facebook live
Tous les Mardi, jeudis
et vendredis à 12 : 30 HAE.
Votre dose d'amour
quotidienne!
logo agir de dieu retina
27 février 2023

Une personne écrit à Léandre :

Aujourd’hui est un jour très particulier pour moi, car il y a justement un an, j’ai eu une rencontre très importante qui était d’une certaine façon liée à vous. C’est pourquoi, je voudrais vous partager ma reconnaissance pour ce qui s’est passé. L’année dernière, le 24 août, vous étiez en Lettonie et vous avez animé une retraite dans notre paroisse. Je ne le savais pas et je n’avais pas prévu y participer. La Providence divine en avait décidé autrement. J’étais en train de longer le bord de l’étang de Mara, lorsque j’ai rencontré « par hasard » des personnes connues qui allaient à la retraite. Elles m’ont invitée à venir avec elles. J’ai pensé : « D’accord, j’y vais pour écouter un peu. » C’est ainsi que je suis venue à cette retraite sans me douter qu’elle serait si providentielle pour moi et des grâces qui m’y étaient préparées. Tout s’est déroulé comme d’habitude – la louange, puis l’enseignement, la joie et le sentiment d’unité. Votre témoignage m’a interpellée et a réchauffé mon cœur, surtout le fait que le Seigneur vous appelle « mon petit » et la manière dont Il exprime Son amour par des paroles comme « Je t’aime tendrement, follement ! » Jamais avant, je n’avais entendu une chose pareille – qu’on puisse être dans une telle intimité avec Dieu, bien que j’aie senti dans mon cœur cet Amour très tendre et en même temps follement passionné. Ce qui me faisait peur et me rendait confuse, car je pensais qu’il y avait peut-être quelque chose qui n’était pas bien en moi. J’étais trop timide pour en parler, car à mon avis, les relations avec Dieu devaient être distantes. Donc, comme dans une sorte d’étonnement, j’ai continué à participer à la retraite, jusqu’à la situation (je ne me souviens plus de ce qui se passait à ce moment-là) où, en regardant Jésus dans le tableau de l’autel, j’ai commencé à recevoir un tel fleuve d’Amour qui m’a séparée de ce qui se passait autour de moi. J’ai ressenti que j’étais en train de fondre comme un morceau de beurre jaune dans le Soleil de l’Amour de Dieu. Je me sentais très bien, mais tout à coup, dans ce morceau de beurre, j’ai remarqué qu’il y avait des taches noires, comme du marc de thé, qui pendant la fonte sont apparues et devenues plus évidentes. Je n’ai pas aimé cela et j’ai compris que le Seigneur me montrait ainsi que c’étaient mes péchés encore non confessés. Ces contrastes étaient si frappants ! Le sentiment d’un bonheur infini en fondant dans le Soleil de l’Amour de Dieu et la conscience de mon état de pécheresse…
J’ai décidé de me confesser tout de suite, mais comment ? Il n’y avait que des prêtres catholiques dont je n’osais pas m’approcher, car à cette époque-là j’appartenais encore à l’Église Luthérienne. Comme « par hasard », j’ai aperçu le prêtre qui, un jour, était venu à une réunion à l’école supérieure luthérienne où je faisais mes études. Au moins, je savais son nom et je connaissais certaines personnes qu’il connaissait lui aussi, et auxquelles j’aurais pu me référer si c’était nécessaire. Cela m’a encouragée à aller vers lui avec mon besoin de me confesser. Le prêtre a dit qu’il pouvait m’écouter et prier pour moi. Cela m’a suffi, car je savais que je disais mes péchés à Dieu Lui-même ; et bien que, étant luthérienne, je n’aie pas pu recevoir l’absolution, je croyais que Dieu m’avait exaucée. Après avoir épanché mon cœur devant Dieu, je suis retournée dans la salle pour continuer à participer à la retraite où l’Amour de Dieu m’attendait déjà avec une phrase qui a été pour moi déterminante. Je L’ai entendu me dire : « Chère petite fille, il te suffit de manger des miettes, viens t’asseoir à table ! » C’était si clair, que j’ai compris à l’instant que j’étais appelée à m’associer à l’Église : la porte était ouverte ! Moi seule, je devais décider d’entrer par elle ou pas.
La suite s’est déroulée comme dans un film accéléré. J’ai retrouvé le prêtre, maintenant pour « parler affaires ». Malheureusement, je ne me souviens de rien de ce dont on a parlé, tant j’étais bouleversée. Probablement que je lui ai parlé de mon expérience de foi. Je me rappelle une phrase : le prêtre m’ayant demandé si je savais comment se passait la conversion à une autre confession, j’ai répondu « non ». À la fin de cet entretien, nous nous étions déjà mis d’accord par rapport à la date : le 8 septembre, l’anniversaire de la Maman de Dieu. C’est ce jour-là que j’ai dit mon Oui dans l’Église catholique.
Je suis très heureuse et reconnaissante. Grâce à cet événement, j’ai trouvé ma maison spirituelle, l’appartenance à la paroisse et la possibilité d’être dans l’unité de la table de l’Église, avec la Communion. Cette année a été la plus heureuse dans ma vie, car j’ai reçu tant d’Amour que je ne me souviens même plus comment a été l’hiver : pour moi, c’était un printemps permanent qui m’a réjouie avec l’odeur de ses fleurs épanouissantes.
C’est ainsi que vous, Léandre, sans vous en rendre compte, vous êtes devenu quelqu’un qui m’est cher et que je porte dans mon cœur avec reconnaissance et prière.

