facebook live
Tous les jours
12 h 30 hne
Votre dose d'amour
quotidienne!

Aujourd’hui, quand la souffrance devient plus forte et comme je vis seule, votre « Pensée du Jour » arrive à point. C’est vraiment le Seigneur qui me dit de Lui donner toute ma souffrance. Il me rassure en me disant qu’Il est toujours avec moi, que je ne suis jamais seule. Que je Lui sois présente…
Puisqu’Il est avec moi, je ne suis donc pas seule.

http://www.fcdj.org/pensee_du_jour/lire_la_pensee_du_jour

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Une dame atteinte du cancer, vivant une cinquième rechute et subissant des traitements de chimiothérapie, témoigne de son espérance en Jésus :
« J’ai des problèmes de santé (cancer et dépression nerveuse). Je suis encore en traitement de chimiothérapie. Par ailleurs, nous sommes préoccupés par les difficultés familiales de l’un de nos enfants. Tous les soirs, mon mari et moi, nous prions et nous lisons une page d’un des trois volumes de “Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus”. Cela nous aide beaucoup, nous permet de vivre dans la paix et l’espérance. Nous essayons de donner nos Oui à Jésus et de Lui abandonner nos préoccupations et nos soucis. J’ai personnellement abandonné tous nos problèmes à Jésus. Je reste confiante et mes angoisses ont disparu. Nous sommes témoins de Son agir et nous sommes heureux de recevoir de Lui l’amour pour nous et pour ceux qui nous entourent.
Je demande à Jésus la grâce que les enseignements qu’Il donne à travers ces livres continuent à se propager, pour que l’Église et la Société Nouvelle puissent s’installer dans notre monde plus rapidement. Cela se fera avec l’aide de la Trinité sainte, de Maman Marie et tous les Anges et Saints. »

Clic ici pour lire Pour le bonheur des Miens, Mes choisis — Jésus

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

« Accueillir, Bénir, Comprendre » (ABC), c’est quelque chose qui m’a posé bien des problèmes ! En théorie, cela a l’air simple. En pratique, c’est une autre histoire : comment faire pour accueillir un problème ou un malheur ? Je n’étais vraiment pas capable d’une réaction positive d’accueil face à cela. Pourtant, c’est vrai que pour donner un problème à Dieu, il faut d’abord l’avoir accueilli. J’ai demandé à la Vierge Marie d’accueillir le problème pour moi ou de m’aider à l’accueillir, et quand on demande ce genre de chose à la Vierge Marie, on obtient toute l’aide nécessaire, je peux le confirmer. Une première étape était franchie !
Deuxième étape : Bénir. Bénir le Seigneur pour un problème ou une souffrance, je dois avouer que cela n’avait pas de sens pour moi. Mais, comme le Seigneur nous demande d’avoir la foi, je me suis lancée. J’étais sincèrement angoissée par un problème et, en plus, j’avais très mal physiquement. J’ai dit sans réfléchir : « Seigneur, je Te bénis de me faire vivre ce problème. » Puis, non seulement la solution est venue très facilement, mais en plus, je me suis rendu compte que tout cela avait permis d’éviter l’apparition d’un autre problème, en plus de renforcer mon couple. Là, j’ai compris !
Accueillir, Bénir, Comprendre ! C’est une sorte de certitude presque physique que Dieu s’occupe de tout si je Le laisse faire, si je ne Lui lie pas les mains avec mes conditions, mes doutes ou mes angoisses. Il a fallu quelques reprises avant que cela devienne spontané, car j’étais une personne très angoissée. Mais, en l’espace de quelques mois, cela a changé du tout au tout.
Une autre chose est importante : laisser carte blanche au Seigneur. Il résout toujours les problèmes beaucoup mieux que nous-mêmes ! Si nous agissons ainsi, que nous le bénissons pour le problème et qu’en plus, nous acceptons d’en subir les désagréments par amour pour Lui, Il nous comble infiniment… même s’Il semble prendre Son temps pour nous répondre. Une chose est sûre, Il nous gardera dans la paix jusqu’à ce que le problème soit entièrement résolu. Et cette paix-là n’a pas de prix !
Une fois le problème résolu, n’oublions pas de remercier le Seigneur et évitons de nous en attribuer le mérite. Pour ma part, je suis tellement consciente que tout me vient de Dieu (la solution et la paix intérieure), qu’il m’est impossible de m’attribuer un quelconque mérite.

