facebook live
Tous les jours
12 h 30 hne
Votre dose d'amour
quotidienne!

Juste un petit mot avec un très gros merci, gros comme le Cœur de Dieu ! Les « Pensées du Jour » me rejoignent, me convertissent et me guérissent. Elles sont adaptées à chacune de mes journées. J’ai toujours tellement hâte de les recevoir. C’est pour moi un vrai chemin de conversion ! J’amène à l’eucharistie toutes les personnes qui nous préparent cette « manne spirituelle » indispensable.

Clic ici pour vous abonner à la « Pensée du Jour »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Je suis bien embêtée de tout le mal que j’ai fait à Jésus depuis ma naissance et de mon indifférence devant Ses signes visibles. Je n’ai pas cherché à savoir et à comprendre Ses saintes paroles… Que de temps perdu ! L’ésotérisme, les sciences occultes, les magnétismes, les voyances, la science-fiction, etc., m’ont beaucoup perturbée dans les dernières années, jusqu’au jour où je suis tombée sous le regard de miséricorde de Jésus dans l’église de Saint-Martin-de-Porrès.
Ah ! Je tiens beaucoup à vous remercier d’avoir prié auprès de Jésus pour nous tous sur la terre ! Je tâcherai d’être constamment à l’écoute de Son Cœur d’Amour, pour la gloire de Son Père et notre Père.

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

C’est incroyable comme vos messages me parlent en direct du Cœur de Dieu.
J’ai fait des études universitaires en théologie, parce que j’aime Dieu et je voulais le connaître davantage. Seulement, je n’arrivais pas à avoir une vie de prière régulière, car j’avais peur de moi-même. Or, plus on avance en connaissance de Dieu, plus il faut avancer proportionnellement en connaissance de soi-même pour ne pas tomber dans la superstition ou le désespoir. Mais je n’y arrivais pas… j’avais beau essayer, je décrochais toujours. Et je suis tombée vertigineusement dans la superstition et le désespoir.
Grâce à une lecture, à l’intercession par la prière et grâce à l’adoration du Saint-Sacrement, j’ai pu comprendre que je portais un mensonge personnel qui était : « tu es un monstre ». Inconsciente de ce mensonge jusque-là, je ne comprenais pas pourquoi je ne parvenais pas à avoir une vie de prière et d’intimité avec Dieu. Maintenant que je le connais, je peux le déposer au pied de la Croix de Jésus.
Je demande à Maman Marie, ma mère et notre mère, de me prendre dans son sein et de m’y guérir du non-amour qui a engendré la haine et la peur de moi-même.
En ce jour, vous me donnez littéralement la route à suivre pour aller de l’avant. C’est incroyablement juste, parfaitement ce qui me fallait et tellement divin, que je n’en reviens pas ! Dieu est grand !

Clic ici pour lire la « Pensée du Jour »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
logo agir de dieu retina
26 décembre 2020

Témoignage d’une religieuse :
J’ai vécu de grandes difficultés relationnelles à mon travail qui m’ont blessée profondément et m’ont obligée à quitter cet emploi. Depuis, je vivais dans la noirceur, la douleur et la sécheresse spirituelle. Je ne pouvais profiter des grâces du Seigneur données par la prière et les sacrements. Cet état de déception aurait pu durer longtemps, mais le Seigneur est venu me libérer et me remettre sur les rails de la foi, de l’espérance et de l’amour. Un jour, juste avant la messe, j’ai lu un message de « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » qui était écrit dans la revue « Nic ». Je suis donc entrée au confessionnal et j’ai fait part de cette lecture au prêtre qui était là. Il m’a dit : « Le Seigneur vous donne ce don merveilleux de rejoindre vos frères dans le monde entier par vos offrandes de chaque instant et votre présence à Dieu qui nous sauve tous. » Ma peine a disparu, j’étais soulagée. J’accepte cette épreuve pour un prêtre, une âme en difficulté.
J’ai maintenant les livres « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus », je peux les lire et méditer les messages avec paix et confiance. Je touche du doigt la puissance, la présence, la miséricorde de Dieu, si bon pour Ses enfants, Ses choisis.

