facebook live
Tous les jours
12 h 30 hne
Votre dose d'amour
quotidienne!

C’est incroyable comme vos messages me parlent en direct du Cœur de Dieu.
J’ai fait des études universitaires en théologie, parce que j’aime Dieu et je voulais le connaître davantage. Seulement, je n’arrivais pas à avoir une vie de prière régulière, car j’avais peur de moi-même. Or, plus on avance en connaissance de Dieu, plus il faut avancer proportionnellement en connaissance de soi-même pour ne pas tomber dans la superstition ou le désespoir. Mais je n’y arrivais pas… j’avais beau essayer, je décrochais toujours. Et je suis tombée vertigineusement dans la superstition et le désespoir.
Grâce à une lecture, à l’intercession par la prière et grâce à l’adoration du Saint-Sacrement, j’ai pu comprendre que je portais un mensonge personnel qui était : « tu es un monstre ». Inconsciente de ce mensonge jusque-là, je ne comprenais pas pourquoi je ne parvenais pas à avoir une vie de prière et d’intimité avec Dieu. Maintenant que je le connais, je peux le déposer au pied de la Croix de Jésus.
Je demande à Maman Marie, ma mère et notre mère, de me prendre dans son sein et de m’y guérir du non-amour qui a engendré la haine et la peur de moi-même.
En ce jour, vous me donnez littéralement la route à suivre pour aller de l’avant. C’est incroyablement juste, parfaitement ce qui me fallait et tellement divin, que je n’en reviens pas ! Dieu est grand !

Clic ici pour lire la « Pensée du Jour »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Merci encore pour la retraite de trois jours à Baillet, ainsi que pour votre soutien. Grâce à mon enregistreur, j’ai pu approfondir les conférences pendant la semaine suivante. Mon chemin de transformation se poursuit. Il est bien loin d’être achevé ! Je vais faire de mon mieux pour le lancement d’une C.A.P. en privilégiant des temps d’adorations pour demeurer à Son écoute.

À propos des C.A.P. : http://www.fcdj.org/a_propos/c.a.p

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
logo agir de dieu retina
29 septembre 2020

Je reçois la « Pensée du Jour » tous les matins par courriel. Merci !
Avec mon époux, dans notre paroisse, nous guidons un temps de louange et d’adoration tous les premiers mercredis du mois. Le mois dernier, nous avons prié avec l’assemblée le texte de la « Prière à Jésus », inspiré à Léandre Lachance.
Ce dimanche, sur le recto de notre feuillet paroissial, notre curé a fait un petit éditorial. Quelle surprise pour nous de voir qu’il avait repris le texte de la « Prière à Jésus », en faisant un petit commentaire à la fin ! Voyez où notre Seigneur se sert pour toucher les cœurs : à travers les inspirations de Jésus à Léandre. Et ses messages se transmettent jusque dans notre petit village… Quelle merveille !

Voici l’éditorial :

L’Édito de la semaine : Prière à Jésus
« Seigneur Jésus, je veux Vous remercier, Vous louer, Vous bénir et Vous rendre grâce de Votre Présence dans mon cœur ; Vous que je ne vois pas, mais que je ressens par l’Amour que Vous y déversez. Je Vous redis mon “oui” pour que Vous le transformiez selon Votre Cœur, Vous qui êtes tout, faites de moi, qui ne suis rien, ce que Vous voulez. Je voudrais que mon abandon soit total et sans condition. Je vous dis à l’avance tous les “oui” que vous voudrez bien me demander. Connaissant ma faiblesse, je compte sur la protection de tous les saints, des saints Anges, principalement de mon Ange Gardien. »
Par cette prière, retrouvons le goût, la saveur de la prière. Prier, c’est prendre un temps gratuit, temps de repos dans et avec le Seigneur. Où que nous soyons, le Seigneur est là, Il nous attend, Il est à l’écoute.
La prière, cette relation en cœur à cœur avec Dieu, peut nous aider à cheminer quotidiennement. N’attendons pas un malheur pour nous rapprocher du Seigneur, osons rendre grâce, osons remercier pour tout ce que nous recevons.

Père B.P.

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
logo agir de dieu retina
25 septembre 2020

Oui ! Dans ma souffrance, je me mets en adoration et cela me permet de lâcher prise un instant pour me tourner vers Toi, Jésus, mon Bien-Aimé. La « Pensée du Jour » est vitale pour ma journée.