Clic ici pour visionner une retraite donnée par Léandre Lachance

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Avec quelques membres de ma communauté, j’ai participé à une conférence des Choisis de Jésus. J’ai été heureux de constater le résultat du travail de Jésus sur Son messager. Son sourire, sa simplicité ne peuvent que donner confiance en l’authenticité des messages et des enseignements qu’il nous a laissés et qu’il a écrits dans ses livres.
Depuis, je médite le volume « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » et cela me soutient dans ma vie de prière et me pousse vers l’abandon. Ce livre est un guide au jour le jour. Souvent le soir, je lis un texte pris au hasard, après avoir prié l’Esprit Saint, et mon cœur est fortement attiré par Jésus. Je retourne alors à la chapelle pour prier. Ces messages ne font que confirmer les choix et les orientations de ma communauté et me permettent d’approfondir ma foi et de réactualiser sans cesse ma relation d’amour à Jésus. Les membres de ma communauté et moi sommes frappés par la justesse et par la splendeur du contenu de ces livres.

Clic ici pour lire Pour le bonheur des Miens, Mes choisis – Jésus

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Une personne m’a offert le premier livre « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Son titre m’a plu et j’ai accepté de le lire. Il m’a ouvert les yeux à une dimension peu commune. Je l’ai lu sans pouvoir m’arrêter et je me sentais interpellée. N’ayant pas de guide et me sentant seule, j’avais enfoui en moi l’appel que Jésus m’avait lancé, je l’avais enterré par les préoccupations sociales. À un moment, au cours de ma lecture, j’ai de nouveau senti qu’Il m’appelait. J’ai vu avec les yeux du cœur que Jésus me suppliait de me laisser aimer par Lui. J’ai ressenti Son Amour. J’ai répondu à Son appel et je Lui ai donné mon Oui. J’ai pleuré, pleuré de me sentir tant aimée ! Je me suis sentie toute petite dans cet univers d’amour, comme une enfant dans le sein de sa mère : protégée et aimée.
J’en suis à la lecture du deuxième volume. Je suis toujours surprise, car je sens que Jésus lit en moi et me répond. Les réponses sont claires et précises et cela m’apaise.
Jésus s’occupe aussi de ma santé physique. Je souffre d’obésité. Depuis que j’ai ressenti Son Amour, je me sens rassasiée, je contrôle mon appétit et je maigris. Jésus m’apprend à me nourrir selon mes besoins et je ne sens pas de privation.
J’ai repris le chemin de l’Eucharistie et je sens un contact privilégié avec Jésus. Je Lui rends grâce d’avoir persisté à m’aimer malgré mes refus répétés. Je suis aimée, je le vis et je le sais et jamais on ne pourra m’enlever cette certitude.

Clic ici pour lire les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Je vous remercie pour vos messages de tous les jours. Je suis veuve et la solitude me pèse. Ma première occupation de la journée est lire votre « Pensée du Jour ». J’adore ces messages qui me font comprendre l’amour que Jésus a pour nous, malgré nos difficultés à dire toujours Oui et malgré nos fautes.
Avant, je me trouvais nulle et me demandais qui pourrait bien m’aimer, étant loin d’être parfaite. Mais depuis, j’ai compris que Jésus m’aime ! Jésus nous aime tels que nous sommes et Il nous pardonne. Il a une patience d’amour indéfinissable ! Aujourd’hui, Il m’aide à avancer, même si c’est à petits pas. Mes journées ne se passent plus sans discuter avec Jésus et tout Lui confier de ce que je fais et de mes pensées. Je ne suis pas parfaite, mais le fait de savoir que Jésus m’aime, cela change totalement ma vie. Je me sens aimée et dans ma solitude, cela m’aide de savoir que j’existe pour Quelqu’un qui m’aime.

Clic ici pour le lien vers le livre « Le bonheur de Vieillir »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Depuis le mois dernier, j’ai eu l’occasion de lire les volumes 1 et 2 du livre « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Ce qui m’anime le plus, c’est le désir d’aller un peu plus loin dans cette relation avec notre Dieu d’amour qui est toujours à nos côtés. Je lui renouvelle mon Oui dans tout ce que je vis, à l’image de maman Marie, notre mère du ciel.
J’essaie de partager ces beaux messages à des amis et parents, et c’est le même résultat pour eux. C’est comme si Dieu vient répondre à nos préoccupations quotidiennes et nous rejoindre dans nos réalités de chaque jour. Quelle merveille ! Qui suis-je pour avoir droit à tant d’amour ? Merci Seigneur ! « Tendrement, moi aussi je T’aime. »

