Je voudrais vous dire un grand merci pour avoir donné votre Oui au Seigneur, car, grâce à vous, des milliers de Oui ont été donnés de par le monde, dont le mien.
Ayant la foi et étant pratiquant, j’étais toujours à la recherche de ce quelque chose qui me bloquait, me faisait douter depuis mon enfance. Je vivais dans la peur, toujours angoissé et très négatif sur tout. Bref, je me détestais et je me demandais comment aimer mon prochain comme moi-même, si je ne m’aimais pas. Malgré ces souffrances pendant tant d’années, grâce au Seigneur, je suis là aujourd’hui, toujours entouré de mes enfants et mes petits-enfants.
Il y a près d’un mois, lors d’une rencontre avec une connaissance, nous avons parlé de nos petites souffrances et c’est là qu’elle me suggère de suivre une retraite qu’elle a elle-même suivie l’année passée. Elle m’a donné l’adresse du site de la Fondation des Choisis de Jésus.
Le jour même, je me suis empressé de me connecter sur votre site. Je suis touché par vos conférences, je me mets à lire le premier volume « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » et je suis déjà transformé. Je vois l’agir de notre Seigneur et pour confirmer tout cela, j’ai la chance avec mon épouse, d’être inscrit pour la retraite de ce week-end sur la spiritualité des Choisis de Jésus.
Ce sont des moments très intenses de paix, de joie et de libération. Je me sens libéré, envahi de la joie de me sentir aimé de notre Père. J’ai l’impression de vivre une nouvelle vie. Merci Seigneur.

Clic ici pour vous informer sur les prochaines retraites

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Nous vivons un désarroi depuis que notre fils ordonné prêtre a quitté le ministère et fondé une famille. Cependant, il me tient à cœur de témoigner que j’ai reçu et médité les enseignements de Jésus avec émerveillement, comme s’ils étaient écrits et transmis exprès pour moi. Ils m’ont en effet préparée à faire face par amour, avec l’Amour et pour l’Amour, à ce temps de déstabilisation, ainsi qu’à accueillir cette épreuve pour aimer notre enfant et sa famille dans cet immense amour de notre Dieu.
Merci à Jésus miséricordieux pour les livres « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Ils représentent pour moi un guide incomparable du savoir-vivre dans la foi, avec les invitations suivantes : déposer les souffrances dans Son Cœur, ne rien demander d’autre que l’Amour, changer les habitudes de voir, s’abandonner, donner son Oui, reconnaître sa petitesse…
Je vis chaque parole des deux volumes comme unique et essentielle. Jamais je n’ai autant étudié et médité un livre ! Ma confiance en la Providence du Cœur de Jésus est sans mesure, car je sais qu’Il pourvoira à tout ce qui me dépasse.

Clic ici pour lire les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus »

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Cette « Pensée du Jour » est la réponse qu’il me fallait pour comprendre mes souffrances actuelles. Tous les jours, les Pensées sont un baume pour mon âme, qu’elles soient sur mon écran ou bien que l’Esprit Saint me les donne dans les livres. Merci aussi pour toutes les conférences et ces merveilleux moments passés dans les tournées ; j’en rends grâce à Dieu !

Pour lire la « Pensée du Jour » : http://www.fcdj.org/pensee_du_jour/lire_la_pensee_du_jour_1

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

J’ai eu le bonheur d’acheter le premier livre « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Je l’ai lu et j’ai recopié des extraits dans un cahier. Cela m’a beaucoup aidée, car à ce moment-là, je vivais des jours plus douloureux. Ma sœur et ses filles étaient gravement malades. J’ai compris que plus notre souffrance est grande, plus Jésus est près de nous et nous demande : « M’aimes-tu jusque-là, avec tout ce que tu vis en ce moment ? » Ce à quoi je réponds : « Oui, Seigneur, je t’aime. » J’ai vu aussi l’agir du Seigneur dans le fait qu’Il a épargné celle qui devait subir une amputation, elle en a été préservée. Entre temps, j’ai commencé à lire le deuxième livre qui porte beaucoup sur les C.A.P. (Communautés d’Amour et de Partage). Je désire, avec quelques personnes, en créer une, en souhaitant que nous en soyons dignes.

Clic ici pour en savoir plus sur les C.A.P.

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Hier, il m’est arrivé une désagréable aventure qui aurait pu me démoraliser gravement : j’ai perdu, bêtement, le manuscrit que je suis en train d’écrire, important, où Jésus a une grande place. J’ai failli craquer en pensant au travail colossal que cela allait me demander, même si j’en ai une bonne partie sur papier.
Juste au moment de ce fait, l’appel d’une jeune fille dont la maman – une amie intime – vient de mourir, m’a permis de sortir de moi, de relativiser les choses. Ensuite, hier soir, j’ai prié le Seigneur de m’aider. Et ce matin, merci beaucoup ! La lecture de votre message du jour me remet dans le Seigneur, me permet de croire que ce signe a un sens, que tout vient de Lui, qu’Il ne m’abandonne pas et me gardera toujours. C’est justement ce message que je veux laisser dans mon futur livre : comment, à travers les quatre deuils successifs vécus dans mon enfance et mon adolescence, Jésus m’a sauvée, au-delà des souffrances extrêmes et du chagrin, en se servant aussi d’une main humaine par la thérapie.