Clic ici pour nous suivre sur les réseaux sociaux

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Une idée s’impose à moi : ne pas avoir peur de la souffrance offerte par amour au Père. Dans les oui, il y a ceux à la joie et ceux à la croix, comme il est dit dans une chanson du CD « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ».
Il me semblait avoir trouvé un travail convenant à ma santé, mais tout se bloque… je serai sans doute obligée de reprendre mon ancien travail qui est lourd et à temps plein. Heureusement que j’aime ce travail !
Cependant, je me demande si toutes les grâces reçues dernièrement ont un sens que je ne comprends pas encore, car reprendre ma vie comme avant n’a pas de sens. J’espère que les lumières viendront petit à petit. Pour cela, suivant la Pensée que vous m’avez envoyée, je sais qu’il me faut être fidèle à l’oraison et la prière, ainsi qu’à la lecture de la Bible. Je désire faire des efforts dans ce sens, car pour l’instant, à l’oraison, je n’arrive plus au silence intérieur et tout tourne dans ma tête. Mais je suis sûre que cela n’arrête pas l’Amour du Seigneur.
J’ai eu la surprise de découvrir la « Pensée du Jour » en ouvrant ma boîte mail. Un grand merci de m’avoir inscrite pour la recevoir automatiquement ! C’était une très bonne surprise et ces Pensées me parlent chaque jour.

Clic ici pour recevoir un message dans la foi

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
logo agir de dieu retina
10 février 2021

Je tiens à vous remercier pour la « Pensée du Jour » que je lis avec joie… Je veux vous dire combien, depuis un peu plus d’un an que j’y suis abonné, celle-ci m’a fait grandir dans la foi et dans l’espérance de la Civilisation de l’Amour.
Les paroles me font le plus grand bien et tombent si souvent et si étrangement juste avec ce que je suis en train de vivre. Je sens de plus en plus l’amour infini que Dieu a pour moi et pour chaque être humain… J’essaie de tout Lui donner, mais ce que j’ai sans doute le plus de mal à donner, c’est peut-être mon impatience à voir se réaliser enfin cette Civilisation de l’Amour, ce monde nouveau promis…
Merci pour les trois livres « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Merci au Seigneur de vous avoir choisis… et de m’avoir choisi ! Je ne comprends pas tout à fait ce que je vis, mais parfois je ressens très fort Son amour qui m’envahit. Il y a des passages de jubilation et des passages de souffrance.

Clic ici pour lire la « Pensée du Jour »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Voici un petit compte-rendu de notre week-end de retraite.
Nous étions 25 présents, dont trois adolescents de 16 et 17 ans. Ceux qui revenaient pour la deuxième ou troisième fois sont surpris par la richesse de l’enseignement et certains contenus qui les touchent plus que la fois dernière.
Pendant le déroulement de la retraite, quatre dames sont venues me voir pour une écoute et obtenir des conseils. De grandes souffrances les habitent et pour certaines depuis plusieurs dizaines d’années. L’acceptation de la souffrance et le plongeon dans la barque sont les deux actions difficiles à réaliser et j’ai compris, à la fin de la retraite, qu’elles avaient réussi à faire le pas !
Un homme, qui est revenu pour la seconde fois, s’est confessé et m’a demandé s’il était normal qu’il ait envie de pleurer à la messe, après la confession et à d’autres moments, tant il sent son cœur rempli par l’Amour que le Père y déverse.
Comme dans chaque retraite, des personnes m’ont dit qu’elles ne s’étaient pas confessées depuis 15 ans ou davantage et m’ont remercié de leur avoir donné cette opportunité. Elles redécouvrent ce Sacrement. Je suis surpris en voyant leur visage après la confession : leurs yeux pétillaient et leurs traits marqués par la vie étaient détendus ; on sentait la joie qui les habitait. Béni soit le Seigneur !
Encore un grand merci d’avoir mis tous vos enseignements sur DVD. Ils continuent de réjouir ceux et celles qui les écoutent et les regardent.