Pour lire la « Pensée du Jour » : http://www.fcdj.org/pensee_du_jour/lire_la_pensee_du_jour_1

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

J’ai reçu les « Pensées du Jour » des Choisis de Jésus par une amie, et je m’y suis inscrite, sincèrement, mais sans vraiment les connaître. Je les ai lues jour après jour, parfois en doutant, car il y a tant d’amour exprimé et l’on n’est pas habitué à en recevoir autant. Puis, un jour, Jésus a demandé notre Oui, mon Oui, et j’ai dit Oui. Pourquoi ? Je ne sais pas… mais je sentais qu’il fallait que je le dise sans arrière-pensée. Depuis, ma vie a changé !
Jésus est bien vivant en nous. Grâce à l’abandon en Lui par notre Oui, Il guide nos vies d’une manière incroyable : lectures, rencontres, actions, pensées, prières, etc.
Hier, je voulais aller passer un moment d’Adoration et quand je suis arrivée, avec des questions en tête que je voulais poser à Jésus, la salle où l’on expose le Saint-Sacrement était occupée par une conférence. J’ai voulu repartir, mais je me suis assise. La conférencière était une religieuse ermite à qui Jésus est apparu. Je l’ai écoutée et elle a répondu à mes questions ! Elle a cité saint Jean : « Le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous. »

Clic ici pour lire la « Pensée du Jour »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Je voudrais témoigner de l’effet incroyable que m’a procuré l’écoute du CD de chants « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis Jésus ». Je me suis sentie aspirée vers le haut et je suis entrée dans une véritable adoration, oraison. Je puis dire qu’à chaque écoute, il en est de même. La lecture des messages du livre me faisait déjà cet effet-là. Depuis, mon combat spirituel s’est transformé et le Seigneur me permet de courir très vite dans Ses bras.
Je profite, avec mon mari, de nos petits moments de détente pour lire ou écouter ces messages d’amour. Le Oui total, inconditionnel, irrévocable et quotidien à l’union transformante est la priorité de notre vie.

Pour écouter les chants : http://www.fcdj.org/audiotheque/consulter_laudiotheque

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Merci à vous pour ces paroles d’amour qui, chaque jour, se transforment en adoration, en prières et en actions de grâce pour Celui qui est Amour.

Pour lire la « Pensée du Jour » : http://www.fcdj.org/pensee_du_jour/lire_la_pensee_du_jour_1

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Puisque le message 74 du tome 2 de « Pour le bonheur des Miens, Mes Choisis. Jésus » m’y invite, je vous transmets mon témoignage, non pour ma gloire personnelle, mais bien pour Jésus.
Le mercredi, lors de ma pause du midi, j’ai pour habitude d’aller passer une heure en compagnie de Jésus dans le Saint-Sacrement. Durant ces moments, je lis un ou plusieurs passages des volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Aujourd’hui, je suis arrivé à ce beau message 74, qui a commencé comme une surprise : « Tiens, Jésus me parle directement ! Quelle joie ! »
Au fil de la lecture, je comprends, comme c’est écrit, que ce que je lis se passe présentement et que je devrais normalement ressentir quelque chose… mais je ne ressens rien encore. Quand j’arrive à la fin du message où il est écrit « Enfant de mon cœur, Je t’aime, Je t’aime, Je t’aime… », je m’effondre en larmes au troisième « Je t’aime ». Je le ressens encore maintenant, une heure après.
Je ne suis pas un comédien et je ne pleure pas sur commande, mais il est vrai que je suis sensible et ce n’est pas la première fois que je pleure ainsi pour des raisons similaires. La première fois, c’était le 15 août 2010, lors de ma conversion. Je crois que Jésus aime se servir de ma sensibilité pour me faire comprendre qu’Il est là et qu’Il agit.

