facebook live
Tous les jours
12 h 30 hne
Votre dose d'amour
quotidienne!

Hier, lors d’une soirée de prière, une personne qui animait a partagé l’image d’une voiture familiale dont nous sommes le chauffeur principal et de Jésus, un auto-stoppeur que l’on choisit ou non d’accueillir et à qui l’on demande de descendre lorsque cela nous arrange ou, oserais-je dire, lorsqu’Il nous dérange. Après tout, nous sommes libres !
Ce matin, lorsque j’ai allumé mon ordinateur pour lire le message du jour, j’ai éclaté d’un rire joyeux en lisant : « Regarde comment je t’ai guidée et conduite depuis toujours » ! Nous étions bien dans le même registre !
« C’est vrai, Seigneur. Je sens bien que Tu as toujours été près de moi et je T’en rends grâce, mais je me rends compte que je tiens toujours fermement le volant de ma vie. C’est difficile pour moi de Te faire confiance. Dans la réalité, en voiture, j’aime mieux être au volant ; il m’est très difficile d’être conduite par quelqu’un d’autre. J’ai souvent peur ! Cette image me parle donc vraiment.
Alors, aujourd’hui Seigneur, je t’en prie : viens au secours de ma faiblesse et de mes peurs. Que mon Oui ne soit plus un oui timide, mais qu’il franc et massif, car j’ai entendu Ton appel à Te faire confiance et je veux vraiment y répondre. Aujourd’hui, je te donne la place d’unique Chauffeur de ma voiture. »

Pour recevoir un message dans la foi : http://www.fcdj.org/recevoir-un-message

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Quelques jours avant d’être hospitalisé, B. me propose de faire un échange de livre et elle me donne le Volume 3 « Pour le Bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ».
Sur mon lit d’hôpital, je découvre les appels d’un Dieu d’Amour. Il m’invite à entrer dans une démarche d’abandon et d’humilité, à reconnaître mes fragilités et mes impuissances. Il m’invite à tout Lui remettre par mes consentements successifs en toutes circonstances, à ouvrir mon cœur à Son Amour pour devenir l’Amour et pouvoir donner l’Amour aux autres.
J’ai connu une grande paix et la sérénité face à mon état de santé. J’ai compris combien toutes souffrances offertes et unies à celles du Christ sont source de grâce pour nous-mêmes et ceux qui souffrent à côté de nous. Elles contribuent à établir sur terre la nouvelle civilisation de l’Amour dont nous parle Jean-Paul II. J’expérimente combien Dieu respecte ma liberté et mes choix, et combien Il a besoin de mes Oui pour agir. Si, comme Marie, mon Oui est total, alors je rencontre un Dieu qui me parle et qui agit aujourd’hui ! Un Dieu qui fait ce qu’Il dit, à qui je peux tout donner, mes échecs comme mes réussites ; et qui, dans l’invisible, rejoint le cœur de beaucoup.
Avant, j’étais persuadé que mes actions généreuses faisaient de moi un chrétien engagé et responsable. J’expérimente maintenant combien il importe d’abord de mettre Dieu à la première place, vivre de plus en plus en intimité profonde avec Lui, Le rencontrer dans la réconciliation, dans l’Eucharistie et dans la prière. De cette manière, j’accueille Son Amour qui me transforme et je permets à Dieu d’agir à travers moi pour le bonheur de ceux qui m’entourent.
Vous souhaitez vivre plus et mieux ? Alors, risquez le pas dans la confiance ! Partez à la rencontre de Celui qui frappe à votre porte pour vous combler de Son Amour !

Clic pour lire le volume 3 de Pour le bonheur des Miens, Mes choisis – Jésus

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Merci à vous tous qui avez répondu à l’appel de Jésus pour transmettre Son amour. J’ai connu les écrits « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus », il y a environ huit ans. J’ai alors découvert ce que je cherchais en spiritualité : une approche simple à vivre avec un cœur d’enfant, dans la confiance totale. Je suis toujours en cheminement, et je le serai jusqu’à la fin de mes jours. Je reçois la « Pensée du Jour » et je veux relire les livres. Merci !