Clic ici pour visionner une retraite donnée par Léandre Lachance

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Je suis religieuse et j’œuvrais au sein d’une paroisse où j’ai vécu une blessure d’Église qui m’a amenée à quitter mon poste d’agente de pastorale, à la suite de pressions inhumaines. Au moment où je vivais cet évènement douloureux, une de mes sœurs recevait en cadeau, par l’entremise d’un membre d’une communauté nouvelle, le premier volume « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Ce cadeau du Ciel arrivait juste au moment où j’avais grand besoin du réconfort de Dieu. Ce fut la bouée de sauvetage qui m’a guidée et préservée du naufrage qui me guettait.
Actuellement, j’ai en main les trois volumes que j’ai lus et relus et que je relis ! À travers ces livres, le Seigneur me fait expérimenter Sa proximité, Sa paix, Sa tendresse et Son amour. Que de guérisons du cœur Il opère en moi ! À travers ces volumes, le Seigneur se fait mon Pasteur de façon privilégiée. Je Le sais près de moi et avec moi. Sa présence est aussi concrète que s’Il était là physiquement.
En Marie, je veux rendre grâce au Seigneur, Le remercier, Le bénir de se faire si proche à travers les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Merci pour la transformation du cœur qu’Il opère en moi et en d’autres personnes dont je suis témoin.

Clic ici pour recevoir un message dans la foi

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
logo agir de dieu retina
11 décembre 2020

Merci, Jésus, de nous rappeler aujourd’hui de nous en remettre à Ta miséricorde pour redécouvrir au quotidien que Ton joug est léger alors que le nôtre semble si lourd. Merci pour la transformation continue que Tu opères en nous à travers des souffrances nécessaires pour nous garder alignés sur Ta Croix où tout est sanctifié par Ton feu sacré.

Clic ici pour lire la « Pensée du Jour »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
logo agir de dieu retina
22 novembre 2020

Il me faut vous remercier pour vos prières lors de ma grande épreuve traversée par la maladie du cancer. Grâce aux conférences et aux retraites vécues avec Léandre Lachance, et aussi grâce à un prêtre, j’ai pu donner mon Oui chaque jour, spécialement quand je ne dormais plus à cause des douleurs faisant suite aux 55 séances de radiothérapie. Je n’ai rien mangé pendant plus d’un an suite à la béance buccale et à un net rétrécissement du larynx. Quand je n’en pouvais plus, et que je n’étais plus en état de quoi que ce soit, les deux CD de chants des Choisis de Jésus m’ont fortement apaisée. Vraiment, ces CD de chants, quel bienfait pour les malades !
« Oui, Jésus, comme Tu veux : donne-moi Tes grâces. » Le Seigneur m’a redonné vie peu à peu. Et je vis chaque jour le moment présent à fond depuis cette terrible maladie, car pour moi, chaque jour que Dieu me donne de vivre encore est un bonus.