Clic ici pour lire les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Cette année les vacances étaient, pour notre famille, placées sous le signe du repos et des baignades, avec un temps fort que l’on attendait : une rencontre avec Léandre Lachance. Pour notre plus grand bonheur, le Seigneur avait un plan différent : nous faire vivre une véritable retraite de ressourcement spirituel, dans le but de changer notre façon de vivre.
En voici le programme résumé : La montée en famille à la grotte de Marie-Madeleine qui, depuis ce jour, nous est très proche dans nos prières ; notre première rencontre avec Léandre, où mon épouse a pu écouter et parler à son cœur blessé… Aujourd’hui, elle recommence à avoir des éclats de rire que l’on aime tant entendre ; le 15 août passé à Roc Estello et les choix de vie que nous y avons fait : devenir plus accueillants, plus aimants chaque jour et, en chaque situation, redire notre « fiat ».
J’ai lu avec bonheur le livre que Léandre m’a offert « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » et écouté plusieurs fois votre dernier CD.
Que reste-t-il, après ces temps forts de vacances, dans notre vie de tous les jours ?
— Le soir, suppression totale de la télévision, remplacée par le chapelet et un temps d’adoration en couple, pour se laisser bronzer par l’Amour de Dieu.
— Adoration pour moi le matin en me levant plus tôt, afin de me laisser remplir comme une éponge par l’Amour, pour tout ce que j’aurai à faire dans la journée. Ainsi, je reçois les sentiments que le Bon Dieu veut déposer dans mon cœur pour toutes les personnes avec qui je serai en contact dans la journée.
— Apprendre à vivre le moment présent et abandonner toutes les situations qui me font peur.
— Apprendre à communiquer différemment, sans crier, avec les enfants ; sans « se chicaner », selon votre expression, mais plutôt passer notre temps à nous aimer, ce qui est la vocation de notre vie.
— Aborder mes collaborateurs différemment, de façon positive.
— Essayer de vivre mes journées de travail avec Jésus et Lui partager mes joies, mes problèmes. Bref, Le savoir présent à mes côtés et intéressé par tout ce que je vis.

— Apprendre la nouvelle façon de travailler qu’Il a enseignée à Léandre, en reconnaissant ma petitesse et en donnant mon Oui à Son Amour.

Clic ici pour visionner une retraite donnée par Léandre Lachance

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Ce soir, durant un temps d’adoration, j’ai médité sur cette parole : « Parce que l’Amour t’aime, tu deviens l’Amour ». Alors je me suis placé devant Jésus et je me suis laissé aimer par l’Amour… Je dis bien « je me suis laissé aimer » et je crois que c’est tout le sens de la prière : se laisser remplir par Lui, pour ensuite le donner comme une coupe de vin qui se laisse remplir.
Il m’est venu cette image d’un verre de vin rouge : au fond, il y avait du vin rouge, un bon vin rouge français, et au-dessus beaucoup d’air, du vide. J’ai compris que le Seigneur voulait remplir le verre, le verre de ma vie, de son Amour.
« Seigneur, remplis-moi de ton Amour afin que je donne ton Amour à mes frères et sœurs, au monde, aux personnes qui ont soif. Seigneur, remplis-moi ! »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Inscrivez-vous à l’infolettre pour recevoir la Pensée du Jour

Téléchargez
notre nouvelle
application
Application des Choisis de Jésus
×

Panier

FCDJ Pensées du jour

Pensée du jour

10 janvier 2020
: Ce soir, durant un temps d’adoration, j’ai médité sur cette parole : « Parce que l’Amour t’aime, tu deviens l’Amour ». Alors je me suis placé devant Jésus et je me suis laissé aimer par l’Amour... Je dis bien « je me suis laissé aimer » et je crois que c’est tout le sens de la prière : se laisser remplir par Lui, pour ensuite le donner comme une coupe de vin qui se laisse remplir.
Il m’est venu cette image d’un verre de vin rouge : au fond, il y avait du vin rouge, un bon vin rouge français, et au-dessus beaucoup d’air, du vide. J’ai compris que le Seigneur voulait remplir le verre, le verre de ma vie, de son Amour.
« Seigneur, remplis-moi de ton Amour afin que je donne ton Amour à mes frères et sœurs, au monde, aux personnes qui ont soif. Seigneur, remplis-moi ! »

Votre dose d'amour quotidienne!

Pendant ce confinement, il est normal de se poser plusieurs questions. Les Choisis de Jésus sont là pour vous accompagner dans cette période, tous les jours, lors de Facebook Live. Joignez-vous à nous pour entendre des prières et des témoignages provenant des livres «Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus.». Ce rassemblement virtuel saura assurément alimenter vos réflexions et vous aidez à trouver réponses à vos questions!
Soyez des nôtres, tous les jours, à 13 h 30 HAE