Clic ici pour les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Je suis un choisi de Jésus depuis peu. Je voulais vous partager que la pénétration de ma pensée par Jésus, jusque dans les choses les plus minimes de ma vie, est une découverte fascinante. Hier, par exemple, je confiais à Jésus mon désespoir devant une situation où mes « ennemis » m’écrasaient. Seulement trois heures après, j’avais trois réponses de la victoire de Jésus. La « Pensée du Jour » d’hier me convenait donc parfaitement.
Je fais déjà partie de l’œuvre de Marie, le mouvement des Focolari ; mais Léandre m’a introduit à une intimité encore plus profonde avec Jésus. Notre fondatrice nous a toujours enseigné à reconnaître notre néant devant Dieu… Léandre m’a donné une clé immédiate pour tout Lui abandonner et confier même les pensées hideuses, les peurs et les doutes. Je crois que c’est un nouveau rapport avec Jésus qui commence.
Merci pour tout !

Clic ici pour découvrir la « Pensée cliquable »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Il y a de cela près de deux mois, je suis tombée sur votre site par le plus grand des hasards. Je vous avoue que cela me fait beaucoup de bien et m’enrichit spirituellement. Le Seigneur a toujours été dans mon cœur, mais je ne Le découvre que maintenant.
J’ai comme l’impression que la « Pensée du Jour » m’est adressée. Un grand merci pour ce que vous faites.

Cliquez ici pour vous abonner à la « Pensée du Jour »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

J’ai abonné ma sœur à la « Pensée du Jour ». Quand je l’ai rencontrée par la suite, elle m’a dit : « Je reçois une parole chaque jour, je ne sais pas pourquoi, mais on dirait qu’elles sont faites pour moi. J’attends chaque jour cette parole, car c’est elle qui m’a remontée alors que je n’allais pas bien du tout. On dirait qu’Il me connaît ! »
Je lui ai répondu que c’était moi qui l’avais abonnée, mais que, bien sûr, le Seigneur la connaît. J’étais heureuse d’avoir été un instrument du Seigneur, même si je me suis rendu compte que cette parole était la même pour tout le monde.
Merci à Jésus pour ces paroles de chaque jour et pour ce qu’Il fait en nous à travers elles. Merci à vous pour votre mission et votre obéissance à Sa volonté.

Cliquez ici pour vous abonner à la « Pensée du Jour »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Loué soit Jésus qui me donne de vous écrire aujourd’hui. Vos chants, que j’ai téléchargés, m’ont été d’une grande aide. Bien souvent, encore aujourd’hui, Jésus s’en sert pour me parler. À mon tour, je les partage, afin que d’autres personnes soient touchées par l’amour de Jésus. Quand je les écoute, c’est la paix que je ressens et un contact s’établit aussitôt entre Jésus et mon âme. Que votre œuvre soit bénie au nom de Jésus, et qu’elle soit largement connue !

Clic ici pour prier avec les chants

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

J’ai lu le premier livre « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » et j’ai senti que Jésus me parlait personnellement. Mon cœur était tout feu, tout flamme. Je me suis empressée de Lui redonner mon Oui total. Je vivais déjà en intimité avec Jésus, mais ça a été un autre coup de foudre. Tout est devenu encore plus beau : la nature, les personnes, les prêtres, l’Eucharistie.
La courte prière « Parce que l’Amour t’aime, tu deviens l’Amour ! », je la répète dans mon cœur pour les gens que je rencontre dans la rue, dans l’autobus, à l’église, partout. Ainsi, il n’y a pas de place pour la critique ou l’ennui et c’est merveilleux.
Ce qui me touche beaucoup dans les livres, en plus de l’amour, c’est la grande liberté donnée à chacun. Vive la belle liberté des enfants de Dieu !

Clic ici pour lire les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Inscrivez-vous à l’infolettre pour recevoir la Pensée du Jour

TÉLÉCHARGER
NOTRE NOUVELLE
APPLICATION
×

Panier

FCDJ Pensées du jour

Pensée du jour

22 avril 2022
: J’ai lu le premier livre « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » et j’ai senti que Jésus me parlait personnellement. Mon cœur était tout feu, tout flamme. Je me suis empressée de Lui redonner mon Oui total. Je vivais déjà en intimité avec Jésus, mais ça a été un autre coup de foudre. Tout est devenu encore plus beau : la nature, les personnes, les prêtres, l’Eucharistie.
La courte prière « Parce que l’Amour t’aime, tu deviens l’Amour ! », je la répète dans mon cœur pour les gens que je rencontre dans la rue, dans l’autobus, à l’église, partout. Ainsi, il n’y a pas de place pour la critique ou l’ennui et c’est merveilleux.
Ce qui me touche beaucoup dans les livres, en plus de l’amour, c’est la grande liberté donnée à chacun. Vive la belle liberté des enfants de Dieu !

Clic ici pour lire les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus »
bitmap 2

Une expérience utilisateur améliorée

Téléchargez notre application maintenant

bitmap 3
mobile bitmap 3