Cela fait maintenant un peu plus de quatre ans que j’ai appris que le Seigneur m’avait choisie. Il ne cesse de me faire avancer sur Ses Chemins depuis. Je vis effectivement dans cette sensation d’être comblée qui me donne la joie et me mène à la jubilation. Mais, lorsque mon chemin croise un frère ou une sœur de sang ou en Christ, qui est dans le désarroi, je pleure avec cette personne. Hier encore, j’ai croisé ma sœur qui se dit athée, alors qu’elle a été baptisée. Elle m’a parlé de ses fils en désespérance, sans foi ni d’autre dieu qu’eux-mêmes, qui lui reprochent en permanence de n’avoir pas reçu d’elle l’essentiel.
Moi, je vois bien que l’essentiel dont ils parlent, c’est l’Amour de Dieu. Ils n’ont pas manqué d’amour de la part de leurs parents ni de quoi que ce soit d’humainement fondamental. Je lui ai dit de faire bénir sa famille, mais comme elle le dit, cela n’a pas de sens pour elle. J’ai ressenti son immense chagrin qu’elle n’arrivait pas à dire et depuis, je ne cesse de pleurer lorsque je les présente au Père. Pourtant, ces larmes ne m’empêchent pas d’entrer dans la joie et la jubilation.

Pour recevoir un message dans la foi : http://www.fcdj.org/recevoir-un-message

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Inscrivez-vous à l’infolettre pour recevoir les dernières publications
Téléchargez
notre nouvelle
application
Application des Choisis de Jésus
Fermer le menu
×

Panier