Une Pensée pour la route

Merci et gloire à Dieu pour votre fidélité à transmettre la « Pensée du Jour » !

Ce serait trop compliqué pour moi ce soir de vous présenter une situation à laquelle je suis liée depuis janvier 1988, mais elles sont trois filles, nées d’un papa mauricien et d’une maman éthiopienne séparés depuis quatre ans. Elles m’ont toujours appelée « mamie ». Quand j’ai connu la maman, qui n’avait que 16 ans, j’étais responsable de l’accueil d’urgence du Secours Catholique à Évry-ville-nouvelle en pleine construction.
Les parents étant l’un et l’autre de grands blessés de la vie, les filles n’ont guère reçu d’éducation, et celle du milieu, E., 17 ans, a été séduite par un camp avec les Béatitudes à Nouan-le-Fuzelier l’an dernier. Elle a décidé d’y retourner cette année en y ajoutant le pré-camp, mais elle se trouve maintenant bien isolée. Cependant, elle apprécie fort la « Pensée du Jour » que je lui ai transmise une fois ou l’autre et me dit : « Je la lis dans le bus en allant en cours. »
Parce que j’ai plus de 70 ans et plus assez de régularité, je vous serais reconnaissante de l’ajouter à votre liste d’envoi. D’avance, je vous en remercie de tout cœur.

Lien pour recevoir un message, dans la foi : http://www.fcdj.org/pensee_cliquable

Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Fermer le menu
×

Panier

FCDJ Pensées du jour

Pensée du jour

15 juin 2018
: Merci et gloire à Dieu pour votre fidélité à transmettre la « Pensée du Jour » !
Ce serait trop compliqué pour moi ce soir de vous présenter une situation à laquelle je suis liée depuis janvier 1988, mais elles sont trois filles, nées d’un papa mauricien et d’une maman éthiopienne séparés depuis quatre ans. Elles m’ont toujours appelée « mamie ». Quand j’ai connu la maman, qui n’avait que 16 ans, j’étais responsable de l’accueil d’urgence du Secours Catholique à Évry-ville-nouvelle en pleine construction.
Les parents étant l’un et l’autre de grands blessés de la vie, les filles n’ont guère reçu d’éducation, et celle du milieu, E., 17 ans, a été séduite par un camp avec les Béatitudes à Nouan-le-Fuzelier l’an dernier. Elle a décidé d’y retourner cette année en y ajoutant le pré-camp, mais elle se trouve maintenant bien isolée. Cependant, elle apprécie fort la « Pensée du Jour » que je lui ai transmise une fois ou l’autre et me dit : « Je la lis dans le bus en allant en cours. »
Parce que j’ai plus de 70 ans et plus assez de régularité, je vous serais reconnaissante de l’ajouter à votre liste d’envoi. D’avance, je vous en remercie de tout cœur.

Lien pour recevoir un message, dans la foi : http://www.fcdj.org/pensee_cliquable