Chercher le bonheur

Dès mon jeune âge, étant une personne très sensible et assez logique, je me posais beaucoup de questions existentielles. J’ai cherché le bonheur dans le plaisir, les voyages, l’astrologie, la vie facile, etc. Et la peur m’empêchait de m’engager dans un projet de vie à deux. Je lisais des livres qui devaient me donner des recettes de bonheur, mais je restais insatisfaite et certaines lectures m’ont plus embrouillée qu’autre chose.
À l’âge de 30 ans, j’ai vécu une fin de semaine de Cursillo et cette expérience m’a convaincue de l’existence de Dieu. Durant les jours suivants, j’ai lu tout le Nouveau Testament et j’y ai trouvé beaucoup de réponses. Puis, j’ai rencontré mon mari et je me suis enfin dit : « Voilà, j’ai trouvé le bonheur. » Mais, notre relation ne m’apportait pas le bonheur.
À travers les exigences et les joies de mon travail d’enseignante et de ma vie de famille, je continuais à chercher le bonheur. L’amour de mes enfants et mon union à Dieu dans la prière, la messe dominicale, mes rencontres hebdomadaires au sein du mouvement Cursillo et des fins de semaine de ressourcement m’ont aidée à poursuivre ma route avec une certaine paix, avec amour et joie.
Puis, en l’an 2000, j’ai mis la main sur le livre de Léandre Lachance : « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Dès les premières pages, j’ai su que ces écrits répondaient à mes désirs profonds et me conduiraient à un plus grand bonheur. Apprendre que je pouvais vivre dans la jubilation, même à travers les tribulations de ma vie, me donnait beaucoup d’espoir.
C’est pourquoi, chaque jour, je me nourris de la « Pensée du Jour » et je découvre de plus en plus que le bonheur est d’accepter que je suis un être fragile, petit et faible, mais surtout que je suis aimée de Dieu. Je peux Lui faire confiance, car Il peut faire en moi et par moi de grandes choses.
L’important, c’est ma relation avec Dieu. C’est pourquoi je dois m’accorder de plus en plus de temps pour être en intimité avec Lui. Le meilleur moyen, c’est l’adoration eucharistique. Depuis environ trois ans, j’ai l’opportunité de pouvoir faire une heure d’adoration chaque vendredi et j’en retire de grands bienfaits.

Lien vers les volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » : http://www.fcdj.org/bibliotheque/livres_pour_le_bonheur_des_miens_mes_choisis_-_jesus

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Fermer le menu
×

Panier