Clic ici pour découvrir le site Internet des Choisis de Jésus

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Avant-hier, j’étais triste. J’entrais dans un deuil et cherchais Dieu partout, me demandant où Il pouvait bien être et écoutant des pensées me disant que je n’intéresse personne et que je suis voué à la solitude, à une existence ratée en somme. Puis, je suis entré dans une église que je ne connaissais pas, à Paris. J’entrais pour la visiter, mais en fait, j’ai été appelé : « Même si la route te paraît vide, longue et fastidieuse, elle t’entraîne à entrer en toi-même. Ne ferme pas cette porte. Tu y trouveras un jour ou l’autre Dieu qui est en toi, tu découvriras Sa Vérité. Il te donnera Sa Vie. Car Il est le Chemin, la Vérité, la Vie. » J’ai été saisi par une présence d’Amour, de force et surtout de paix. Je ne sais pas prier, mais j’ai demandé : « Maître, où demeures-tu ? » Je n’ai pas eu de réponse immédiate. J’ai regardé longuement les statues dans l’église, et je suis ressorti, mais avec une forte consolation dans mon cœur.
Aujourd’hui, je découvre les paroles lumineuses du site Internet des Choisis de Jésus que je ne connaissais pas ! Ces paroles font écho à celle que j’ai reçue dans mon cœur : « Tu es si petit, mais tu as du prix à Mes yeux et Je t’aime, Je t’aime d’un Amour éternel. »
Voilà, je sais ma vocation : je suis petit, tout petit ; je suis aimé d’un Amour éternel qui ne peut passer. J’ai du prix aux yeux du Seigneur et Il a les yeux posés sur moi. Je ne suis pas seul, je suis connu et aimé. Il y a eu cette visite d’une église à Paris, puis j’ai été conduit vers les Choisis de Jésus… je suis maintenant invité à m’unir par la prière avec tous les petits Choisis de Jésus.
Merci Seigneur, gloire et louange à Toi éternellement.

Clic ici pour découvrir le site Internet des Choisis de Jésus

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Comme c’est vrai, ce qui est dit dans le début de la retraite sur DVD : nous n’aurons jamais fini de déballer les cadeaux que le Seigneur veut nous faire au niveau de notre cœur !
Quelle belle retraite nous avons vécue cette fin de semaine ! Les petits groupes permettent vraiment de développer notre relation à Dieu, aux autres et à soi. Une dame a vécu une conversion encore plus en profondeur. Elle avait cherché le Seigneur partout, et dans le bouddhisme entre autres. Suite au déménagement de ses parents qui ont dû se débarrasser de certaines choses, elle a eu en sa possession les trois volumes « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». En ouvrant un des volumes, elle a été touchée en profondeur et a senti l’appel à retourner à sa foi d’origine. Elle a fait une recherche Internet et a abouti ici pour vivre la retraite. Ce fut de toute beauté ! Elle a été touchée par plusieurs aspects des enseignements, mais aussi par l’Amour qui se vit ici.
Pour une autre personne, ce fut une grande libération. À son arrivée, elle était stressée et renfermée, mais elle est repartie radieuse, souriante et libérée d’un gros poids dans sa vie. Elle commence une chimiothérapie bientôt, elle a quatre enfants, et seulement 42 ans. Elle a donné ses Oui au Seigneur pour tout ce qu’elle vit. Sa mère, présente elle aussi, avait déjà visionné la retraite par Internet, mais elle était très heureuse d’avoir emmené sa fille et d’avoir été témoin de l’Agir de Dieu aussi fortement.
Un jeune homme présent a été un beau cadeau pour tout le groupe. Il a un vécu de souffrance terrible. Battu à l’extrême par son père lorsqu’il était enfant, il s’est forgé une carapace dure et a dû faire du pénitencier. Depuis sa sortie de prison, il y a deux ans, il désire se réinsérer dans la société, mais cela n’est pas facile, car il souffre de rejet à cause de son passé. Il s’est laissé aimer par le Seigneur, ainsi que par les personnes qui étaient présentes à la retraite. Le Seigneur l’attendait pour le toucher dans son cœur profond.
Ce fut une fin de semaine remplie d’émotions, de joies, de pleurs et surtout, ce fut un temps de réconciliation avec le Seigneur. Quelle merveille que de voir Dieu faire Son œuvre en chacun de nous ! Je ne cesserai jamais de m’émerveiller de l’Agir de Dieu, qui a Son plan pour chacun de Ses enfants qui Lui donnent Son consentement total, irréversible et irrévocable.