Clic ici pour prier avec les chants

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Quelques jours avant d’être hospitalisé, B. me propose de faire un échange de livre et elle me donne le Volume 3 « Pour le Bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ».
Sur mon lit d’hôpital, je découvre les appels d’un Dieu d’Amour. Il m’invite à entrer dans une démarche d’abandon et d’humilité, à reconnaître mes fragilités et mes impuissances. Il m’invite à tout Lui remettre par mes consentements successifs en toutes circonstances, à ouvrir mon cœur à Son Amour pour devenir l’Amour et pouvoir donner l’Amour aux autres.
J’ai connu une grande paix et la sérénité face à mon état de santé. J’ai compris combien toutes souffrances offertes et unies à celles du Christ sont source de grâce pour nous-mêmes et ceux qui souffrent à côté de nous. Elles contribuent à établir sur terre la nouvelle civilisation de l’Amour dont nous parle Jean-Paul II. J’expérimente combien Dieu respecte ma liberté et mes choix, et combien Il a besoin de mes Oui pour agir. Si, comme Marie, mon Oui est total, alors je rencontre un Dieu qui me parle et qui agit aujourd’hui ! Un Dieu qui fait ce qu’Il dit, à qui je peux tout donner, mes échecs comme mes réussites ; et qui, dans l’invisible, rejoint le cœur de beaucoup.
Avant, j’étais persuadé que mes actions généreuses faisaient de moi un chrétien engagé et responsable. J’expérimente maintenant combien il importe d’abord de mettre Dieu à la première place, vivre de plus en plus en intimité profonde avec Lui, Le rencontrer dans la réconciliation, dans l’Eucharistie et dans la prière. De cette manière, j’accueille Son Amour qui me transforme et je permets à Dieu d’agir à travers moi pour le bonheur de ceux qui m’entourent.
Vous souhaitez vivre plus et mieux ? Alors, risquez le pas dans la confiance ! Partez à la rencontre de Celui qui frappe à votre porte pour vous combler de Son Amour !

Clic pour lire le volume 3 de Pour le bonheur des Miens, Mes choisis – Jésus

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Inscrivez-vous à l’infolettre pour recevoir la Pensée du Jour

Téléchargez
notre nouvelle
application
Application des Choisis de Jésus
×

Panier

FCDJ Pensées du jour

Pensée du jour

28 octobre 2020
: Quelques jours avant d’être hospitalisé, B. me propose de faire un échange de livre et elle me donne le Volume 3 « Pour le Bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ».
Sur mon lit d’hôpital, je découvre les appels d’un Dieu d’Amour. Il m’invite à entrer dans une démarche d’abandon et d’humilité, à reconnaître mes fragilités et mes impuissances. Il m’invite à tout Lui remettre par mes consentements successifs en toutes circonstances, à ouvrir mon cœur à Son Amour pour devenir l’Amour et pouvoir donner l’Amour aux autres.
J’ai connu une grande paix et la sérénité face à mon état de santé. J’ai compris combien toutes souffrances offertes et unies à celles du Christ sont source de grâce pour nous-mêmes et ceux qui souffrent à côté de nous. Elles contribuent à établir sur terre la nouvelle civilisation de l’Amour dont nous parle Jean-Paul II. J’expérimente combien Dieu respecte ma liberté et mes choix, et combien Il a besoin de mes Oui pour agir. Si, comme Marie, mon Oui est total, alors je rencontre un Dieu qui me parle et qui agit aujourd’hui ! Un Dieu qui fait ce qu’Il dit, à qui je peux tout donner, mes échecs comme mes réussites ; et qui, dans l’invisible, rejoint le cœur de beaucoup.
Avant, j’étais persuadé que mes actions généreuses faisaient de moi un chrétien engagé et responsable. J’expérimente maintenant combien il importe d’abord de mettre Dieu à la première place, vivre de plus en plus en intimité profonde avec Lui, Le rencontrer dans la réconciliation, dans l’Eucharistie et dans la prière. De cette manière, j’accueille Son Amour qui me transforme et je permets à Dieu d’agir à travers moi pour le bonheur de ceux qui m’entourent.
Vous souhaitez vivre plus et mieux ? Alors, risquez le pas dans la confiance ! Partez à la rencontre de Celui qui frappe à votre porte pour vous combler de Son Amour !

Clic pour lire le volume 3 de Pour le bonheur des Miens, Mes choisis - Jésus

Votre dose d'amour quotidienne!

Pendant ce confinement, il est normal de se poser plusieurs questions. Les Choisis de Jésus sont là pour vous accompagner dans cette période, tous les jours, lors de Facebook Live. Joignez-vous à nous pour entendre des prières et des témoignages provenant des livres «Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus.». Ce rassemblement virtuel saura assurément alimenter vos réflexions et vous aidez à trouver réponses à vos questions!
Soyez des nôtres, tous les jours, à 13 h 30 HAE