Lien vers les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » : http://www.fcdj.org/bibliotheque/livres_pour_le_bonheur_des_miens_mes_choisis_-_jesus

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
logo agir de dieu retina
16 décembre 2020

Par l’intercession de votre prière, je sens particulièrement ces jours-ci que Jésus me visite, me guérit petit à petit, me purifie et me donne la paix intérieure et la joie, malgré les angoisses et les épreuves. Je continue à méditer le message que vous m’avez transmis ; c’est un chemin de guérison, de conversion, d’amour.

Pour recevoir un message dans la foi : http://www.fcdj.org/recevoir-un-message

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Jésus, je Te confie la situation que notre ami nous a soumise ce matin. Merci également de couper mes attaches à différentes habitudes pour avoir cette liberté qui ne donne plus aucune issue à l’Adversaire. Ton amour est tellement radieux que j’ai l’impression que cela éloigne ceux qui penseraient pouvoir Te faire obstacle.
Je crois donc que cette situation est déjà réglée, et je Te demande que lors de notre prochaine rencontre la louange soit tellement active que nous n’ayons plus de mots pour Te dire !

Clic ici pour prier avec les Choisis de Jésus

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Cela fait maintenant un peu plus de quatre ans que j’ai appris que le Seigneur m’avait choisie. Il ne cesse de me faire avancer sur Ses Chemins depuis. Je vis effectivement dans cette sensation d’être comblée qui me donne la joie et me mène à la jubilation. Mais, lorsque mon chemin croise un frère ou une sœur de sang ou en Christ, qui est dans le désarroi, je pleure avec cette personne. Hier encore, j’ai croisé ma sœur qui se dit athée, alors qu’elle a été baptisée. Elle m’a parlé de ses fils en désespérance, sans foi ni d’autre dieu qu’eux-mêmes, qui lui reprochent en permanence de n’avoir pas reçu d’elle l’essentiel.
Moi, je vois bien que l’essentiel dont ils parlent, c’est l’Amour de Dieu. Ils n’ont pas manqué d’amour de la part de leurs parents ni de quoi que ce soit d’humainement fondamental. Je lui ai dit de faire bénir sa famille, mais comme elle le dit, cela n’a pas de sens pour elle. J’ai ressenti son immense chagrin qu’elle n’arrivait pas à dire et depuis, je ne cesse de pleurer lorsque je les présente au Père. Pourtant, ces larmes ne m’empêchent pas d’entrer dans la joie et la jubilation.

Pour recevoir un message dans la foi : http://www.fcdj.org/recevoir-un-message

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

J’ai connu la « Pensée du Jour » le 16 décembre sur Internet. Je prenais le temps de la noter et la méditer chaque matin. Je ne l’ai plus fait depuis le 22 janvier. C’est durant cette semaine que je suis tombée malade. Les traitements n’ont pas marché. Incommodée, je pleurais, regardant la photo de la petite Thérèse et la suppliant de demander à Jésus de me guérir. Rien…
Hier soir, assise devant mon ordinateur, j’ai décidé de lire la « Pensée du Jour » : « Mon tout petit, ma toute petite, continue à Me donner tes misères. Elles deviennent miennes et, petit à petit, elles te seront enlevées. Tu ne les sentiras plus. Tu seras entièrement libre, car tu seras “Amour”. L’amour te redonnera la liberté originelle que le péché est venu t’enlever. »
Je l’ai relue et remplacé le mot « misères » par « douleurs ». À ce moment-là, j’ai ressenti une chaleur, je me suis levée et à ma grande surprise, je me sentais bien. J’ai pris un temps pour un cœur à cœur en remerciant mon Père des cieux pour Sa miséricorde et Son Amour. Ce matin, je vais de mieux en mieux. Je remets tout entre les mains de Mon Père. Merci encore pour la « Pensée du Jour ». On peut dire qu’elle m’a guérie et remise dans le droit chemin.