Clic ici pour découvrir d’autres témoignages

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Cette « Pensée du Jour » tombe à point, car je suis en réflexion sur mon cheminement au catéchisme. J’ai remis à Dieu, dans Sa miséricorde, cette problématique. J’ai dit Oui à Son appel, malgré des problèmes de santé. Je veux œuvrer avec les jeunes, et j’attends Sa réponse, car je sais qu’Il me parle et me guide.
Merci pour tout l’amour déversé dans les cœurs. Je reprends courage.

Pour recevoir un message dans la foi : http://www.fcdj.org/recevoir-un-message

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
logo agir de dieu retina
24 septembre 2019

Comment expliquer l’impact que le livre « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus » a eu sur ma vie ? Je l’ai trouvé par hasard à un moment où j’en avais vraiment besoin. Quand je l’ai ouvert la première fois, j’ai senti mon cœur s’ouvrir. J’ai trente ans et je commence à peine à nourrir une relation avec Jésus. Des jeunes de ma génération commencent à se pencher doucement vers l’appel de l’Amour. Je fais connaître les Choisis de Jésus à mon entourage.

Clic ici pour découvrir la « Pensée du Jour » sur les réseaux sociaux

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Quand j’ouvre ma boîte e-mail où la « Pensée du Jour » m’attend, ce qui me vient à l’esprit en premier lieu, c’est que l’on est très nombreux à lire ce message de Jésus le même jour. Cela est très réconfortant de faire partie de la grande famille des enfants de Dieu.
Ces Pensées témoignent aussi des vagues de paix ou de tempête qui parcourent notre belle planète bleue et touchent en même temps des milliers de personnes. On sent bien les moments de paix et de joie et aussi les moments de désert spirituel. Elles nous aident dans la louange et les prières de demande.
Aussi, je suis toujours étonnée de la justesse du message par rapport à ce que je vis au moment même. Mieux encore, ces derniers temps, la plupart des messages faisaient allusion à nos manques et nos souffrances rencontrés sur notre route et qui sont nécessaires à notre purification. J’ai entendu ces messages, alors que tout allait à peu près bien dans ma vie, comme un appel à renforcer mon intimité et ma confiance en Jésus et à rester éveillée, car effectivement les difficultés sont arrivées. Je n’ai donc pas été prise au dépourvu et j’ai pu déposer tout cela au pied de la croix.
Je sais que Jésus m’accompagne à chaque instant de ma vie et va me conduire toujours plus profondément dans l’Amour. Cela ressemble étrangement aux douleurs de l’enfantement, mais après, quelle jubilation !

Clic ici pour découvrir la « Pensée cliquable »

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Encore un grand merci pour le message de la « Pensée du Jour ». J’ai cliqué sur le Volume 3, n° 86, qui m’a touchée.
Le Seigneur m’a choisie bien avant ma naissance, mais je n’ai entendu Son appel qu’il y a 19 ans. J’avais 40 ans à l’époque. C’est assez symbolique, car lors de ma conversion, deux passages de mes connaissances catéchétiques de l’époque me sont revenus à l’esprit : les quarante ans de Moïse dans le désert et les quarante jours de Jésus au désert.

Clic ici pour lire les volumes.