Clic ici pour lire la « Pensée du Jour »

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Merci de ces « Pensées du Jour » qui sont un vrai trésor. Elles me guident et correspondent à ce que je vis.
Dernièrement, ma petite-fille C.M. est mort-née dans le ventre de ma fille, sans problème apparent et à terme. C’est une grande souffrance, mais le Seigneur m’a consolée et il m’a donné sa paix. Le Oui redonné m’a beaucoup portée, ainsi que les « Pensées du Jour » précédentes et suivantes, sans oublier la prière de mes amis chrétiens. Merci de prier pour les parents qui souffrent beaucoup. Par contre, le Seigneur m’a déjà montré que C.M. nous guidait vers Lui.

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Je suis au service du Seigneur depuis 8 ans déjà ; comme vous le dites bien, il suffit de goûter l’amour pour être heureux. Moi, je l’ai goûté et c’est délicieux !
J’ai souffert pendant 25 ans d’une maladie complexe et mes parents n’avaient pas les moyens pour prendre soin de moi. J’ai parcouru beaucoup d’hôpitaux, mais en vain. C’est le Christ qui m’a guéri, miraculeusement, par une opération sans cicatrice et qui n’a rien coûté. Béni soit le nom de Jésus-Christ ! Rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu.

Clic ici nous suivre sur les réseaux sociaux

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Quand j’ouvre ma boîte e-mail où la « Pensée du Jour » m’attend, ce qui me vient à l’esprit en premier lieu, c’est que l’on est très nombreux à lire ce message de Jésus le même jour. Cela est très réconfortant de faire partie de la grande famille des enfants de Dieu.
Ces Pensées témoignent aussi des vagues de paix ou de tempête qui parcourent notre belle planète bleue et touchent en même temps des milliers de personnes. On sent bien les moments de paix et de joie et aussi les moments de désert spirituel. Elles nous aident dans la louange et les prières de demande.
Aussi, je suis toujours étonnée de la justesse du message par rapport à ce que je vis au moment même. Mieux encore, ces derniers temps, la plupart des messages faisaient allusion à nos manques et nos souffrances rencontrés sur notre route et qui sont nécessaires à notre purification. J’ai entendu ces messages, alors que tout allait à peu près bien dans ma vie, comme un appel à renforcer mon intimité et ma confiance en Jésus et à rester éveillée, car effectivement les difficultés sont arrivées. Je n’ai donc pas été prise au dépourvu et j’ai pu déposer tout cela au pied de la croix.
Je sais que Jésus m’accompagne à chaque instant de ma vie et va me conduire toujours plus profondément dans l’Amour. Cela ressemble étrangement aux douleurs de l’enfantement, mais après, quelle jubilation !

Clic ici pour découvrir la « Pensée cliquable »

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Je me suis procuré les livres « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Je les ai parcourus en étant parfois dans la jubilation de voir comment Jésus peut nous parler aujourd’hui avec un langage plein d’amour et avec une simplicité déconcertante.
Je suis une personne souffrante dans mon âme et dans mon corps. Je suis atteinte de fibromyalgie et je vis avec ma mère âgée de 80 ans avec qui la relation a été difficile jusque récemment. J’ai beaucoup souffert et je ne comprenais pas toujours le pourquoi d’une telle souffrance qui me broyait jusqu’à la moelle des os. J’offrais tout au Père, mais il me semblait que ce n’était pas assez bien offert. Je crois en Jésus, je ressens Sa présence, je L’aime, mais je me sens si peu avancée dans le « devenir l’Amour ». Il m’est difficile de faire des détachements et de donner tous mes Oui au Seigneur. Il a tant à transformer en moi. J’ai de la difficulté à m’intérioriser et à m’abandonner totalement à Lui, mais je peux ressentir Sa présence et je perçois des changements dans ma vie.
Ma mère a été transformée par l’Amour. Je rends grâce au Seigneur pour sa beauté intérieure. De triste et sérieuse qu’elle était, elle est devenue souriante, douce et pleine d’amour. Nous avons maintenant beaucoup d’amour et de tendresse l’une pour l’autre. Le Seigneur a fait des merveilles et je suis témoin de Son agir.

Clic ici pour lire les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus »

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Merci Seigneur, car, de jour en jour, je ressens le bonheur. Même avec mes souffrances et les injustices à mon égard, j’ai la joie de constater que Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier.

Lire la « Prière de Jésus à Son Père, Notre Père » : http://www.fcdj.org/prieres?p=16

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Inscrivez-vous à l’infolettre pour recevoir les dernières publications
Téléchargez
notre nouvelle
application
Application des Choisis de Jésus
Fermer le menu
×

Panier