Clic ici pour vous abonner à la « Pensée du Jour »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
logo agir de dieu retina
20 février 2020

Une année après le décès de ma mère, je me suis demandé si je souhaiterais continuer mon chemin sur la Terre seule ou faire l’expérience d’être accompagnée. C’est cette dernière option que j’ai choisie à ce moment-là et j’ai rencontré L. Cela fait maintenant huit ans que nous nous fréquentons, en habitant chacun dans deux appartements différents. En effet, j’ai choisi d’accompagner mon père jusqu’à sa mort, par amour et par reconnaissance parce qu’il m’avait adoptée et aussi parce que sa santé était fragile. L’année même de son décès, le Seigneur m’a délivrée d’un poste de travail qui me rendait malade, où je subissais des humiliations et suis tombée en dépression. Maintenant, cela fait un an et demi que je vis au repos, un repos nécessaire après une vie entière de grandes épreuves que j’ai portées et supportées avec Amour. Je dois récupérer de tout cela.
L. s’est montré très compréhensif, et je l’ai accompagné vers un mieux-être dans sa vie : je l’ai amené à réfléchir sur la possibilité de suivre une formation, dans laquelle il a choisi de s’engager pendant quatre ans en cours d’emploi. Il vient de terminer avec succès ses études et il est devenu ingénieur ; il a demandé à Dieu de lui accorder l’emploi qu’il désirait, en échange duquel il Lui promettait de se faire baptiser. Maintenant je l’accompagne sur le chemin vers son baptême qui aura lieu l’année prochaine. Je ne veux pas compromettre notre relation, car l’Adversaire en profiterait pour compromettre son baptême. D’autant plus que la mère de L. est adepte de tout ce qui est ésotérique et occulte (pendule, yoga, Reiki, médiums, etc.). Je prie pour toute cette situation.
Aujourd’hui, à 44 ans, je n’envisage plus d’avoir d’enfants, car mes enfants ont été ma mère et mon père. Le mariage pour moi ne serait que pour honorer ma relation avec L. Au fond de moi, j’aimerais être l’épouse de Jésus. Mais peut-on épouser un être humain sur la Terre et être ensuite épouse de Jésus au Ciel ? J’aimerais être toute à Jésus, mais en même temps, je me sens faible et fatiguée par les épreuves de la vie et je voudrais prendre soin de L., l’accompagner au ciel main dans la main avec moi. Suis-je appelée à être épouse de Jésus déjà sur la Terre ? Je ne sais pas, je prie pour savoir.
Je prie aussi pour que le Seigneur touche le cœur de la famille de L., pour qu’elle sorte de son hostilité à l’égard de l’Église catholique et qu’elle puisse connaître le seul et vrai Dieu. Je veux vivre pour intercéder pour mes frères et sœurs, pour les amener au Seigneur !

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Merci pour votre prière qui porte ses fruits. J’ai retrouvé la confiance grâce à l’intercession de tous mes petits frères et petites sœurs en Jésus. Je vous confie aussi ma maman atteinte d’un cancer et mon papa qui ne peut pas se rendre auprès d’elle.

Pour prier avec les Choisis de Jésus : http://www.fcdj.org/prieres

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Inscrivez-vous à l’infolettre pour recevoir la Pensée du Jour

Téléchargez
notre nouvelle
application
Application des Choisis de Jésus
×

Panier

FCDJ Pensées du jour

Pensée du jour

9 février 2020
: Merci pour votre prière qui porte ses fruits. J’ai retrouvé la confiance grâce à l’intercession de tous mes petits frères et petites sœurs en Jésus. Je vous confie aussi ma maman atteinte d’un cancer et mon papa qui ne peut pas se rendre auprès d’elle.

Pour prier avec les Choisis de Jésus : http://www.fcdj.org/prieres

Votre dose d'amour quotidienne!

Pendant ce confinement, il est normal de se poser plusieurs questions. Les Choisis de Jésus sont là pour vous accompagner dans cette période, tous les jours, lors de Facebook Live. Joignez-vous à nous pour entendre des prières et des témoignages provenant des livres «Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus.». Ce rassemblement virtuel saura assurément alimenter vos réflexions et vous aidez à trouver réponses à vos questions!
Soyez des nôtres, tous les jours, à 13 h 30 HAE