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Pour Jésus, le temps et l’espace n’existent pas. Il parvient toujours à nous rejoindre.
Une personne que je connais à peine m’a offert le livre « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Son titre m’a plu et j’ai accepté de le lire. Durant cette lecture que je dévorais sans pouvoir m’arrêter, je me suis sentie interpellée. Jésus disait : « Beaucoup sont appelés et peu sont élus » ou « La moisson est grande et il y a peu d’ouvriers, priez votre Père qu’il envoie des ouvriers. » Je me suis toujours sentie visée par ces phrases, comme s’Il me parlait. N’ayant pas de guide et me sentant seule face à cet appel, je l’ai enfoui en moi, enterré par les occupations sociales. Lors d’une soirée, ne pouvant me détacher du livre, j’ai vécu une chose impensable. J’ai vu, avec les yeux du cœur, Jésus à genoux devant moi qui me suppliait de me laisser aimer par Lui. Ma réaction fut de Lui dire en mon cœur : « Seigneur, Toi qui est le plus grand parmi les grands, Tu T’agenouilles devant moi qui suis si petite. C’est moi qui devrais l’être pour Te demander de prendre pitié de moi. » Il m’a répondu, rempli de douceur et d’amour : « Laisse-toi aimer par Moi, tu n’as pas à mériter cet Amour, Je te le donne et Je te comblerai. » Je lui ai répondu : « Si toi, Tu T’agenouilles humblement devant moi pour me supplier d’accepter Ton Amour, je n’ai qu’une seule réponse possible à Te donner : Oui ! » J’ai ressenti et vu la Joie et le Bonheur de Jésus. J’ai pleuré, pleuré toute une partie de la nuit de me sentir tant aimée. Je me suis sentie toute petite dans cet univers d’Amour, comme un enfant dans le sein de sa mère : protégée et aimée. Je ne voulais plus m’endormir de peur de perdre ce contact, et dans cet Amour, je me suis endormie. Je sais maintenant que je suis une choisie, car ce cri, cet appel, s’est calmé en moi. Tous les matins, je lui donne mes Oui dans ma petitesse et je me laisse aimer. Je répète mes Oui quand j’y pense dans la journée.
Je me suis reconnue dans ce combat intérieur que vivait Léandre. Je faisais miennes ses prières, tellement elles étaient semblables aux miennes. Je me laisse maintenant bercer par cet Amour, mais je ne suis pas infaillible. Son combat est aussi le mien. Je me suis sentie allégée du fardeau énorme de devoir mériter Son Amour, je suis très exigeante envers moi pour devenir parfaite. Je suis arrivée à la lecture du deuxième volume que je dévore autant. Je suis toujours surprise, car j’ai l’impression que Jésus a lu en moi et me répond directement. Les réponses sont claires et précises et cela m’apaise.
J’ai eu aussi des répercussions dans mon physique. Je suis une personne obèse. J’ai toujours eu de la difficulté à perdre ce surplus de poids. Depuis que j’ai ressenti l’Amour de Jésus, je me sens pleine. Je me sens nourrie par Son Amour et j’ai perdu mon appétit féroce. Je maigris d’une façon régulière et je ne sens pas de privation. Mon corps demande peu et je lui donne peu. C’est Jésus qui m’apprend à me nourrir selon mes besoins.

Merci, Léandre, d’avoir accepté par tes Oui d’être l’instrument docile de Jésus. Par ton ouverture dans ta petitesse et les Oui que tu as donnés à Jésus, tu Lui as permis de me rejoindre comme beaucoup d’autres âmes et de changer ma vie. J’ai repris le chemin de l’Eucharistie et j’y sens un contact privilégié avec Jésus. Je lui rends grâce d’avoir persisté à m’aimer malgré mes refus répétés. Cela a finalement donné des résultats. Je suis aimée, je le vis et je le sais maintenant. Et jamais personne ne pourra m’enlever cette certitude !

Share on print
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Inscrivez-vous à l’infolettre pour recevoir la Pensée du Jour

