dieu retina
20 novembre 2018

Une personne écrit à Léandre :
Je suis rwandais et je vis en France. Je demande une prière intense pour que je voie clair dans mes situations compliquées spirituellement […]

Réponse de Léandre Lachance :
Ce qui aide à voir clair dans toutes les situations de notre vie, ce sont les points suivants :
1- Donner notre oui à Dieu. (Voir le message 86 du premier volume)
2- Vivre en conformité avec Sa Parole et l’enseignement de notre Église
3- Remettre notre passé à la Miséricorde de Dieu par le Sacrement du Pardon
4- Pardonner à soi-même et aux autres
5- Prier Maman Marie et les saints Anges
6- Tout remettre entre Ses mains
7- Lui rendre grâce à l’avance pour ce qu’Il va accomplir.
Dans la foi, j’ouvre pour vous le premier volume « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » et à ma grande surprise, j’obtiens le message 86, ce qui concorde avec le premier point.

Cette personne répond :
[…] J’ai été agréablement surpris par le message no 86. Il est vraiment la réponse dont j’avais besoin. Infiniment merci pour votre message !

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

J’ai participé à une retraite de « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». J’ai beaucoup reçu au cours de cette session. J’ai retenu trois messages : vivre le moment présent, dire Oui et demander pardon.
Au cours de la rencontre, il a été dit : « Aimez votre Église ! » Il m’a semblé que le Seigneur me demandait de faire une démarche de pardon envers les prêtres. J’ai fait cette démarche avec l’aide de Dieu. J’ai ressenti une grande paix et une grande joie dans mon cœur. Suite à ma démarche et à travers ma petitesse, Jésus a touché le cœur de certaines personnes qui ont commencé à prier pour les prêtres.

Lien vers d’autres témoignages : http://www.fcdj.org/temoignages

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Inscrivez-vous à l’infolettre pour recevoir la Pensée du Jour

Téléchargez
notre nouvelle
application
Application des Choisis de Jésus
×

Panier

FCDJ Pensées du jour

Pensée du jour

16 octobre 2018
: J’ai participé à une retraite de « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». J’ai beaucoup reçu au cours de cette session. J’ai retenu trois messages : vivre le moment présent, dire Oui et demander pardon.
Au cours de la rencontre, il a été dit : « Aimez votre Église ! » Il m’a semblé que le Seigneur me demandait de faire une démarche de pardon envers les prêtres. J’ai fait cette démarche avec l’aide de Dieu. J’ai ressenti une grande paix et une grande joie dans mon cœur. Suite à ma démarche et à travers ma petitesse, Jésus a touché le cœur de certaines personnes qui ont commencé à prier pour les prêtres.

Lien vers d'autres témoignages : http://www.fcdj.org/temoignages

Votre dose d'amour quotidienne!

Pendant ce confinement, il est normal de se poser plusieurs questions. Les Choisis de Jésus sont là pour vous accompagner dans cette période, tous les jours, lors de Facebook Live. Joignez-vous à nous pour entendre des prières et des témoignages provenant des livres «Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus.». Ce rassemblement virtuel saura assurément alimenter vos réflexions et vous aidez à trouver réponses à vos questions!
Soyez des nôtres, tous les jours, à 13 h 30 HAE