Téléchargez
notre nouvelle
application
Application des Choisis de Jésus
×

Panier

FCDJ Pensées du jour

Pensée du jour

13 juin 2018
: Pour Jésus, le temps et l’espace n’existent pas. Il parvient toujours à nous rejoindre.
Une personne que je connais à peine m’a offert le livre « Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus ». Son titre m’a plu et j’ai accepté de le lire. Durant cette lecture que je dévorais sans pouvoir m’arrêter, je me suis sentie interpellée. Jésus disait : « Beaucoup sont appelés et peu sont élus » ou « La moisson est grande et il y a peu d’ouvriers, priez votre Père qu’il envoie des ouvriers. » Je me suis toujours sentie visée par ces phrases, comme s’Il me parlait. N’ayant pas de guide et me sentant seule face à cet appel, je l’ai enfoui en moi, enterré par les occupations sociales. Lors d’une soirée, ne pouvant me détacher du livre, j’ai vécu une chose impensable. J’ai vu, avec les yeux du cœur, Jésus à genoux devant moi qui me suppliait de me laisser aimer par Lui. Ma réaction fut de Lui dire en mon cœur : « Seigneur, Toi qui est le plus grand parmi les grands, Tu T’agenouilles devant moi qui suis si petite. C’est moi qui devrais l’être pour Te demander de prendre pitié de moi. » Il m’a répondu, rempli de douceur et d’amour : « Laisse-toi aimer par Moi, tu n’as pas à mériter cet Amour, Je te le donne et Je te comblerai. » Je lui ai répondu : « Si toi, Tu T’agenouilles humblement devant moi pour me supplier d’accepter Ton Amour, je n’ai qu’une seule réponse possible à Te donner : Oui ! » J’ai ressenti et vu la Joie et le Bonheur de Jésus. J’ai pleuré, pleuré toute une partie de la nuit de me sentir tant aimée. Je me suis sentie toute petite dans cet univers d’Amour, comme un enfant dans le sein de sa mère : protégée et aimée. Je ne voulais plus m’endormir de peur de perdre ce contact, et dans cet Amour, je me suis endormie. Je sais maintenant que je suis une choisie, car ce cri, cet appel, s’est calmé en moi. Tous les matins, je lui donne mes Oui dans ma petitesse et je me laisse aimer. Je répète mes Oui quand j’y pense dans la journée.
Je me suis reconnue dans ce combat intérieur que vivait Léandre. Je faisais miennes ses prières, tellement elles étaient semblables aux miennes. Je me laisse maintenant bercer par cet Amour, mais je ne suis pas infaillible. Son combat est aussi le mien. Je me suis sentie allégée du fardeau énorme de devoir mériter Son Amour, je suis très exigeante envers moi pour devenir parfaite. Je suis arrivée à la lecture du deuxième volume que je dévore autant. Je suis toujours surprise, car j’ai l’impression que Jésus a lu en moi et me répond directement. Les réponses sont claires et précises et cela m’apaise.
J’ai eu aussi des répercussions dans mon physique. Je suis une personne obèse. J’ai toujours eu de la difficulté à perdre ce surplus de poids. Depuis que j’ai ressenti l’Amour de Jésus, je me sens pleine. Je me sens nourrie par Son Amour et j’ai perdu mon appétit féroce. Je maigris d’une façon régulière et je ne sens pas de privation. Mon corps demande peu et je lui donne peu. C’est Jésus qui m’apprend à me nourrir selon mes besoins.
Merci, Léandre, d’avoir accepté par tes Oui d’être l’instrument docile de Jésus. Par ton ouverture dans ta petitesse et les Oui que tu as donnés à Jésus, tu Lui as permis de me rejoindre comme beaucoup d’autres âmes et de changer ma vie. J’ai repris le chemin de l’Eucharistie et j’y sens un contact privilégié avec Jésus. Je lui rends grâce d’avoir persisté à m’aimer malgré mes refus répétés. Cela a finalement donné des résultats. Je suis aimée, je le vis et je le sais maintenant. Et jamais personne ne pourra m’enlever cette certitude !

Votre dose d'amour quotidienne!

Pendant ce confinement, il est normal de se poser plusieurs questions. Les Choisis de Jésus sont là pour vous accompagner dans cette période, tous les jours, lors de Facebook Live. Joignez-vous à nous pour entendre des prières et des témoignages provenant des livres «Pour le bonheur des Miens, Mes choisis. Jésus.». Ce rassemblement virtuel saura assurément alimenter vos réflexions et vous aidez à trouver réponses à vos questions!
Soyez des nôtres, tous les jours, à 13 h 30 HAE